Apportez la Lumière à l’Humanité

Share

5 janvier 2019

Lucia: Ô mon Dieu, il est 12h24 le samedi 5 janvier 2019. Nous nous agenouillons devant l’autel, devant le tabernacle, la croix, la crèche, l’icône de la Divine Miséricorde et devant la sainte statue de Notre Dame du mont Carmel.

Ce matin, le premier vendredi du mois, nous sommes venus ici pour la Sainte Messe, qui était dédiée au Sacré Cœur de Jésus. Nous nous unissons pour offrir respectueusement les Six Kowtows.

Premièrement, je soulève devant Dieu les multiples événements survenus récemment: événements imprévus et soudains. Nous étions très inquiets car ils n’étaient pas faciles à résoudre.

Sans Dieu, nous n’avons certainement pas la force de continuer à jouer notre rôle, car dans la vie, il est facile d’échouer, de tomber dans la réalité.

Ô Dieu, pour nous, le cours des derniers mois n’a été ni trop long ni trop court. Pendant huit longues années, et à partir du neuvième de cette année, vous nous avez transmis d’innombrables grâces dans cette paroisse, dans cette église, qui est également le lieu où nous prions habituellement ensemble.

À la chapelle Emmaüs, dans les premiers jours, dans ces jours mémorables, vraiment extraordinaires et merveilleux, nous avons été témoins de nos yeux ordinaires. Dieu nous a tirés de l’inquiétude, de l’anxiété et de la peur.

Nous ne pourrons jamais oublier les jours où ce monde nous a rejetés et nous avons vécu dans le chagrin. Sûrement, notre sans est la cause.

Notre point de vue est très limité et notre foi immature.

Nous sommes chrétiens mais nous ne comprenons pas ce qu’on nous enseigne à pratiquer.

La vie semble être devenue une habitude depuis le début. Ainsi, lorsque nous rencontrons des difficultés et des défis, nous avons tendance à être déçus et nous nous retrouvons vaincus.

Mais Ô Dieu, tu nous a ramenés de la défaite. De déception, vous nous avez fait espérer.

Vous vous êtes occupé de nous alors que nous étions au milieu d’une vie en désarroi, rejetés par les gens, dépourvus de matériel de ce monde et mentalement dégradés.

Vous nous avez ramené. Vous nous avez chéri. Vous nous avez aimés et nous avons revêtu un nouveau vêtement pour que vous puissiez vivre dans l’espoir en comptant sur votre amour.

Puis, de là, pas à pas, nous nous sommes éloignés des contraintes du monde médiocre et ordinaire de l’humanité, de la misère et de la faiblesse du péché.

À ce jour, nous avons traversé d’innombrables épreuves dans la vie: il y a eu des hauts et des bas, des échecs et des succès.

Mais aujourd’hui, lors de la célébration du Sacré Cœur de Jésus, il est rappelé à l’humanité le besoin de pénitence, à cause du manque de cœur, de l’indifférence, de la froideur. Nous étions ces personnes.

À cause des souffrances du Seigneur, l’Église célèbre aujourd’hui le Sacré-Cœur.

C’est le cœur de Dieu qui a été brisé à cause de l’humanité. C’est le cœur de Dieu qui dure depuis des générations, des siècles. C’est le Cœur de Dieu qui a enduré patiemment jusqu’à ce jour. C’est le cœur de Dieu qui nous donne un endroit où nous appuyer. C’est le cœur de Dieu qui attendait chaque pécheur. Le Cœur de Dieu a ramené les pécheurs pour qu’ils deviennent des justes. Et le Cœur de Dieu était généreux, noble, il n’a pas regardé nos péchés passés et ceux de l’humanité.

Chaque premier vendredi du mois, Dieu attend, Dieu appelle.

 

Père:

Mes enfants bien-aimés, même si vous êtes pécheur, je vous aime toujours.

Je reste avec toi parce que j’aime. Je suis venu au monde parce que j’aime. Je suis né dans une froide nuit d’hiver, dans une mangeoire, parce que j’aime. J’accepte de t’attendre à chaque étape parce que j’aime. J’ai tout accepté parce que j’aime et ma vie s’est terminée sur cette croix, comme un sceau de mon amour pour chaque enfant que j’ai échangé au prix du sang.

 

Lucia:

Ô Dieu, un amour si mystérieux, si haut, si immense, et pourtant si proche de nous, comme des paroles qui parlent au cœur de chaque personne. Chaque cœur que Dieu endure jusqu’à aujourd’hui et en particulier cette saison de Noël.

 

Père:

Le temps a passé plus de 2,000 ans. Cela fait plus de 2,000 ans.

Vous êtes-vous déjà assis pour évoquer des souvenirs, en particulier lors des dernières messes?

En ce qui concerne les solennités chaque année, j’espère que vous parcourez l’histoire pour constater que je suis venu pour vous sauver. Je suis venu pour te ramener à la maison. Et je suis venu vous apporter la paix et l’harmonie sur chaque cœur, chaque personne, chaque famille, chaque groupe et le monde entier.

Je désire, je désire et je rêve.

J’espère que tu sais que je viens te libérer.

Je vous amène dans une doctrine, pour que je vous protège dans mon amour qui, à travers toutes les générations, ne s’arrête pas à l’enfant mais continue avec un Dieu qui a grandi dans les âges – un Dieu qui entre dans la vie de chacun, un Dieu qui fait l’expérience de la vie avec des gens de la terre – pour cheminer ensemble, pour durer ensemble, pour partager ensemble, pour aimer ensemble et pour apprendre à l’humanité à pardonner en paix.

Jusqu’à ce jour, chaque vendredi est le jour où j’entre dans le Chemin de Croix.

Chaque vendredi est comme une alliance avec l’humanité.

C’est le Cœur saignant pour nettoyer le monde, continuellement avec amour, pour trouver des moyens de guider et d’amener tous les enfants dans Mon amour.

J’ai enduré des souffrances extrêmes avec les désirs et les aspirations de savoir que je t’aime inconditionnellement.

Je ne vous demande rien dans la vie. J’ai juste besoin que vous fassiez un pas dans une vie, un pas plus haut qu’un pas normal, pour que vous voyiez le sens que je vous apporte.

C’est à vous d’être prospère, en paix et heureux au beau milieu de la vie.

Je désire seulement un regard dans la foi – un cœur dans la ferveur, dans la perception, dans la méditation; alors vous verrez que l’amour est très proche et ne vous quitte jamais.

Donc, j’attends encore aujourd’hui à cause de cet amour. Aujourd’hui, de cet amour, chaque vendredi me semble rappeler que je me suis entièrement consacré et que je t’ai tout donné jusqu’à la dernière goutte de sang.

Le calvaire est une promesse faite à l’humanité. Le calvaire était un endroit où j’ai complètement triomphé, pour vous amener dans un endroit plein de lumière, plein d’amour, plein de grâce déversée sur l’humanité.

Il n’est peut-être pas possible de tout décrire dans les livres d’innombrables générations passées.

Mais aujourd’hui, le temps est venu pour moi de vous laisser voir que cet amour est toujours aussi ardent, toujours aussi brillant, toujours brûlant d’embrasser l’humanité et chacun de vous, aussi pécheur que ce soit.

Viens à mon amour. Goûtez mon amour. Goûtez au cœur qui attend toujours que vous le touchiez – un cœur à aimer, un cœur à chérir, un cœur à partager, un cœur à vous aider et à cheminer avec vous.

N’ayez pas peur des épreuves insignifiantes et des phases du chemin que les gens doivent suivre – le chemin des défis, le chemin de la croix que doit traverser l’humanité.

Vous savez que toutes les choses sont devenues vraies et que, depuis que la vérité a été pratiquée dans le passé, ses effets se voient aujourd’hui dans la vie réelle.

Mais je veux juste ça de toi. Chaque matière doit passer, comme les jours vont passer – et ce qui reste, ce qui finit et ce qui est dans la réalité du présent. Ainsi, les choses du passé qui ont causé la douleur et le chagrin sont devenues le passé.

Vivre dans le présent. Vivez dans la réalité. Vivre avec moi dans les moments présents.

Je veux que chaque visage ait un sourire. Je veux que chaque visage regarde Mon amour qui a été complètement répandu pour embrasser tous tes chagrins.

Viens. Viens. Soulevez tout vers moi. Soulevez tout vers moi. Donnez-moi tout.

Les enfants, je veux que vous croyiez en moi.

Je rendrai votre cœur paisible – la source de réconfort que je donne à chaque cœur, chaque âme, chaque voix, chaque fois qu’il me cherche.

Aujourd’hui, j’entends vos pensées. Je comprends aussi vos situations. J’écoute, je regarde et je regarde ceux que j’ai choisis.

Aujourd’hui, vous restez avec moi, même si l’église est fermée et que tout le monde est rentré chez lui pour s’endormir paisiblement et se préparer à une nouvelle journée.

Pour quelle raison restes-tu? Pour quelle raison prononcez-vous des mots comme aujourd’hui?

Ce que vous faites que vous ne voyez pas, et pourtant vous croyez – cela suffit pour répondre à ce que vous recevez aujourd’hui. Cela suffit pour répondre à ce que vous voyez dans la divinité actuelle – suffisamment pour que je ne vous laisse pas revenir les mains vides.

Je veux que vous renforciez votre foi, car certaines personnes connaîtront et reconnaîtront ce phénomène extraordinaire. Ce phénomène met en garde le monde des jours à venir.

Donc, aujourd’hui, je sais que le chemin que vous devez emprunter comporte encore de nombreux défis, car la vie mondaine est ce que vous voyez dans la réalité, dans le présent. Son propre raisonnement est juste dans le présent, mais dans la vie spirituelle, je veux que vous voyiez les réalités qui se sont passées.

Comment les acceptez-vous? Comment comprenez-vous ce qui se passe que je planifie?

Telles sont les choses les plus douces. Accepter ce qui appartient à la vérité en premier et à partir de là, comme une porte, vous comprenez que c’est à travers l’épreuve de cette loi que vous entrez et entrez dans le lieu que je vous ai préparé. .

Cet endroit a détenu d’innombrables trésors.

De cet endroit, vous pouvez prendre ce qui vous appartient et continuer à vivre les jours de bénédictions et de grâces dans la mission.

Bien que dans le monde, vous viviez encore les jours du ciel. Même dans la vie normale, vous expérimentez toujours la divinité noble.

Vous êtes seuls ceux qui écoutent, ceux qui voient et ceux qui en sont touchés.

Donc, à partir de maintenant, ne désespérez pas, ne soyez pas inquiet à cause de tout ce qui s’est passé et se passe.

Je vous choisis et vous invite au milieu du monde, mais dans la vie, vous avez toujours votre choix et les mesures que vous prenez.

Quand vous écoutez et comprenez l’Évangile aujourd’hui, reconnaissez ceci: «La personne qui agit dans la justice est juste, tout comme elle est juste», de la bénédiction que je donne.

Je tiens donc à prendre la parole pour que vous arriviez à maturité cette année, que vous collaboriez les uns avec les autres et que vous viviez dans le même chemin selon les directives du Saint-Esprit.

Il vous donnera plus de force pour être digne, en tant que soldat et vaillant guerrier, de faire face aux batailles des jours difficiles et pénibles à venir.

Donc, ce n’est pas simple et ordinaire. Il y a encore beaucoup de choses.

Vous devez être inébranlable et fort – dans l’unité, dans l’amour, dans la confiance – vous soutenir mutuellement pour que vous puissiez gagner les batailles extérieures et vaincre l’attaque de ceux qui vous entourent.

Puisque vous êtes protégé, seuls vos proches peuvent vous attaquer et, à cause de vos faiblesses, il est difficile pour vous de résoudre – de toutes choses, d’un manque de force, d’un manque de fermeté, d’un manque de confiance.

Il y a beaucoup de choses dans une vie normale.

Si vous ne pouvez pas rester ferme et ne pouvez pas faire confiance, comment pouvez-vous surmonter les batailles auxquelles vous devez faire face?

Donc, dans la vie, vous devez toujours vous battre – chaque seconde, chaque minute – pour distinguer le bien du mal, discerner entre la lumière et les ténèbres, comprendre les défis, rester ferme dans vos convictions.

Donc, comme vous le voyez, il y a des choses qui font souffrir.

Néanmoins, finalement, grâce à la souffrance, vous triomphez. En fin de compte, ce triomphe vous aide à revenir.

Il y a des succès dans la souffrance.

Donc, il y a les choses les plus pénibles, mais finalement, quand elles se terminent, elles deviennent les choses les plus merveilleuses, parce que je choisis des choses qui se sont passées, se passent et se produisent encore, pour finir bientôt.

