Les 117 Martyrs Vietnamiens Canonisés

Share

Maître, où vas-tu?

Les 117 Martyrs Vietnamiens Canonisés

« Le sang des martyrs est la graine de l’Église. » – Tertullien

Célébration du 30e anniversaire des 117 martyrs vietnamiens

Historiquement, aux XVIIIe et XIXe siècles, entre 130 000 et 300 000 catholiques sont morts du martyre. Au cours des cinq années écoulées entre 1857 et 1862, environ 5 000 personnes ont été tuées, 40 000 fidèles et 215 religieux, hommes et femmes religieux ont été arrêtés, emprisonnés ou exilés. Parmi eux, 117 martyrs, de 1745 à 1862, qui ont été canonisés par l’Église catholique romaine en 1988.

Parmi les 117 martyrs figurent: 8 évêques, 50 prêtres et 59 laïcs. Parmi eux se trouve une femme, Sainte Anne Le Thi Thanh, mère de six enfants.

Ceux qui sèment en larmes
Récoltera avec des cris de joie.
Ceux qui partent en pleurant, portant des sacs de semences,
Je reviendrai avec des cris de joie, portant leurs gerbes. (Psaume 126: 5-6)

Le verset ci-dessus du Psaume décrit la signification de l’histoire du témoignage des martyrs dans l’Église vietnamienne. Avec leurs larmes, ils ont semé des graines de grâce qui sont devenues une myriade de fleurs de foi: «À moins qu’un grain de blé ne tombe à terre et ne meurt, il ne reste qu’un grain de blé; mais s’il meurt, il produira beaucoup de fruits. ”(Jean 12:24)

La masse massive des martyrs, avec leurs chagrins et leurs afflictions, avec leurs larmes, a créé le «blé doré» du Christ. Ils ont glorieusement illustré la vivacité et l’image majestueuse de l’Église vietnamienne: la détermination résiliente, la patience et la capacité de surmonter toutes les difficultés pour proclamer le nom de Jésus-Christ.

En outre, des milliers de laïcs au cours du siècle dernier ont suivi le chemin du Christ. Aujourd’hui, ce sont tous ceux qui travaillent dans la détresse, dans l’extrême pauvreté, matériellement ou mentalement, qui sont constamment sacrifiés à cause de régimes athées sévères. Cependant, ils n’ont qu’un seul objectif: être fidèles au Sauveur Jésus-Christ, digne du titre d’enfants fidèles de Dieu.

Les martyrs vietnamiens sont les témoins de Jésus-Christ, qui a pleinement triomphé de la mort et est ressuscité. Être témoin signifie que les êtres humains continuent à être appelés à jouir d’une vie éternelle en échange du petit supplice subi par la torture et les châtiments corporels. Ils apprécieraient beaucoup de grandes bénédictions parce que Dieu les a raffinés et les a trouvés dignes. Il les a testés comme de l’or dans le feu et les a acceptés comme une offrande consumée. Une offrande qui plaît à Dieu – un holocauste associé au sacrifice sur la Croix du Christ. En raison de leur résilience jusqu’à la mort, ils ont proclamé la mort de Jésus-Christ. Il a ressuscité de la puissance de Dieu. Le Christ ressuscité: en lui, ils ont le salut.

Tous ceux qui font confiance au Sauveur Jésus sont morts et ressuscités, ils connaîtront la vérité. Ceux qui sont fidèles au Seigneur vivront avec lui dans l’amour, car la grâce et l’amour restent la récompense pour ceux qui sont choisis.

Vous venez de la lignée des saints martyrs. Vous êtes les élus. «Au moment de leur jugement, ils brillent et filent comme des étincelles à travers le chaume.» (Sagesse 3: 7). Les étincelles vont briller, les lumières reflètent la source de lumière lumineuse. En Jésus-Christ, vous avez collaboré à la passion de sa croix. Aujourd’hui, vous collaborez au salut du monde qu’il a commencé et qu’il a fini.

Après plus de 2000 ans, Dieu a donné une bénédiction à l’humanité. C’est aussi un moyen de prière pour revenir à Dieu par le repentir avec la pratique de la méthode des Six Kowtows.

Les six Kowtows révélés au messager Lucia Phan constituent le moyen le plus puissant de retourner à Dieu. Au mieux, nous devrions pratiquer devant le Saint Sacrement, l’autel, la Croix de Jésus, l’image de la Divine Miséricorde, l’image du Sacré Cœur de Jésus ou le Coeur Immaculé de la Bienheureuse Mère.

Les Six Kowtows expriment notre désir de retourner à Dieu ou de se rapprocher de lui. Avec tout notre être – âme et corps – en soumission et soumission, nous prions humblement pour son pardon et offrons nos intentions à Dieu et à la Sainte Mère.

En même temps, nous aspirons à la flamme du Saint-Esprit comme à la première Pentecôte, illuminant nos âmes et nos cœurs et le monde entier, renforçant et démontrant notre foi, permettant à l’humanité de revenir à Dieu.

À 4 heures du matin, le 1er juin 1818:

La visite du ciel par l’Eucharistie.

Photographie de Lucia Phan

devant la chapelle Emmaüs

à l’Église Catholique Sainte Thérèse

Sugar Land, Texas, États-Unis

 

 

 

 

Pour voir les vidéos extraordinaires, s’il vous plaît aller à la

page d’accueil du groupe: Le Corps Très Saint

et Sang du Christ