Quant à ceux qui n’acceptent pas ces souffrances, ces appréhensions ou ces batailles, ils se résignent à abandonner.

Ce que vous devez résoudre, puis résoudre.

Ce que vous ne comprenez pas, faites toujours confiance à ce qui vous appartient et priez, cela sera alors très clair pour vous de voir et de choisir vous-même.

Aujourd’hui je termine ici. Je vous bénis et merci d’être restée ici avec moi.

Parce que vous restez ici, je veux vous laisser entendre, pour vous informer de ces questions personnelles concernant les travaux de votre mission, afin qu’ils soient résolus rapidement.

Quand vous êtes concerné, je vous observe également. Quand tu es triste, je le suis aussi. Quand tu es heureux, je le suis aussi. Quand tu réussis, je suis à tes côtés, pour marcher avec toi.

Donc, en toutes choses, je veux que vous compreniez que je ne viens pas à vous comme il y a 2,000 ans, mais que je viens à vous par Mon Eucharistie.

Je viens à vous par ce grand mystère.

Je viens vous rendre visite – cela ne vous suffit pas de croire?

Alors rappelez-vous que toutes ces choses ne sont pas ambiguës, mais sont la vérité quotidienne.

Croyez et vous recevrez. Cherchez et vous verrez. Frappez et cela vous sera ouvert.

Quand vous aurez confiance, vous verrez les grandes merveilles que j’ai accordées.

Je crains que, si vous manquez de force, vous serez terrifiés lorsque vous verrez ces merveilles.

Vous verrez des programmes vraiment importants, surtout cette année.

Ce sont donc des choses que je souhaite que vous renforciez rapidement.

Dans la vie de la réalité, que vous réussissiez ou échouiez, gardez fermement votre paix.

Priez toujours et faites confiance – alors vous saurez que la décision finale a toujours mon arrangement et l’intervention du Saint-Esprit.

Ma paix soit avec vous tous. Je vous aime beaucoup. Au revoir les enfants.

 

Lucia: Ô Dieu, aujourd’hui, je ne sais pas pourquoi tu es venu. Je sais seulement que mon cœur a été battu.

Je ne comprends pas pourquoi je fondais en larmes, pourquoi je me sentais émue.

Pourquoi est-ce qu’il y a quelque chose que je veux dire, mais je ne sais pas comment le décrire?

En fin de compte, cette aspiration se termine en cris, en sanglots, pour se substituer à la voix, à ce à quoi les frères et sœurs du groupe sont confrontés, aux problèmes que chaque esprit a à résoudre, ont raison ou tort.

Parce que dans une situation où il n’y a pas de paix véritable, nous ne savons pas si c’est vrai ou faux.

Même si c’est la vérité, nous avons également peur, nous pensons aussi qu’il y a quelque chose d’incertain.

Ô Dieu, le Seigneur que nous adorons – Tu comprends tout. Vous savez tout.

Alors aujourd’hui, vous nous donnez l’occasion d’entendre votre voix.

Quand on ne sait pas, vous venez nous apprendre. Tu viens nous donner ta parole pour renforcer notre esprit. Vous venez nous donner la paix d’esprit et la force.

Donc, ce qui est de ce jour est quelque chose d’extrêmement merveilleux que nous avons eu et avons.

Que Dieu nous aide à le chérir davantage, à aimer davantage, à mener une vie plus digne et à accomplir la mission qu’il a confiée.

Laissez-nous surmonter notre chair faible, sortons de notre paresse, sortons de notre passion, surmontons notre misère humaine et notre faiblesse, pour vivre près de lui.

Lui-même nous a donné un cœur à aimer, un cœur à attendre et un cœur qui a toujours les gouttes de sang pour nettoyer le corps et l’âme.

Il nous a ramenés des ténèbres – des pécheurs à devenir des pénitents, des pénitents à devenir des saints. Il nous a ramenés des ténèbres à la lumière pour devenir justes.

Certes, dans la vie, ce n’est pas pour être juste aujourd’hui, mais chaque jour, nous devons pratiquer pour être juste. Nous devons pratiquer et pratiquer.

Chaque jour où nous sommes encore dans la chair, nous sommes toujours faibles. Alors, Dieu, aide-nous s’il te plaît, accepte-nous, pardonne-nous et donne-nous l’occasion de croire en toi, de marcher sur le chemin par lequel tu nous conduis.

Certes, nous devons avancer pas à pas vers le Calvaire.

Peu importe la difficulté, Dieu, permets-nous de compter sur toi, car tu es la lumière, le chemin et la vérité.

En dehors de vous, personne ne peut accorder le bonheur à ce monde. À part vous, personne ne nous donne l’occasion de revenir du péché. En plus de toi, personne ne nous accueille.

Nos blessures, nos cicatrices, des passions pêcheuses, ont brisé votre cœur, mais vous ne nous en faites jamais le reproche.

Aujourd’hui, des endroits sombres, nous revenons à vous et avons la possibilité de rester avec vous pour entendre votre voix, en particulier ce soir.

Ainsi, le premier vendredi de 2019, nous avons la possibilité de nous élever et de recevoir vos conseils.

C’est une proximité, car vous ne nous laissez pas les mains vides. C’est la même proximité qu’avec les saints apôtres eux-mêmes dans le passé.

De l’Évangile d’aujourd’hui, les saints André et Pierre sont devenus vos disciples. Aujourd’hui, c’est pareil. Vous passez ce temps à nous parler ce soir. Ils ont tout abandonné pour te suivre. Donc, toutes ces choses ne sont pas une coïncidence.

C’est un programme que vous accordez pour entrer dans l’Évangile.

Depuis que les disciples vous ont suivis, vous les avez invités à la maison et ils vous ont parlé. Aujourd’hui, c’est pareil, nous vous recherchons également et, à la fin, vous nous parlez.

Nous recevons vos enseignements en ce soir du premier vendredi, qui rappelle l’amour, Ton cœur tendre, et nous rappelle le besoin de repentance.

Cependant, nous ne comprenons toujours pas la repentance.

Nous ne savons pas quoi faire pour nous repentir – nous nous repentons de ce que nous avons fait, parce que dans la vie, nous vous causons involontairement ou délibérément de vous sentir seul, d’être blessé, de vous inquiéter et d’être affligé comme aujourd’hui.

Donc, ce soir, nous vous demandons simplement d’accepter les prières que nous offrons par le biais des Six Kowtows.

Puissions-nous être pénitents de la part de toutes les classes, de tous les rôles et du monde entier, pour te remercier de notre vie.

Puissions-nous lever nos imperfections et nos faiblesses pour prier pour devenir une nouvelle personne.

Nous vous demandons de nous aider à devenir les enfants qui mènent une vie exemplaire, de manière à devenir soldats et vaillants guerriers, que vous choisissez soigneusement.

Merci de nous former, de nous enseigner et de nous rencontrer ce soir.

Au Saint Nom de Jésus Christ notre Seigneur. Amen. Amen. Amen.

 

Nous offrons respectueusement le Premier Kowtow à Dieu le Père.

Ô Dieu le Père, nous t’adorons, louons, honorons merci, pour la multitude de grâces que tu as déversées sur nous.

En particulier, vous avez sacrifié votre Fils unique pour que nous puissions entendre ce soir la parole de Jésus, la parole du Verbe incarné, la parole du Sauveur, la parole qu’il accorde par le Cœur de l’amour.

Dans ce cœur, il y a la présence du Père, d’une miséricorde et d’une miséricorde incommensurables, parlant à travers Jésus, pour enseigner à l’humanité tout entière, et ce soir également, pour nous de différencier le juste du faux, entre des choses mal définies.

En ce qui concerne les faits tirés de la vérité, nous ne croyons toujours pas pleinement. Notre vie est donc encore instable. Nous restons des jours indécis, des jours faibles, des jours superficiels.

Nous transgressons, offensons l’amour de notre Père.

Ô Seigneur notre Dieu, aide-nous à vaincre notre faiblesse et notre faiblesse.

Puissions-nous avoir le courage nécessaire pour prendre une décision ferme.

Dans la vérité et l’inspiration du Saint-Esprit, tout est l’amour de votre enseignement.

Sur le chemin de la justice, l’amour nous ramène à la justice et à la vérité que vous nous avez données.

Puissions-nous élever les mots pour louer, honorer et remercier.

Que chacun ouvre son esprit et son cœur pour bien comprendre ce dont nous avons besoin.

Devenons les êtres humains qui courent vers toi dans un esprit de prostration, de soumission – avec sincérité, avec un cœur simple – pour offrir respectueusement notre pénitence et notre repentir.

Nous pouvons voir à quel point l’amour est si proche.

Quand notre Père nous voit comme ceux qui se repentent et qui reviennent, il ne refuse jamais de nous accepter, de nous accueillir et de nous pardonner.

C’est la chose la plus heureuse que nous ayons reçue grâce au cadeau des Six Kowtows: apporter au monde.

Nous pratiquons depuis quelques années silencieuses jusqu’à ce jour.

Le temps est venu pour que le don vienne au monde, à tous – afin de leur donner l’occasion de reconnaître la proximité et de recevoir abondamment les grâces que le Père accorde pour nous sauver, ainsi que toute l’humanité. les gens qui ne savent toujours pas, pour qu’ils sachent; ceux qui ne croient pas, pour eux de croire; ceux qui n’ont jamais été touchés, d’être touchés par son cœur, offerts à l’humanité, ce qui est son incommensurable miséricorde.

Nous vous adorons, nous vous louons, nous vous glorifions.

Veuillez accepter les mots que nous proposons les premiers jours de l’année et le premier vendredi du mois.

Le Sacré Cœur contient l’amour infini et la miséricorde du Père qui nous a guidés ce soir. Amen.

 

Nous offrons respectueusement le Deuxième Kowtow à Jésus, Notre Sauveur.

Merci Père pour notre rencontre ce soir.

Vous avez les mots vifs et inspirants pour les gens les plus ordinaires et banals.

Nous ne pouvons pas nous libérer, à cause de notre limitation de la connaissance et de notre faiblesse dans la foi.

Mais c’est le pouvoir de l’amour, le pouvoir infini du Cœur que vous ne cessez jamais d’offrir aux hommes.

L’amour est offert aux enfants, même s’ils sont faibles et stupides ou qu’ils font beaucoup d’erreurs.

Vous essayez toujours de venir chez nous.

Vous nous accordez à devenir des témoins, même si nous sommes encore des enfants naïfs et stupides, toujours confinés dans une vie terrestre et faibles dans la foi.

Votre amour et votre affirmation nous mènent à une doctrine.

Vous êtes venus au monde par le Verbe incarné pour offrir l’évangile, pour que nous puissions lire aujourd’hui.

Une déclaration de l’apôtre Jean mentionnée dans la lecture: «Celui qui agit dans la justice est juste, comme il est juste. Celui qui pèche appartient au diable.

Ainsi, lorsque nous tombons, si nous ne sortons pas directement du péché, nous sommes contrôlés par les démons.

Mais c’est précisément à partir de ces choses que nous savons aujourd’hui, nous aspirons et désirons devenir justes.

Ainsi, vous êtes l’Être Juste qui nous enseigne ce qui est juste.

Par conséquent, rien n’est impossible à Dieu.

Devenons tous des petits gens.

Toutes les choses sont levées, demandées, offertes.

Nous croyons pleinement en Dieu, il n’y a donc rien que Dieu nous refuse, car Dieu lui-même est mort pour nous.

Il a tout sacrifié pour nous – il n’y a rien que Dieu n’accorde pas.

Nous ne recevons pas parce que nous ne vivons toujours pas dans la justice.

Nous ne faisons toujours pas totalement confiance, car nous ne comprenons toujours pas son amour infini – l’Être Suprême qui est venu apporter la doctrine et nous accorder la lumière de la vérité.

Donc, aujourd’hui, c’est le moment et le bon moment pour lesquels vous nous avez ouvert la porte de voir le ciel au milieu du monde et de voir votre présence, alors que nous venons de célébrer Noël très récemment.

L’histoire se répète chaque année pour que nous sachions que votre présence continue de nous donner la vie, de nous tirer des pièges, des ennuis, des angoisses et des chagrins que nous avons créés et que nous créons entre nous.

Vous êtes notre libérateur, notre guide, nous conduisant dans la lumière de la paix, de la joie et du bonheur.

Nous offrons donc une multitude de remerciements pour louer et glorifier Dieu.

Nous honorons, faisons confiance et révérons le seul Dieu, l’Être Suprême qui était, qui est, le Dieu que nous adorons et louons à jamais.

Dans le programme caché du Dieu Tout-Puissant – le Père, le Fils et

le Saint-Esprit – puissions-nous recevoir les directives de l’Esprit de Dieu et demander à nous soumettre.

En effet, grâce à lui, nous savons ce que nous devons savoir, faisons ce que nous devons faire et offrons ce que nous devons offrir.

Nous remercions le Sauveur, nous remercions le Seigneur Jésus-Christ.

Son nom est Sauveur.

La fête au cours de laquelle l’Église célèbre son saint nom, le saint nom de la deuxième personne de Dieu (1) – ce nom dure pour toujours.

Grâce à ce Saint Nom lui-même, le monde existe toujours; grâce au Saint Nom de Jésus, nous sommes toujours protégés; Grâce au Saint Nom du Seigneur, nous recevons encore de grandes et hautes grâces.

Grâce au Saint Nom que nous professons, nous devenons les disciples du Seigneur, devenons des témoins du Seigneur, devenons ceux qui professent que le Seigneur est mort pour l’humanité et ressuscité dans la gloire pour sauver l’humanité de la mort.

Le Seigneur a donné à l’humanité une doctrine qui existe jusqu’à ce jour – le Seigneur des grâces, des bénédictions et des merveilles qui sont venues et viennent, par Jésus-Christ et son Saint Nom.

Nous l’honorons, remercions, le louons et le glorifions. Amen.

 

Nous offrons respectueusement le Troisième Kowtow à Dieu le Saint-Esprit.

Dieu est amour, un amour dynamique.

C’est l’amour de Dieu le Père et de Dieu le Fils.

Dieu, qui habite parmi nous, est l’amour divin présent au milieu de l’humanité, motivant et accordant à l’humanité la sagesse de choisir le chemin de la justice.

Seul le Saint-Esprit est l’Être Suprême qui nous accorde tout ce qui est meilleur en vérité, en sainteté, en perfection – dans notre âme, dans notre cœur ainsi que dans la résolution de notre esprit.

Puissions-nous comprendre ce qu’il y a dans le royaume divin qui nous confère la grandeur dans notre cœur, la profondeur dans la foi et la perception dans la sagesse.

Le Saint-Esprit est le seul Être Suprême qui accorde à l’humanité.

Aujourd’hui, nous devons décider entre le bien et le mal.

Les travaux que nous devons faire ou non, accepter ou rejeter, nous reviennent.

Il y a des directives dans notre esprit, de sorte que nous savons ce qui vient de la vérité, ce qui vient du mensonge, ce qui vient du bien et ce qui vient de la méchanceté.

Toutes ces choses peuvent être clairement reconnues, mais nous devons avoir la foi, nous devons avoir le Saint-Esprit et nous devons vivre dignement pour que Dieu nous accorde une reconnaissance acerbe.

Nous devons être précis pour reconnaître.

Dieu nous accorde toujours la bonté en nous-mêmes.

À cause de la bonté, nous avons le cœur que Dieu donne: aimer, vivre dans la vérité et accepter son amour.

Mais l’humanité a grandi dans l’iniquité, dans la myopie, dans une foi faible, dans la prise de mauvaises décisions à cause du péché.

Ainsi, nous ne reconnaissons pas ce qui appartient à l’amour de Dieu, nous ne reconnaissons pas la haute spiritualité du Saint-Esprit, nous ne reconnaissons pas Dieu qui accorde à l’humanité et à nous tout le meilleur de ce qui était et est, en vérité, dans la sainteté et dans la perfection.

Ainsi, aujourd’hui, le moment est venu pour Dieu de verser des grâces abondantes, cent fois plus nombreuses qu’aujourd’hui.

Le moment est venu – Dieu veut sauver l’humanité. Le temps est venu – Dieu veut faire briller sa lumière sur l’humanité.

Il veut allumer la flamme pour que la foi brille de mille feux, pour que nous sentions et comprenions que des grâces ont été versées pour racheter l’humanité, en particulier en ce jour.

Il y a d’innombrables choses parmi les enfants qui sont élevés vers Dieu, implorant son nom.

Il y a des gens qui sont revenus à la justice, et il y a aussi des pécheurs qui ont prié avec ferveur et cru en Dieu.

Il y a aussi des gens qui vivent une vie consacrée pour appartenir à Dieu.

Bien que ce monde compte d’innombrables personnes qui ne connaissent toujours pas, ne croient toujours pas, il existe encore des justes qui sont élevés vers le ciel et qui prient pour que Dieu les sauve et sauve le monde.

N’oublions pas que nous avons toujours Mère Marie, la Mère de la Deuxième Personne de Dieu.

Il nous reste encore le Jésus eucharistique pour que nous comprenions clairement le quatrième Kowtow dans ce don des Six Kowtows.

La deuxième personne de Dieu est donc aussi le Jésus eucharistique.

Et le Jésus eucharistique est aussi l’enfant que nous venons de célébrer dans la solennité de Noël.

Aujourd’hui, nous sommes encore dans la saison de Noël.

En effet, c’est quelque chose dans la croyance et la foi.

Si sans le Saint-Esprit, comment comprenons-nous, comment savons-nous et comment pouvons-nous répondre d’une manière précise?

Si, d’après le point de vue du monde, il y aura effectivement un nombre incalculable de raisonnements, de débats et de différends.

Nous restons donc dans la limitation.

Mais Dieu a déjà un programme, car il est le roi.

Il a le pouvoir de décider.

Il est le Tout-Puissant Suprême et Il est le Seigneur d’un amour unique et exceptionnel.

Il est l’auteur de l’amour, un amour infini, un amour pour l’homme.

Quand nous étions encore pécheurs, quand nous vivions encore à des jours liés par le péché, Dieu est venu pour nous sauver.

Son amour est si noble.

C’est un amour si inconditionnel qu’il est devenu Dieu au milieu de l’humanité, enseignant à l’humanité et voyageant avec l’humanité.

C’est le Saint-Esprit.

Donc aujourd’hui, les êtres humains de ce monde qui rejettent le Saint-Esprit, qui ne reconnaissent pas le Saint-Esprit, qui sont des gens insensés; nous sommes les êtres humains, mais nous devons avoir de l’amour.

Avoir Dieu, c’est avoir de l’amour.

Le Saint-Esprit est l’amour, la lumière, la vérité.

Si nous ne le reconnaissons pas de notre vivant, nous avons perdu l’occasion et un grand trésor, car le Saint-Esprit nous mènera à un programme, qui est le prodigieux salut du Seigneur Jésus-Christ.

Il vient livrer et nous apporter la lumière.

Par le Saint-Esprit, nous honorons l’amour de Dieu le Père.

Son amour incommensurable est plein de force et de bienveillance.

Jusqu’à ce jour, personne ne peut expliquer l’unité de la Trinité.

Mais nous avons le Saint-Esprit – nous savons que l’amour de Dieu le Père, en union avec Jésus, devient le Saint-Esprit qui habite avec nous.

Qui peut nous donner un amour divin et saint comme le Saint-Esprit?

Le Saint-Esprit est la lumière qui nous mènera à la justice.

C’est la grâce que le Saint-Esprit accorde à ceux qui croient en lui.

Tout ce qui est merveilleux en vérité, en sainteté, en perfection et ce que nous éprouvons dans l’affection, dans l’amour de la vertu et de la vérité, doivent avoir le Saint-Esprit.

Nous ne pouvons pas atteindre nous-mêmes.

Nous devons passer par le Saint-Esprit.

Qui est le Saint-Esprit?

Il est un père, un enseignant, un frère et aussi un amoureux fidèle et chaste qui habite avec nous.

Nous devons avoir un profond sentiment envers Dieu.

Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons comprendre le sens du troisième Kowtow.

Le Troisième Kowtow est le kowtow qui nous guide pour comprendre que ce qui est dans le royaume divin, mais présent, ne suit pas le chemin et l’ordre du point de vue humain limité et à courte vue.

Les êtres humains ont beaucoup de débats, beaucoup d’erreurs, beaucoup d’arguments, mais restent dans une limite, alors que ce qui est divin est infini, immense et profond, de sorte que même chaque étape et chaque niveau sont complètement différents.

Nous ne pouvons voir la proximité du ciel que par la foi. C’est seulement avec la foi que nous pourrons comprendre l’amour de Dieu le Père et sa miséricorde divine. Ce n’est que par la foi que nous pourrons comprendre l’amour que Jésus a pour l’humanité par sa mort.

Seulement quand nous reconnaissons l’amour, pouvons-nous comprendre qui est le Saint-Esprit.

Il est l’Être Suprême divin qui est présent parmi nous, avec nous et chemine avec nous.

Quand nous le connaissons, le prions, l’écoutons et pratiquons sa volonté, nous deviendrons justes.

Aujourd’hui, nous remercions beaucoup et nous remercions Dieu, en particulier en ce premier vendredi, qui est également le premier vendredi de la nouvelle année.

Nous devons savoir, nous devons accepter, nous devons être plus audacieux, plus courageux, pour comprendre clairement ce que Dieu accorde par le don des Six Kowtows, pour que nous représentions aujourd’hui le monde entier, toutes les classes, tous les rôles, pour rester ici. dans la nuit calme et déserte.

Nous sommes heureux, quotidiennement avec Dieu par la Sainte Messe, et après la Messe, nous continuons à être nourris par le Corps Sacré et le Sang du Christ, par le biais d’une nourriture spirituelle.

Sous l’impulsion du Saint-Esprit, nous sommes les témoins de cette génération.

Par la parole, par inspiration, le Saint-Esprit allume la flamme de la foi pour l’humanité, maintenant et à l’avenir.

Que leurs oreilles entendent, leurs yeux voient et leurs cœurs soient allumés.

Les gens seront renouvelés quand ils comprendront vraiment le sens de la prosternation et de la soumission.

Cette prosternation et cette soumission partent de l’âme, à travers le corps, et du repentir, les gens rencontreront la vie que Dieu leur accorde intimement, à travers les faveurs et les grâces d’aujourd’hui.

Nous remercions, louons, exultons et honorons Dieu. Nous élevons vers lui tout ce que nous avons aujourd’hui.

Nous prions pour qu’il décide pour nous et nous donne l’occasion de continuer sur la voie du témoignage.

Unis au Saint-Esprit, au Saint-Esprit et au Saint-Esprit, nous n’avons pas peur.

Puisse-t-il nous protéger lorsque nous sommes confrontés à des défis, pour que nous soyons inébranlables, afin de continuer à apporter ce cadeau au monde entier par le biais de son inspiration et de son illumination.

Dans le Saint Nom de la Trinité – le Père, le Fils et le Saint-Esprit – maintenant et pour toujours, nous remercions le Saint-Esprit, l’honorons et le louons.

Puisse-t-il continuer à nous aider et à apporter la lumière à l’humanité, afin que nous puissions être témoins et fidèles et persistants jusqu’à la dernière minute – pour que tous s’unissent dans la prosternation, la soumission et la soumission à Dieu – pour se repentir, pour revenir à Un amour noble que la Trinité, le Père, le Fils et le Saint-Esprit ont accordé à l’humanité. Amen.

 

Nous offrons respectueusement le Quatrième Kowtow à Jésus Eucharistique.

Jésus eucharistique est aussi la deuxième personne de Dieu à qui nous avons respectueusement offert le deuxième repli.

Le sacrement de l’Eucharistie est établi pour que Dieu reste avec nous dans la spiritualité.

Présent dans l’humanité, il continue avec sa nature toute-puissante, avec des yeux divins, veillant sur chacun de ses enfants.

Dans ce monde, il continue de regarder ses disciples. Il continue à sélectionner les disciples.

Il veut qu’ils comprennent la mission et répandent la Bonne Nouvelle.

O Jésus eucharistique – Je l’adore, je le loue, je l’exulte et je le glorifie au nom de toutes les classes, de tous les rôles et de toutes les fonctions de la société d’aujourd’hui.

Pour le Seigneur lui-même as transmis et continue de nous permettre de recevoir ses paroles vivantes.

Il rappelle le monde en général et nous accorde des faveurs, pour que nous continuions à reconnaître son enseignement.

Jusqu’à ce jour, chacun de nous est encore incertain.

Nous sommes des personnes qui ne comprennent toujours pas ou ne connaissent pas le grand et noble sacrement que Dieu a établi par amour pour l’humanité.

Il accepte de s’humilier pour rester dans la petite hostie afin de nourrir nos âmes, mais nous avons besoin de recevoir une grâce divine pour que, avec les yeux de la foi, nous puissions voir et comprendre cette grandeur.

Si, avec les yeux de la foi, nous ne voyons pas et ne comprenons pas, alors, en effet, nous ne voyons qu’un hôte normal et fragile.

Cette hostie, bien que fragile, est pleine de sa puissance puissante, pénétrant profondément dans le cœur humain pour être avec l’humanité – aimer l’humanité, enseigner à l’humanité, protéger l’humanité et donner à l’humanité une doctrine.

Dieu veut que l’humanité reçoive spirituellement et réaliste – lorsque nous avons la foi ou lorsque nous faisons l’expérience de ce mystère.

O Seigneur, jusqu’à ce jour, il y a tellement d’histoires qui ont mentionné l’histoire du Saint Sacrement.

De nombreux miracles se sont produits dans de nombreuses régions du monde.

Dans chaque génération, il y a eu des miracles eucharistiques.

Il y a des livres qui décrivent et enregistrent tout ce que Jésus Eucharistique a fait.

Bien qu’il ne s’agisse que d’une hostie que tout le monde contemple, cette hostie est en réalité devenue un morceau de chair ensanglantée, et ce morceau de chair provient du muscle cardiaque d’une personne qui a été sévèrement battue.

Le coeur de la personne qui porte de nombreuses blessures appartient à Jésus lui-même.

C’est Dieu. C’est la deuxième personne de Dieu, notre Sauveur, l’Être Suprême à qui nous venons d’offrir le deuxième Kowtow.

Dans le même temps, Jésus eucharistique continue à accorder de nombreuses grâces à l’humanité.

Telles sont les grandes grâces que le Saint Sacrement a accordées à ceux qui le croient et le cherchent, pour qu’ils aient la paix, qu’ils se nourrissent de sa grâce.

Ils obtiennent la foi et ils se rapprochent. Tous les jours, ils viennent admirer, ils viennent rendre visite, ils viennent adorer, ils viennent se confier à Dieu et en même temps, Dieu veut aussi se confier à eux.

Dieu leur donne aussi des grâces abondantes et des bénédictions par le biais de prières.

Donc, aujourd’hui, le moment est venu.

Jésus ne promet pas ce qu’il a arrangé à l’avance.

À chaque époque, à chaque siècle, il accorde d’une manière spéciale la vie de foi, parce qu’il a vécu, vit et vit toujours dans le monde.

Mais aujourd’hui, surtout au cours de ce siècle, et particulièrement au cours des dernières années, il s’est manifesté à l’humanité par son Eucharistie, qui est la lumière qui couvre le ciel sombre.

De plus, l’Eucharistie, par une voix vive, exhorte et rappelle à l’humanité, dans la vie de foi, dans la vérité, dans la doctrine de l’amour perpétuel, de lui amener l’humanité, de recevoir son amour et de contempler le ciel entier qui brille de mille feux. Eucharistie Il rappelle l’humanité.

Pour ceux qui vivent dans les ténèbres, ceux qui ont une foi faible, ceux qui ont une foi immature, ceux qui ont perdu leur chemin, ceux qui ont quitté son amour, ceux qui ont quitté leur rôle de berger que Dieu lui-même a choisis pour eux, ou ceux choisis par Dieu pour remplir leurs fonctions, mais qui se sont éloignés du Saint Sacrement.

Il nous surveille toujours. Il veut toujours continuer à nous protéger. Il est toujours avec nous. Il veut toujours nous embrasser, même ceux qui pèchent des péchés pécheresses ou irrespectueux, même ceux qui le quittent depuis de nombreuses années.

Jour et nuit, il aspire encore pour chaque enfant. Comment se peut-il? C’est parce que seule la vérité peut prouver ce que Dieu a fait.

Dieu est venu rendre visite à l’humanité. Il a visité chaque personne. Il a rendu visite à ceux qui viennent à lui et à ceux qui le cherchent.

Il ne nous laisse jamais partir les mains vides.

Le temps est venu.

Dieu ne promet pas – Dieu se manifeste.

Tout le ciel rempli de l’Eucharistie – c’est le Seigneur Jésus lui-même.

Le ciel était rempli de cette eucharistie merveilleuse et colorée, qui n’a jamais eu lieu dans ce monde.

De plus, quand il vient, cette couleur blanche est le Saint Sacrement.

Il est symbolisé par une couleur blanche pure.

Aucune couleur de ce genre ne peut être comparée à la couleur blanche quand il vient au milieu de la nuit noire, quand il vient au milieu d’un après-midi d’été ou quand il vient au beau matin , ou quand il vient au début de l’aube. Cette lumière rendait tout ce qui l’entourait en train de s’évanouir, parce que cette lumière seule nous apporte le salut, car cette lumière est Dieu même. Ainsi, comment les êtres humains peuvent-ils imiter cette grande et haute présence?

Si nous n’assistons pas, si nous n’observons pas, qui ose rapporter ce que nous n’avons pas encore vu ou entendu?

Ainsi, ce sont des choses qui ont été et sont manifestées à l’humanité par son pouvoir et sa gloire, pour nous rappeler qu’il est le Seigneur qui reste vraiment avec nous par le Saint Sacrement.

Il reste – non pas pour nous regarder mais pour nous sauver. Il reste pour nous défendre. Il reste pour nous réconforter et il reste pour nous bénir.

Telles sont les grâces célestes déversées sur l’humanité pour inviter ceux qui sont indifférents et froids – ceux qui n’ont pas encore été touchés, ceux qui ne sont pas encore revenus, ceux qui sont perdus et ceux qui sont blessés à la fois dans leur esprit et dans leur esprit. corps.

Viens, comme il l’invitait lui-même et ce mot résonnait encore: «Venez à moi, tous ceux qui travaillent et qui sont chargés, et je vous donnerai du repos.

Prends mon joug sur toi et apprends de moi; car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos pour vos âmes.

Car mon joug est facile et mon fardeau léger »(Matthieu 11: 28-30).

Donc, tout ce qui Dieu promet, Dieu donne, parce qu’Il est le fidèle.

Il a dit aux apôtres: Allez prêcher la Bonne Nouvelle à tout le monde. Je reste avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde.

Il a également promis aux apôtres: « Je ne vous laisserai pas orphelin. »

Donc, aujourd’hui, bien que nous ne soyons pas ceux qui reçoivent directement, Dieu a promis aux apôtres, il nous le promet également, car nous sommes aussi des enfants de Dieu.

Dieu ne nous laisse pas orphelins, comme il l’a promis.

Il veut que nous ouvrions les yeux de la foi pour le rencontrer, pour le voir, pour recevoir ses paroles vivantes et pour recevoir également le don, afin que nous puissions le rencontrer et être près de lui de manière intime.

Dieu ne nous en veut pas.

Dieu reste pour nous défendre et attend que nous revenions.

Quand nous péchons, Dieu ne nous renonce pas, parce que Dieu vient nous sauver.

Il vient renforcer le monde entier. Nous sommes dans un état et à une époque où le monde entier est en train de se renforcer, nous avons donc encore une chance. Ne perdons pas l’occasion.

Rappelons-nous les endroits où nous l’avons oublié ou négligé.

Ce sont les tabernacles du monde entier.

Jésus a enduré pendant 2000 ans. Il attend depuis 2000 ans.

Il nous a donné le plus de privilèges.

C’est une occasion de nous séparer de notre vie quotidienne et occupée pour venir au tabernacle et lui demander de nous accepter, de nous recevoir, de nous aider à supporter tous les soucis et toutes les peines de notre vie humaine et les difficultés à gagner sa vie.

Le Seigneur eucharistique est le seul Être Suprême que nous rencontrions directement, car il est Dieu parmi nous.

Il a promis de rester avec nous jusqu’à la fin du monde.

Il est un Dieu plein de puissance, un Dieu qui est né, qui est mort et ressuscité dans la gloire.

Bien qu’il soit au ciel, il est toujours présent pour verser de nombreuses grâces, continuer à nous sauver, à nous aider et à nous délivrer par le Saint-Sacrement.

Le Saint Sacrement est si noble et merveilleux que l’humanité doit reconnaître et se prosterner, adorer, honorer et remercier Dieu.

N’oublions pas qu’il nous a donné la grâce.

Aujourd’hui, nous le recevons au bon moment, lorsque la vérité doit être reconnue, à la lumière même que Dieu a donnée à l’humanité, à chaque personne et aux cœurs qui le reconnaissent et le recherchent.

Seigneur notre Dieu, comment est-il possible pour nous de témoigner de ce qui est le ciel?

Comment pouvons-nous faire l’expérience et voir toutes les choses que Dieu nous accorde qui sont des choses qu’il nous a manifestées pour savoir qu’il attend?

Cette attente est arrivée à un moment où l’humanité a besoin d’être sauvée.

Même si nous avons vécu des années de péché, il nous en donne toujours la possibilité. Il est prêt à nous pardonner.

Nous avons toujours une alliance avec lui.

En continuant à offrir le cinquième Kowtow, nous comprendrons ce que Dieu a accordé et ce que cette promesse nous donnera.

Sauf si nous le refusons, si nous ne sommes pas totalement têtus, si nous n’avons pas oublié que Dieu est mort, à cause de nous.

Il nous donne tout pour que nous vivions.

Jusqu’à ce jour, il reste dans l’attente de notre maturité.

Il est le seul Être Suprême qui utilise l’amour envers nous. Il utilise l’amour pour nous convaincre.

Mais nous sommes des gens endurcis, obstinés et pécheurs.

Notre corruption, notre ego et notre personnalité constituaient le mur qui les séparait. Depuis lors, nous avons été encouragés par le diable. Nous sommes donc devenus intrépides, obstinés et arrogants.

Nous nous séparons des lois de Dieu et de l’amour de l’Être Suprême doux et bienveillant qui veut encore être avec nous.

Aujourd’hui, nous ne parlons que de la réalité.

Nous ne voyons pas, nous ne croyons pas et nous suivons nos habitudes.

Mais Dieu nous donne la foi, de sorte que la foi nous mène dans une vie dans le cœur, dans l’esprit, dans l’âme, pour pouvoir aller plus loin, aller plus loin et voir à travers ce qui était et est ce que Dieu donne.

C’est un programme avec un historique – il n’existe pas automatiquement ou naturellement.

Les êtres humains sont trop argumentatifs, trop réglementés, selon la limite des méthodes humaines. Dans une vie de connaissance et d’apprentissage, nous avons besoin de choses qui ont besoin de leur propre raisonnement, de leurs propres preuves, qui n’existent qu’au niveau d’explication du monde humain, mais ne peuvent pas être expliquées d’une manière haute et spirituelle. Alors, si nous expliquons d’une manière noble et spirituelle, comment pouvons-nous expliquer une personne qui est décédée comme le Seigneur Jésus il y a 2 000 ans? Comment a-t-il pu ressusciter? Personne ne peut mourir et ressusciter. Seulement le Seigneur Jésus Christ. Alors cela prouve qu’il est Dieu. Ainsi, ce que Dieu proclame ou déclare devient alors vrai.

Aujourd’hui, Jésus eucharistique est toujours parmi nous. Il est l’Être Suprême qui est extrêmement puissant et puissant – le Dieu Suprême qui donne la vie à l’homme, le Dieu Suprême qui continue à regarder l’humanité et lui accorde toujours d’innombrables grâces et faveurs.

Donc, nous devons savoir que lorsque nous croyons en Dieu, nous verrons toutes les œuvres qu’il accomplit pour nous. Par conséquent, lorsque nous croirons, nous obtiendrons; quand nous cherchons, nous trouverons; et lorsque nous frapperons, il nous sera ouvert, comme Jésus l’a dit dans l’Évangile.

Ne suivons pas le raisonnement humain, l’argument selon la médiocrité, l’ordinaire et la limitation du monde en connaissance, en intelligence ou en explication selon la théorie de la science.

Nous ne pouvons pas expliquer ce que Dieu a créé. Nous ne pouvons pas expliquer ce que Dieu donne aujourd’hui. Nous ne pouvons pas expliquer comment l’hôte, bien que petit, est le grand et grand sacrement. C’est un sacrement plein de puissance et de puissance que nous contemplons.

En effet, c’est une merveille merveilleuse, immense et infinie. Il est impossible d’imaginer les lumières émanant de Jésus eucharistique avec des couleurs extrêmement sublimes et surnaturelles. Il est impossible d’exprimer avec des mots. Nous avons juste besoin de savoir que Dieu accorde parce qu’il nous aime. À partir du moment où il a établi le Saint Sacrement, par une petite hostie, nous continuons à le recevoir quotidiennement dans nos cœurs.

En effet, lorsque le Seigneur nous parvient véritablement par son pouvoir, l’hôte qui est la petite eucharistie que nous recevons chaque jour devient le grand Jésus eucharistique, comme un flot de lumière couvrant tout le ciel.

Lorsque cette lumière brille, l’entourage devient l’obscurité.

Les ténèbres vont disparaître à la lumière.

C’est la raison pour laquelle Dieu veut que nous devenions la lumière, car la lumière nous donnera la vie.

Cette lumière nous enveloppera, mais si nous sommes pécheurs, si nous commettons le péché, qui nourrissons le péché, qui sont des injustes et des désobéissants, nous sommes restés dans un état d’obscurité.

Quand la lumière viendra, les ténèbres disparaîtront.

Alors Dieu a tout planifié et organisé.

Il y aura une conclusion du monde humain entre le bien et le mal.

Il nous a prédit par le pouvoir de l’Eucharistie et il s’est manifesté.

Aujourd’hui, il y a tellement de choses, alors il nous donne plus de temps pour renforcer notre foi.

Revenons à Dieu et respectons, adorons, adorons, remercions, louons et glorifions, car il est le Seigneur caché à travers l’Eucharistie.

Ne soyons pas imparfaits et irrespectueux.

À cette époque, et particulièrement dans ce pays, les gens respectent à peine Dieu et cela est devenu une habitude dans la vie.

Aujourd’hui, les gens ne comprennent pas que l’humanité doit faire preuve de révérence envers le Dieu Suprême.

Parce que nous oublions ce respect, nous perdons quelque chose qui est vraiment essentiel dans la vie.

Dieu est le Seigneur. Il aime les gens.

Il est un père aimant, un enseignant, un ami et aussi l’Être Suprême qui nous aime comme un amoureux chaste.

Il nous conduit toujours sur le chemin de la vie terrestre. Il est le Seigneur.

Nous sommes des êtres humains.

Nous devons faire de notre mieux et nous devons le vénérer et le respecter. C’est la chose la plus importante à faire.

Parce qu’il nous aime, mais il est aussi un Dieu juste, juste et véridique. Il doit y avoir de l’ordre dans le monde, sans parler du ciel.

Les anges, les saints, les saints apôtres et les 24 anciens continuent de se prosterner et d’adorer Dieu, comme dans l’Évangile de saint Jean.

Il y a les 24 anciens, représentant chaque race que Dieu a choisie de l’Ancien Testament au Nouveau Testament.

Comme indiqué dans le livre de l’Apocalypse, comme nous l’avons lu, la cour céleste doit se prosterner pour adorer Dieu.

Nous sommes des pécheurs, des mortels.

Surtout en ce siècle de l’humanité, nous continuons à offenser et à mépriser, de sorte que nous ne comprenons pas ce que signifie la prosternation.

Le temps est venu pour les gens de mûrir.

Nous ne pouvons pas continuer dans cette voie, avec un manque de respect envers Dieu. Parce que si nous sommes irrespectueux, alors comment pouvons-nous comprendre l’importance et la grande valeur du Seigneur toujours présent parmi nous, nous permettant de nous rencontrer comme aujourd’hui?

Lorsque nous considérons cela, nous sommes terrifiés car le Seigneur est trop grand, trop puissant, trop puissant.

Nous ne sommes rien si nous ne nous inclinons pas et ne nous prosternons pas devant Lui.

Il est donc temps que nous comprenions que Dieu nous aime et nous donne son amour, mais nous devons revenir pour recevoir cet amour.

En outre, à partir de maintenant, nous devons pratiquer pour venir à Dieu avec révérence, ce qui nous aidera à comprendre notre condition.

Quand nous nous retournons à nous-mêmes, Dieu nous voit comme ceux qui comprennent – alors il ne reniera jamais rien pour lequel nous prions.

Rappelez-vous, il reste à défendre. Il reste à donner. Il reste pour verser des grâces abondantes à ceux qui sont conscients, qui sont conscients.

Laissez-nous mûrir dans l’amour de Dieu pour ne pas perdre l’occasion, ne pas être confondus ou dominés.

Lorsque nous ne connaissons pas totalement Dieu, ne croyons pas en Dieu, la vie perd alors tout son sens.

Où allons-nous?

Lorsque le Sauveur est mort pour nous, il nous a accordé de grands privilèges.

Si nous restons insensibles, si nous refusons, si nous restons têtus et suivons le monde humain, le péché nous contrôlera et nous contrôlera à travers des idoles que nous vénérons aveuglément.

Le temps est venu pour les gens d’ouvrir leurs yeux, de choisir l’Être Suprême que nous adorons, l’Être Suprême en qui nous croyons, l’Être Suprême qui a le pouvoir, l’Être Suprême qui nous aime et qui nous donne encore l’occasion.

Il nous donne beaucoup d’opportunités et beaucoup de temps.

Pourrons-nous revenir dans le temps ou non, ou tout dépendra-t-il de la loi de la nature?

Pour Dieu, le temps n’est qu’une seconde, un moment, mais pour nous, ce sont plusieurs siècles, plusieurs années.

Nous venons dans ce monde et, en tant qu’êtres humains, nous ne vivons que dans un temps limité.

Par conséquent, de petites et bonnes choses viennent de Jésus eucharistique. Les choses majestueux et noble viennent aussi de Jésus eucharistique. Les paroles que nous recevons proviennent également de Jésus eucharistique et proviennent de Jésus eucharistique.

Aujourd’hui, nous recevons l’enseignement de Mère Marie par le biais des Six Kowtows.

Mère nous a enseigné le quatrième Kowtow et le monde entier pour que nous puissions revenir par cette méthode.

À partir de la prosternation, de la soumission, nous recevrons la direction du Saint-Esprit.

Il a donné et donne des opportunités aux gens.

Nous voulons savoir ce qui vient de la vérité que Dieu accorde, pour que nous puissions supprimer notre ego, supprimer les faiblesses du péché, supprimer ce que nous pensons et inférons.

Donnons-nous la possibilité de venir à Dieu avec révérence, de nous soumettre à la prosternation et à la soumission, de venir à Dieu avec un cœur repentant.

Nous serons acceptés par Lui.

Grâce à la grâce de Dieu, nous saurons et distinguerons très clairement entre le bien et le mal, entre ce qui appartient à Dieu qui nous est accordé et ce que nous devons modifier, améliorer, pour que nous puissions quitter les ténèbres.

Venons à Jésus eucharistique.

Ce dont nous avons besoin, c’est de nourrir la vie de foi.

C’est l’endroit où nous recevons, où il y aura la paix dans l’âme, de la part de Dieu.

Il y aura une lumière qui brillera dans la spiritualité et si nous croyons, nous ressentirons la paix dans la vie.

Nous ferons face à des épreuves et à des difficultés, mais lorsque Dieu marchera avec nous, il ne nous laissera pas rentrer les mains vides, car nous sommes protégés.

Comme il l’a dit aux apôtres: « Je ne vous laisserai pas orphelin. »

Alors, comptons sur cela, comptons sur cette parole, comptons sur l’Évangile.

Nous rencontrerons Jésus à travers le Saint Sacrement, l’Être Suprême qui nous donne l’amour et la douceur qu’il a pour ceux qui le cherchent.

Il ne nous laissera jamais partir les mains vides.

Nous avons la paix, nous avons le calme et nous grandirons dans la vie de foi quand nous appartiendrons à Jésus eucharistique.

Prenons le temps de visiter, de contempler et d’adorer le Saint Sacrement. Amen.

 

Nous offrons respectueusement le Cinquième Kowtow aux Cinq Saintes plaies de Jésus-Christ.

Ô Seigneur, notre Dieu, il nous conduit aux Cinq Saints Signes: le salut.

C’était une grande réussite.

Le Fils unique de Dieu est descendu du ciel et est entré dans la Passion, pour que l’humanité ait de l’espoir.

Cela permettait également à l’humanité d’avoir un sceau permanent, à se faire pardonner.

C’était une alliance que Dieu attend de faire avec chaque pécheur comme nous.

Le passé comprend les jours où nous marchions les chemins de la croix, guidés par Mère Marie, pour nous aider à nous souvenir du salut.

Dieu est venu dans le but de nous libérer et de nous délivrer du péché.

Chaque chemin de croix rappelle la trahison et l’injustice humaines.

À cette époque, du fait de l’intérêt et du statut de la population dans les secteurs religieux et public, beaucoup ont agi sans conscience, dans l’espoir de s’acquitter de leurs fonctions, même s’ils étaient illicites.

En tant que tel, comment peut-on ordonner à un pays d’avoir la paix, l’amour et l’ordre?

Parce que nous vivions dans le péché depuis le début, Jésus devait venir sauver l’humanité par sa mort.

Il a lui-même dû se rendre à la première station. Nous avons donc vu tout ce qu’il avait enlevé avec son acceptation, tout ce avec quoi l’humanité vivait – des gens qui ont une position et un pouvoir, mais qui sont jaloux, envieux, plein de ressentiment et injuste envers leurs autres.

Alors il est venu s’établir.

Il est venu changer les lois d’un monde terrestre dans la misère, dans la façon dont l’humanité s’est traitée avec cruauté, commettant le péché et se terminant par des divisions – des pays et des personnes remplissant des fonctions qui vivent toujours dans le plaisir vivent toujours dans l’infidélité et l’injustice.

Comment cela peut-il continuer? Comment pouvons-nous continuer à gouverner par les méthodes du monde, par les méthodes humaines?

Ainsi, Dieu a parcouru chaque station de croix pour rappeler et racheter toutes les erreurs du monde humain.

Ensuite, nous voyons comment il a accepté de faire face à tous. Il avait toujours l’autorité de Dieu, l’Être Suprême qui avait enduré, pour échanger plutôt que d’être vaincu.

Bien que ne suivant pas la méthode humaine, il a accepté de diriger le monde entier, de conduire l’humanité dans une doctrine.

Finalement, ces stations de la Croix ont été échangées par les Cinq Saints Signes.

La victoire a été changée en cinq signes sacrés. La victoire, à travers la mort et l’acceptation de la mort, a ramené l’humanité à la lumière des ténèbres.

Cette doctrine unique a permis à l’humanité de vivre et de retourner dans un lieu éternel, et a donné à l’humanité le droit d’appeler Dieu le Père «Abba», «Père».

Sans Jésus, nous ne sommes pas en état d’appeler Dieu le Père comme Abba.

Sans que Jésus vienne dans le monde pour accepter la mort, nous n’avons aucune chance d’être réconciliés, de ressusciter et de retourner au ciel pour toujours.

Sans Jésus qui nous conduit aujourd’hui, où va le monde? Et pourrions-nous encore exister en ce siècle?

Ainsi, Jésus a fait beaucoup de choses pour le monde.

Aujourd’hui, nous méditons sur les 14 stations de la Croix pour que nous apprenions à éviter le péché, mais ce qu’il veut, c’est la conclusion.

C’est le salut à travers les Cinq Saints Signes, pour nous rappeler que l’amour de Dieu nous sauve, que son amour est patient, que son amour nous conduit hors des ténèbres et du péché.

C’est à cause de son amour qu’il attend encore patiemment la maturité de l’humanité jusqu’à ce jour.

La seule chose qu’il veut, c’est que nous nous repentions et que nous revenions.

Il y a des choses que nous devons honorer, auxquelles nous devons nous soumettre et auquel nous devons nous tourner – nous comprendrons alors le sens que Dieu a aimé et accordé à l’humanité depuis le début.

La mort de Jésus est devenue le sceau permanent de l’âme de chaque pécheur et constitue également l’alliance.

Ainsi, à notre retour, nous deviendrons des gens réformés et améliorés qui méritent d’entrer dans le royaume des cieux, y compris les saints élus.

 

– Le premier signe sacré

Nous devons savoir que le premier signe sacré est l’amour et la divine miséricorde de Dieu le Père qui existent depuis des siècles.

Il est le Dieu de l’amour qui est toujours accordé à l’humanité.

– Le deuxième signe sacré

Le deuxième signe sacré est Jésus, le Sauveur, que nous venons de recevoir et qui a été élevé par le biais du deuxième Kowtow.

Et la quatrième Kowtow pour le Seigneur Eucharistique est étroitement liée à Jésus.

Il représente même plus, en plus des trois rôles.

Il est l’Être Suprême qui apporte l’amour de Dieu, le Père, à l’humanité, et il est aussi l’exemple brillant qui a obéi jusqu’au dernier souffle de sa vie pour que nous soyons rachetés et que nous entrions au ciel.

La porte du ciel a été ouverte, et nous entrons et appelons le propriétaire du ciel: « Abba », « Père ».

Donc, en toutes choses, nous devons compter sur Jésus, la deuxième personne de Dieu.

Nous savons que le Sauveur est le deuxième signe sacré.

Croyons en lui pour que nous vivions.

– Le troisième signe sacré

Le troisième signe saint est le Saint-Esprit.

Comme nous sommes des gens ordinaires, comment pouvons-nous comprendre les choses grandes, nobles et mystérieuses que Dieu donne au monde humain?

Nous devons connaître les choses qui sont bonnes, mauvaises, justes et justes.

La vérité est que l’amour de la Miséricorde Divine est éternel et nous est accordé par le troisième signe sacré – le Saint-Esprit.

Il est amour.

Il est le représentant de l’amour de Dieu le Père et de Jésus et forme avec eux la Trinité.

Dans le royaume et le présent divins, il est aussi la lumière, le chemin et la vérité qui brillent sur l’humanité dans la nuit noire.

Donc, tous ceux qui veulent vivre dans la vérité doivent devenir justes, avoir le Saint-Esprit.

Par conséquent, le troisième signe sacré est la détermination qui nous conduit à la lumière de la vérité, de la foi.

C’est la force et le pouvoir de nous apporter la profondeur, la hauteur, la longueur et la largeur de la foi par le Saint-Esprit.

Il est l’Être Suprême qui éclaire, l’Être Suprême qui guide et la force motrice pour nous donner une vie spirituelle et le meilleur – dans la sainteté, la perfection et la vérité.

– Le quatrième signe sacré

Nous venons de mentionner cela.

Seul Jésus est l’Être Suprême qui promet.

Parce qu’il est Dieu, il existe.

Lui seul peut s’humilier pour devenir hôte, rester fidèlement avec l’humanité, attendre patiemment et aimer sans réserve – une puissance immense et puissante que nous rencontrons aujourd’hui, motivée par les paroles reçues, par des choses entendues et témoignées comme ce jour-là. .

Toutes les choses que nous voyons et entendons, toutes les vérités proviennent de Dieu seul, le Puissant.

Du premier au dernier moment, il est toujours Dieu.

Aujourd’hui, il est présent pour manifester son pouvoir.

Il est le Puissant qui accorde des grâces à l’humanité.

Il est l’Être Suprême aimant qui nous a motivés à comprendre le sens de ce qu’est une vie de foi avec Dieu et la rencontre avec un puissant pouvoir.

Aujourd’hui, les grâces sont encore répandues pour le monde.

Les paroles vivantes nous rappellent, comme en ce jour, de renforcer la foi par la présence de l’Eucharistie.

Dieu seul est l’Être Suprême qui accorde.

En même temps, avec le cinquième Kowtow, nous savons ce que nous devons savoir.

Ce n’est pas spontanément par nous-mêmes que nous pouvons comprendre.

– Le cinquième signe sacré

Nous avons besoin d’un intercesseur. Mère Marie Elle-même est l’être que Dieu a choisi. Elle a été la première personne à recevoir le don du Saint-Esprit et à vivre dans sa grâce.

Le Saint-Esprit a éclipsé Mère et Mère est devenue la Mère de la deuxième personne de Dieu.

Mère Elle-même était celle qui est restée.

Après que Jésus eut achevé sa mission et soit revenu au ciel, sa mère est restée avec les saints apôtres.

Après que Jésus soit revenu au ciel pendant 10 jours, le Saint-Esprit est entré dans la pièce, enveloppant la mère avec les saints apôtres.

Ils ont reçu le feu symbolique du Saint-Esprit.

C’était quelque chose que nous connaissions de l’histoire, mais il y a aussi beaucoup de choses que nous devons savoir.

Le Saint-Esprit est une personne. Il est l’amour de Dieu. Il nous donne la spiritualité, l’existence, le surnaturel, travaillant dans chacune de nos croyances.

Ainsi, Mère Marie nous conduit au troisième signe sacré, parce que tout est attribué au Saint-Esprit. Mère Marie est la première personne à recevoir.

Maman Marie est aussi dans le Saint-Esprit, et c’est à partir des directives du Saint-Esprit que Maman comprend clairement que tout ce que le Saint-Esprit fait est grand et noble.

Donc, si le monde veut être sauvé, il doit avoir la grâce du Saint-Esprit.

Laissez-le nous éclairer et nous aider à distinguer le bien du mal, du bien du mal.

Seul le Saint-Esprit est l’Être Suprême omniscient, la force pour que nous pratiquions la sainteté.

C’est le Saint-Esprit qui nous conduit dans la vérité et la sainteté.

Le Saint-Esprit nous motivera et nous accordera une vie de foi, que nous expérimentons dans l’âme grâce à ses conseils.

Nous devons savoir que Mère Marie est la personne qui a pleinement reçu la grâce du Saint-Esprit.

De sa grâce, Mère nous enseigne par des méthodes divines, alors que nous prions pour recevoir son soutien, son inspiration et sa force.

Mère Marie est la personne choisie pour accompagner Jésus sur les chemins de croix.

Mère a porté la Croix avec son cœur, collaborant avec Jésus pour achever la mission.

Aujourd’hui, Mère reste avec notre monde humain pour nous remplacer et adorer Jésus eucharistique.

C’est une chose grande et noble que nous ne savons pas: là où il y a Jésus eucharistique, il y a Mère Marie.

Mère Marie est la première personne avec le mot «fiat», de sorte que le Saint-Esprit lui-même a éclipsé Mère.

La mère est devenue la personne qui portait la deuxième personne de Dieu.

La deuxième personne de Dieu reste dans le monde, s’humiliant pour devenir le Saint Sacrement à travers l’Armée.

Le Seigneur est caché dans l’Eucharistie, alors Mère elle-même devient également le tabernacle pour tenir l’Eucharistie en premier.

Maintenant, la mère est aussi la personne qui est proche de l’Eucharistie et qui est aussi le tabernacle, car lorsque l’humanité l’oublie, elle ne se souvient plus de lui, sa mère est le tabernacle qui reste avec Jésus eucharistique.

Si nous ne recevons pas la révélation, si on ne nous enseigne pas, comment pouvons-nous comprendre ce grand mystère?

Ainsi, dans le cinquième signe sacré, le Saint-Esprit veut que nous sachions qu’il s’agit de Mère Marie.

Mère Marie est l’un des cinq signes sacrés de Jésus.

Aujourd’hui, cela est devenu une alliance – l’enseignement de Mère nous donne une grandeur infinie.

C’est la fin de l’histoire que nous devons savoir, car les Cinq Saints Signes nous sauvent.

Les cinq signes sacrés de Jésus, à travers la croix, nous rappellent que Jésus a étendu ses bras pour embrasser l’humanité.

Et ce n’est pas simplement pour nous de contempler la Croix, mais dans la Croix se cache un mystère sublime.

C’est le royaume des cieux, une famille du grand royaume des cieux qui nous rapproche de Dieu.

Dans le monde humain, combien de personnes comprennent cela?

Le temps est venu. Nous devons comprendre, nous devons savoir.

Pourquoi faut-il placer la Croix de Jésus au centre de l’autel, au centre de l’église?

Tous les lieux qui ont la croix sont un symbole, car la croix est le lieu où Dieu est mort. Il a choisi la Croix pour sauver l’humanité.

Grâce à la Croix, la race humaine est sauvée pour devenir les enfants de Dieu.

Mais cachés à l’intérieur de la croix, les cinq signes saints sont devenus le sceau du pardon.

C’est le pardon accordé à l’humanité et c’est aussi l’alliance que Dieu veut que nous reconnaissions pour que nous retournions à Dieu.

Quel que soit le degré de péché, le degré de chute, que nous désobéissions ou que nous soyons indisciplinés, lorsque nous revenons avec notre cœur, dans la prosternation de l’âme et du corps, Dieu nous pardonne toujours, car les Cinq Saints Signes nous ont donné vie, pardon et salut.

À travers cela, nous apprenons que c’est toute la famille céleste – l’amour de Dieu le Père et la miséricorde divine; La grâce, la paix et le salut de Jésus; et l’unité du Saint-Esprit conduira et éclairera – pour que nous sachions ce qui doit être connu.

Nous savons que la présence du Seigneur Eucharistique est un privilège pour l’humanité.

Lorsque nous admirons Jésus eucharistique, nous avons l’occasion d’être au milieu du royaume céleste, que Dieu accorde, pour nous aider à comprendre les dimensions du cinquième signe sacré.

Mère Marie est la personne qui voit et connaît cette grandeur que l’humanité ne connaît pas.

La mère représente le monde entier. La mère représente l’humanité pour recevoir les privilèges.

Aujourd’hui, ces privilèges nous sont accordés dans le temps que Dieu nous permet, de savoir, d’entendre, de comprendre et de revenir, à travers le temps des bénédictions et des grâces, lorsque le temps le permet encore.

Aujourd’hui, les caractéristiques des cinq signes sacrés nous rappellent la valeur de l’humanité qui reste en tant que sceau.

Jusqu’à notre dernier moment et notre dernier souffle, nous avons encore un chemin à choisir, pour retourner à Dieu.

Repentons-nous, soumettons-nous et prosternons-nous devant Dieu pour que nous soyons acceptés, car cette alliance nous donne encore les Cinq Saints Signes, que Dieu veut nous accorder.

Il a laissé son Fils unique entrer dans le monde et Jésus a accepté et a obéi jusqu’à la mort pour nous racheter.

Nous avons toujours le Saint-Esprit.

Il est l’Être Suprême qui nous accorde les grâces, l’Être Suprême qui éclaire, l’Être Suprême qui nous guide, unis au puissant soutien du Seigneur Eucharistique.

Dans le même temps, il y a aussi Mère Marie.

Mère est l’exemplaire, le seul que Dieu le Père a choisi pour nous ramener avec les Cinq Saints Signes.

Pour Jésus, nous devons le voir dans les Cinq Saints Signes.

Là est tout le ciel que Dieu le Père donne à l’humanité.

Au début, Dieu vient à nous avec amour, puis se termine avec amour pour nous ramener.

Il a persuadé l’humanité avec amour.

Et la grande et noble histoire que nous connaissons aujourd’hui est le Jésus eucharistique que nous contemplons.

C’est toute la famille céleste cachée dans le Saint Sacrement.

Nous voyons les merveilles divines sublimes à travers le miracle de Jésus eucharistique.

Toutes ces choses se passent dans la haute spiritualité.

Mère Marie veut que nous venions à la Croix, avec respect, adoration, avec respect, car c’est l’alliance que Dieu nous donne à travers les Cinq Saints Signes, avec la présence du ciel.

Ceux qui font souvent les 14 stations de la Croix et ceux qui se soumettent à la Croix reçoivent de grandes bénédictions, que Mère Marie nous enseigne à communiquer aux personnes qui les entourent.

Le temps est donc venu, nous devons contempler la Croix pour montrer le culte que nous devons offrir à Dieu, pour récompenser les grâces que Dieu accorde aux Cinq Saints Signes.

Et c’est aussi la présence, l’alliance d’amour que Dieu utilise pour délivrer et accorder des grâces à l’humanité.

Les Cinq Saints Signes nous accordent la vie.

Bien que ces jours soient tardifs, nous devons savoir une chose, qui est de se repentir avec la prostration, la soumission et le respect, pour glorifier Dieu à travers les Cinq Saints Signes.

Nous allons devenir des gens transformés.

Laissez-nous contempler la Croix pour que nous puissions amender notre vie et reconnaître la doctrine que nous n’avons toujours pas l’occasion de connaître.

Lorsque nous croyons et pratiquons vraiment, nous serons sanctifiés et transformés, car à travers les Cinq Signes Saints, un grand et grand programme est caché, pour que Dieu sauve l’humanité.

Faisons l’expérience de la douceur de Dieu.

Il est l’Être Suprême plein de puissance.

Il aime l’humanité.

Cependant, rappelons-nous que les privilèges qu’il nous accorde par le biais des Six Kowtows de Mère Marie sont notre volonté de revenir pendant que nos cœurs battent encore, de devenir des personnes conscientes, acceptant les faveurs, après nous être soumises et prosternées. .

Si nous sommes trop en retard, nous devons alors faire face à la justice de Dieu.

Dieu est un Être Suprême aimant, mais très juste.

Quand il est trop tard, nous n’avons plus le temps de revenir.

Il y a donc un signe qui confirme, pour que nous comprenions clairement ce que nous devons offrir respectueusement.

C’est le cinquième signe sacré.

Nous louons, exultons et honorons les Cinq Saints Signes du Seigneur Jésus-Christ, qui cachent toute une famille céleste.

Nous venons d’offrir respectueusement, à travers chaque sens du signe sacré.

Nous adorons, nous louons, nous glorifions le Seigneur qui apporte la résurrection à l’humanité.

La gloire sur la mort est la victoire triomphale de ramener l’humanité des ténèbres.

C’est une alliance pour l’humanité, mais aussi une promesse, lorsque l’humanité se prosterne, se rend et retourne à Dieu.

Dans le même temps, il s’agit d’une doctrine qui guide les gens au milieu de la vie, dans les épreuves et les défis, à l’époque où ils doivent endurer les chemins de la croix.

La Croix est pour nous rencontrer le Seigneur Jésus. La Croix est pour nous de rencontrer Mère Marie. La Croix est pour nous d’avoir Mère Marie et Jésus marchant avec nous.

La Croix nous aide à rencontrer le ciel.

C’est une famille céleste lorsque nous nous soumettons pleinement et nous soumettons pleinement pour que nous acceptions les chemins de la croix.

Les chemins de la croix nous enseignent le courage.

Les chemins de la croix nous apprennent à affronter les épreuves.

Les chemins de la croix ont des difficultés ou des défis.

Ce sont aussi les chemins de croix que Dieu a choisis pour le rencontrer et rencontrer Mère Marie.

Avec Mère Marie et Jésus, nous comprendrons certainement le sens de la famille céleste que Dieu le Père donne à l’humanité par sa miséricorde divine.

Nous vivons donc dans le caractère sacré de la manifestation du Seigneur à travers les cinq signes sacrés.

Laissez-nous comprendre que lorsque nous venons à la Croix, quand nous venons à l’église, nous arrivons à un endroit respectable – nous devons faire preuve de respect.

Honorons, révérons et remercions avec un cœur reconnaissant les Cinq Saints Signes que Dieu nous a donnés, une grande gloire.

C’est une alliance et une bénédiction.

Nous ne pouvons pas refuser.

Nous avons offensé et offensé, et nous méprisons les Cinq Saints Signes.

Le temps est venu – l’importance de ce qui est divin, de ce qui est sacré se manifeste à l’humanité à travers les Cinq Saints Signes.

Que chacun ouvre ses oreilles, ouvre ses yeux et ouvre son cœur pour ressentir.

Nous comprendrons ce que Dieu accorde.

Dieu aime et crée chaque opportunité pour l’humanité, car il nous aime.

Mais puisque nous sommes des gens qui trahissons, des gens qui rejettent, des gens qui offensent, il utilise la justice avec nous.

Mais Dieu est l’Être Suprême qui nous aime depuis le début. Il nous donne toujours la vie, nous donne l’occasion, pour nous de retourner à lui.

Et à travers cette haute spiritualité, nous voyons l’amour de Dieu.

C’est sa suprématie qui nous donne tous les aspects: nous sauver, nous aider et nous ramener sur le chemin de la justice.

Soyons des gens qui s’amendent, qui s’améliorent et qui méritent l’amour que Dieu nous a donné à travers les Cinq Saints Signes.

Nous adorons Dieu, bénissons Dieu et louons Dieu, notre Seigneur, maintenant et pour toujours, car il n’y a qu’un seul Dieu Suprême.

Aujourd’hui, nous savons, dans le sacré divin que Dieu révèle à travers les enseignements de Mère Marie, que nous comprenons le sens de chaque courbette.

Et c’est le cinquième Kowtow qui contribuera à augmenter notre foi et à nous permettre de mieux comprendre ce que nous avons reçu, recevons et continuons à recevoir.

Dans la prosternation et l’abandon, dans la vie de repentance avec le corps et l’âme, avec l’esprit et avec tout le cœur, offrons respectueusement à Dieu Tout-Puissant – le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Amen.

Le sixième Kowtow: grâce à Dieu le Père, nous avons Mère Marie.

O Dieu le Père, tu es l’alpha et l’oméga. Au début c’était toi. En fin de compte c’est aussi vous.

Tout le monde se soumet à vous.

Je vous remercie, au nom de toutes les classes, de tous les rôles. Tout le monde vous remercie.

Parce que vous savez que nous sommes des personnes indignes, désobéissantes, des trahisseurs, des personnes qui se rebellent contre votre amour et votre miséricorde divine, vous avez donc choisi pour nous une mère.

C’est la mère Marie.

Mère Marie a obéi et s’est totalement dévouée à vous, pour offrir des actions de grâces au nom de l’humanité.

Mère a prié pour le monde et pour nous.

Parce que Mère était totalement dévouée à Dieu, Mère Marie nous apprend aujourd’hui à venir au Père par le biais du Premier Kowtow, de manière directe.

Chaque vrille nous aide à mieux comprendre et à être proches de la famille céleste que Dieu a donnée à l’humanité depuis le début.

Nous devons savoir que c’est à travers une vie simple et humble que nous rencontrons Dieu.

Aujourd’hui, nous offrons à Mère Marie la sixième Kowtow.

Ô Mère Marie, Mère de la Divine Miséricorde, Mère de l’amour, Mère de l’Eucharistie, accepte s’il te plaît ce sixième Kowtow que nous offrons respectueusement de te remercier.

À cause de ce que vous avez fait pour nous, veuillez accepter notre cœur respectueux, reconnaissant, reconnaissant et reconnaissant.

Nous vous offrons également notre cœur repentant pour les imperfections qui affligent encore votre cœur.

Nous sommes des gens qui ne savons toujours pas, qui n’entendent toujours pas et qui ne pratiquons toujours pas votre enseignement pour que nous retournions à Dieu, pour que nous récitions le chapelet, pour que nous méditions sur les mystères que Jésus a endurés. nous amender, améliorer, devenir les gens qui sont dévoués à votre coeur.

Votre coeur appartient à Dieu, dans le respect et l’amour, dans le dévouement à Dieu, dans une vie obéissante, une vie parfaite, une vie engagée dans la doctrine et la vérité. Au nom du monde humain, vous priez toujours et continuez de chercher des moyens de rappeler, de guider et de retrouver les moutons perdus dans le monde entier.

C’est vous qui nous conduisez à l’amour de Dieu.

C’est toi qui nous aide à reconnaître la fin de ce temps, qui sont aussi les derniers jours de l’histoire.

Nous assistons à des événements extraordinaires, des événements merveilleux, ainsi que de nombreux changements qui ne se sont jamais produits auparavant, mais qui se produisent dans le monde d’aujourd’hui.

Mère, permettez-nous d’offrir respectueusement notre gratitude et nos actions de grâces à la Mère de la Miséricorde Divine, la Mère du Verbe Incarné, la Mère du Sauveur, la Mère de l’Église, la Mère des prêtres, la Mère des laïcs , la mère de chaque saint, chaque pécheur, chaque délinquant, chaque pénitent, chaque victime, chaque témoin, chaque âme du purgatoire et la mère de tous les hommes. Ce titre, ce nom honorable, ne peut être nié.

Il y a des choses encore plus sublimes que Dieu a accordées à Mère.

Tel est le titre de reine des cieux, mère du Verbe incarné, mère de la deuxième personne de Dieu, mère de toute l’humanité.

Mère n’utilise pas l’autorité d’une reine céleste pour corriger l’humanité.

La mère enseigne simplement à l’humanité, pas à la manière d’une reine puissante.

Mère agit toujours dans un état d’humilité absolue, avec un amour tendre, comme une mère qui prend toujours soin de ses enfants, qui rappelle, qui verse des larmes pour ses enfants. La mère a versé des larmes sanglantes. Maman a versé des larmes de sang, pour rappeler à ses enfants, pour rechercher ses enfants, pour les ramener à Dieu.

Maman sait que, mis à part Dieu, il n’y a pas d’autre endroit sur lequel nous puissions compter pour avoir le bonheur éternel.

Mère ne veut pas que nous perdions toutes les opportunités du Seigneur Jésus. Maman a été témoin de toute sa vie, apportant la paix à l’humanité, donnant la vie à l’humanité, sauvant l’humanité du péché et entraînant l’humanité dans une doctrine, la doctrine que nous devons mettre en pratique pour nous conduire au ciel.

Mère a vu toutes les œuvres importantes et significatives que Jésus a accomplies.

C’est elle-même qui voit l’amour incommensurable et la Divine Miséricorde de Dieu le Père à travers toutes les générations.

La mère nous remplace, qui sommes des êtres humains ingrats, pour devenir une personne soumise qui se dévoue totalement à Dieu. Mère fait toutes choses en silence, dans une vie contemplative, dans une humilité absolue, pour vivre agréablement pour Dieu le Père, à travers sa doctrine.

Bien que nous ne puissions pas comprendre toutes ces choses merveilleuses, maman est certainement devenue la mère qui cherche ses enfants et cherche toutes sortes de façons de conseiller ses enfants.

Maman sait que si nous ne suivons pas le plan de Dieu, nous ne comprendrons pas les merveilles merveilleuses que le Seigneur Jésus nous accorde.

Nous sommes toujours indifférents envers Jésus eucharistique. Nous ne comprenons pas la signification des cinq signes sacrés. Nous ne comprenons pas la présence de notre mère. Nous ne comprenons pas pourquoi nous avons aujourd’hui les Six Kowtows.

Comment pouvons-nous alors comprendre la sublime grandeur du don?

Maman ne veut voir personne au purgatoire ou en enfer pleurer et grincer des dents.

Mère a vu des gens souffrir en enfer.

Ils n’ont plus la chance de voir la lumière, ils ne peuvent plus jouir de l’amour de Dieu.

Elle voit les enfants qui vivent encore aux jours du coeur dur, de l’entêtement, qui sont les jours des aveugles et des indifférents.

Ils finiront dans une situation de jours au purgatoire, en gémissements. Mère est allée là-bas pour ramener beaucoup d’âmes.

Maman ne veut pas que ce monde tombe avec nous en tant qu’êtres humains séduits, vivant dans des temps modernes et progressistes, sous le contrôle du diable.

Il nous lie, nous contrôle et contrôle le monde entier.

Maman veut que nous comprenions la signification à travers chaque signe sacré, à travers chaque personne.

Maman sait que c’est pour elle une occasion de guider tout le monde dans le monde à reconnaître l’importance de ce que nous avons et que nous avons eu.

Dieu utilise simplement l’amour pour accorder à l’humanité. Dieu utilise simplement l’amour pour aider l’humanité à revenir. Dieu sauve l’humanité, simplement avec amour, pas de punition.

Cependant, l’humanité a été ingrate et a vécu dans la méchanceté, de sorte que Dieu doit utiliser la justice envers chaque personne et chaque pécheur.

Mais le Seigneur Jésus est venu pour sauver les pécheurs, pour devenir des pénitents, et des pénitents, ils deviendront aussi des saints.

Aujourd’hui, il y a beaucoup de choses que Mère souhaite que le monde humain sache.

Revenons à Dieu par la prostration, par les Six Kowtows.

Le Saint-Esprit veut que nous montions vers Mère par la prosternation avec le sixième Kowtow, parce que le sixième Kowtow est la décision finale de l’histoire.

Dieu veut que nous honorions Mère, que nous vénérions Mère, à cause de toutes ses œuvres.

Notre Mère est l’auteur des Six Kowtows, qui ramène le monde entier à Dieu.

À travers les Six Kowtows, à travers la prosternation, à travers la soumission, à travers le repentir et l’enseignement, en ce moment même, nous pouvons rencontrer Dieu, reconnaître ce que nous avons et nous repentir avec notre cœur.

C’est ce que Dieu attend: pour que nous devenions une personne consciente, pour revenir à la justice, pour accepter et mettre en pratique la doctrine que Dieu a donnée.

Ce sont de bonnes choses, des choses saintes, des choses pour lesquelles nous avons besoin du soutien et de l’aide du Saint-Esprit.

Ensuite, nous allons mûrir et faire la distinction entre le bien et le mal, entre le bien et le mal, entre la justice et l’injustice, entre la vérité et le mensonge.

Le temps est venu pour notre mère de nous apprendre à réciter le chapelet et à amender notre vie, à revenir à Dieu dans la contrition et le repentir et à venir au cœur de sa mère.

Ces choses nous aident à pratiquer, car nous connaissons l’urgence du temps, mais nous n’avons toujours pas agi.

Nous ne pouvons pas continuer avec les jours dominés par un monde humain, avec une vie civilisée reposant sur la science et la technologie.

Si nous ne sommes pas justes et éthiques, nous mourrons progressivement et lentement. Nous allons perdre notre foi. Nous allons perdre nos frères, nos soeurs et les jeunes d’aujourd’hui, car ils entrent dans une vie sans foi.

Avec cette situation, nous deviendrons des hérétiques, des gens qui rejettent complètement toutes les grandes œuvres que Dieu a accomplies pour sauver tous les êtres humains.

Nous ne pouvons pas laisser le diable nous contrôler selon les voies du monde, que les êtres humains jugent logiques.

Nous avons toujours une vie de foi dans laquelle Mère Marie est la Mère du monde entier.

Mère ne peut pas laisser ses enfants errer dans les endroits où ils vont perdre la grâce de Dieu.

Maman ne nous laisse pas devenir aveugles. Mère ne nous laisse pas perdre tout ce que nous avons reçu du Sauveur, de son Fils, qui a donné au monde.

Aujourd’hui, ce que maman enseigne est très simple.

Ce n’est pas trop difficile, mais pas trop facile.

Nous avons juste besoin que nous soyons humbles. Nous avons juste besoin de passer du temps.

Lorsque nous sommes seuls, lorsque nous arrivons au Saint-Sacrement, lorsque nous arrivons à un lieu de recueillement, proclamons Dieu par une vie de prière, par la prosternation et la soumission, par la proclamation.

Avec cette proclamation, le Saint-Esprit ne nous refusera pas. Il nous donnera ce que nous devons savoir.

À partir de là, nous comprendrons ce qu’est la repentance et comment vivre pour plaire à Dieu.

Le temps est venu pour Mère Marie de nous aider.

C’est la méthode la plus douce pour nous de revenir.

Parce que nous sommes des êtres humains, nous sommes tous en faute avec Dieu. Personne n’est parfait.

La plupart d’entre nous sont des personnes qui ont offensé, offensé et qui continueront à offenser Dieu.

Donc, il n’y a qu’un seul moyen.

Nous devons absolument nous élever vers notre Dieu par un cœur contrit, avec détermination, pour que nous méritions d’être acceptés dans les enseignements de Mère Marie, pour que Dieu intervienne et nous aide sur le chemin du retour vers notre patrie céleste.

Nous sommes les aveugles qui vivent dans la méchanceté.

Mais quel que soit le degré de péché, Dieu nous accorde toujours une faveur spéciale, qui est l’enseignement de Mère Marie par le biais des Six Kowtows.

C’est à nous de nous repentir, de reconnaître ce que Mère Marie enseigne, de connaître l’amour que Dieu nous donne de toutes les manières.

Nous avons besoin d’un exemple. C’est la mère Marie.

Dieu veut que Mère soit notre aide.

La mère est une personne pure, complète dans la sainte vertu. La mère est parfaite dans tous les aspects. La mère est la personne la plus appropriée. La mère est douce et mène une vie d’humilité et de confiance.

La mère vit pour l’amour. Elle-même a répondu à l’amour de Dieu.

Mère est la seule personne représentant l’humanité à prier pour le monde.

Grâce à Mère, son fils bien-aimé accorde toujours de grandes faveurs à Mère qui donne ensuite ces faveurs spéciales à notre monde humain.

C’est une occasion pour maman de prier pour que le monde revienne.

Maman veut aussi que nous réalisions que, à part Dieu, personne ne peut nous donner le bonheur éternel. C’est très important.

Maman nous ramène à une époque et aussi à une époque où nous sommes présents ce siècle. Nous sommes chanceux, car nous n’avons cette alliance qu’en ce siècle-ci, l’alliance que Dieu donne au monde des hommes comme une faveur spéciale.

Ainsi, nous avons la possibilité de venir à Dieu pour que nous reconnaissions notre condition.

Nous n’avons plus peur d’un monde humain avec l’opinion publique.

Nous ne suivons pas les règles de manière sur-exagérée.

Nous n’exagérons rien pour déplaire aux autres ou aller à l’encontre des enseignements de l’Église.

Ce dont nous avons besoin, c’est de montrer du respect à Dieu.

Il est le seul Dieu, l’Être Suprême que nous adorons.

Nous n’avons aucune raison de craindre qui que ce soit, car il est l’Être Suprême auquel nous venons prier.

Nous venons offrir un cœur respectueux pour compenser les innombrables offenses qui lui sont faites.

L’humanité continue d’offenser Dieu gravement – les peuples injustes et désobéissants, et ceux qui restent froids et indifférents à son égard.

Nous devons donc les représenter pour prier Dieu avec ferveur.

Nous les représentons comme notre mère qui, aujourd’hui, représente le monde entier de l’humanité à rester avec Jésus Jésus eucharistique, à être à ses côtés, à le servir, au nom de personnes ingrates et ingrates comme nous.

C’est l’heure.

Nous devons accepter ce cadeau de Mère Marie.

Ce n’est qu’ainsi que le monde pourra être sauvé, que le monde pourra recevoir l’intervention, que Dieu pardonne et nous ramène.

Cela apaisera la colère de Dieu le Père, dans la justice du monde humain.

Dieu le Père a attendu trop longtemps et même le Seigneur Jésus, son Fils, a attendu trop longtemps.

C’est l’heure. Toutes les choses doivent conclure.

Jésus a dit: “Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde.”

L’expression «fin de l’âge» a été rappelée. Cela viendra.

Nous devons savoir que Dieu le Père a son propre plan.

Il a amené son Fils dans le monde et, après 33 ans, son Fils lui est revenu.

Il a également choisi Mère Marie à la même période et a ramené Mère au ciel.

Mais dans la haute spiritualité, Jésus est toujours présent à travers le Saint Sacrement.

De la présence divine de Mère Marie, nous avons aujourd’hui le cadeau des Six Kowtows.

C’est une faveur spéciale.

En spiritualité, si nous croyons, nous recevrons.

Quand nous acceptons, alors nous serons sauvés, dans le plan de Dieu.

Ce que nous entendons, ce que nous recevons est peut-être une surprise pour le monde humain actuel, mais cette surprise est également une confirmation pour nous de reconnaître que, à chaque époque, Dieu nous accorde des faveurs spéciales.

Dieu nous le manifeste également par l’intermédiaire de messagers et de prophètes.

Dieu continue à verser des bénédictions et des grâces pour nous faire reconnaître qu’il fait toujours les choses à nouveau.

La doctrine est l’Évangile pour 2,000 ans et continue de le rappeler tous les jours avec la Parole de Dieu, mais il continue de déverser des grâces du ciel.

Il est un Être Suprême généreux.

Il accorde des grâces abondantes et riches.

Il accorde plus et donne plus pour que nous puissions pratiquer, que nous recevions.

Grâce aux enseignements de Mère Marie, c’est quelque chose de spirituel et de présent, au milieu du monde humain, lorsque nous croyons et pratiquons.

Pour ceux qui croient, nous avons reçu, et ce renforcement nous aidera dans notre foi.

Nous savons également que ce cadeau spécial est offert à tous les habitants du monde, sans distinction, car chacun doit prier, tout le monde doit se repentir, tout le monde doit revenir et renforcer sa foi lorsque les événements se produisent.

Nous ne savons pas ce que sera demain: séismes, pluies, inondations, tempêtes, éruptions volcaniques ou les catastrophes prévues.

Le jour viendra où tout se terminera et finira.

Lorsque chaque événement se produira, nous apprendrons également qu’un nouveau monde apparaîtra.

Dans le temps présent, nous voyons d’innombrables miracles se produire; d’innombrables choses sont impossibles mais se produisent encore dans le monde.

Bien que le mal soit répandu, il existe encore des miracles extraordinaires et merveilleux, issus de l’œuvre divine de Dieu et du royaume des cieux.

Il est temps pour nous de voir que tout se déroule selon un plan et une vie dans lesquels les événements se produisent et se dérouleront et vont se produire.

Aujourd’hui, notre mère veut que nous renforcions la vie de foi pour nous préparer aux événements.

N’ayons pas peur.

Nous sommes des gens fermes dans la foi puisque nous appartenons toujours à Dieu dans la prosternation et la soumission.

Nous sommes le peuple repentant.

Faisons toujours confiance à Dieu pour avoir miséricorde et pardonner.

Soyons confiants que lorsque nous prierons selon la méthode des Six Kowtows, nous aurons Mère Marie.

Parce que le cadeau des Six Kowtows vient de Mère, Mère ne nous laissera pas avoir peur.

Le manteau vierge de la mère couvrira l’humanité.

Avec ceux qui écoutent et pratiquent, Dieu ne nous refusera jamais.

Il interviendra pour nous, mais nous devons vivre dans la contrition, dans le repentir, dans l’amendement et dans un objectif ferme d’amélioration.

Ce sont les choses essentielles que nous devons avoir, pour être dignes lorsque nous offrons respectueusement les Six Kowtows.

En même temps, aujourd’hui, nous comprenons clairement que Mère veut que nous connaissions, dans la compassion et la tendresse, l’amour infini et la Divine Miséricorde de Dieu.

Ce n’est pas obligatoire, mais nous devons savoir ce qui est nécessaire, car la spiritualité actuelle reste en nous.

La décision finale est également à nous.

Revenons à Dieu par la méthode que nous offrons respectueusement, à savoir la prostration et la soumission.

À partir de là, le Saint-Esprit nous éclairera pour que nous devenions enfants de Dieu, pour qu’il devienne son propre peuple et pour devenir le peuple que Mère mène au Dieu d’amour et à la Miséricorde divine, d’une manière plus méritante.

Même si nous sommes indignes, au moins avons-nous quelque chose à demander et à offrir à Dieu dans les jours de bénédictions et de grâces qui se déversent sur le monde humain, à travers notre soumission et notre prostration.

Laissez chacun de nous avoir l’occasion de méditer, de saisir ce que nous avons aujourd’hui grâce au don des Six Kowtows.

Il y a les frères et les soeurs qui sont nourris tous les jours grâce à ce don, pour qu’ils puissent prier, se repentir, se souvenir de la présence, éviter le péché et ne pas tolérer le péché.

Ce sont aussi les personnes qui mûrissent dans ces Six Kowtows.

Des miracles ont eu lieu et d’innombrables choses ont été accordées par le biais des Six Kowtows pour aider les gens à revenir à Dieu avec leur cœur, leur âme, leur contrition et leur repentir, leur esprit, leur raison, leur soumission et leur prostration.

Sous la conduite du Saint-Esprit, cela sera accepté.

Nous comprendrons mieux, serons mûrs et connaîtrons le grand trésor offert par Mère Marie, qui est le cadeau des Six Kowtows.

Devenons plus humbles, confions plus et faisons plus confiance. Montrons le respect et la révérence dus à Dieu.

Nous devons nous repentir dans notre vie et demander à Dieu de manifester ce que nous pratiquons pour le professer parmi tous les peuples.

C’est l’amour que nous avons reçu de Mère Marie.

Mère nous enseigne, à nous et au monde entier, à offrir respectueusement à Dieu.

Il nous donne lui-même son infinie miséricorde divine.

C’est le moment où nous devons remercier Mère, pour être reconnaissante envers Mère, car à travers Mère, nous aurons les saints.

C’est Saint Joseph, celui qui a été choisi pour devenir le père adoptif du Seigneur Jésus.

Ces derniers jours, nous venons de célébrer la solennité de Noël.

Il y a saint Joseph.

Prions pour lui et apprenons de lui l’intégrité et la justice, apprenons de lui une vie de responsabilité.

Il est aussi un exemple pour le monde, pour les familles sans père.

Laissez les chefs de famille s’informer sur le devoir, sur la responsabilité, sur une vie pure et juste, qui est une vie fidèle pour laquelle Dieu a choisi Saint Joseph.

Voyons ce que nous devons apprendre, car Dieu choisit également les justes.

Faisons confiance à l’intercession des saints, comptons sur les exemples des saints.

Par leurs intercessions, nous recevrons, nous changerons, en particulier notre Église, pour avoir les chefs de famille.

Parmi ceux qui courent à Saint-Joseph, personne ne revient les mains vides. Prions et élevons à Dieu ce que nous ne pouvons pas faire.

Dieu est l’Être Suprême qui accordera ce pour quoi nous prions.

Dieu nous regarde et accepte nos prières à travers les saints.

Nous nous réjouissons parce que nous avons l’aide du ciel, qui provient des trois archanges, des anges gardiens et de la cour céleste.

Ils sont toujours prêts à nous aider lorsque nous les prions.

Nous le savons, parce que maman nous enseigne. La cour céleste nous aide. Nous continuons à implorer et à prier.

Bien que nous ne voyons pas la spiritualité, mais ils ne nous oublieront pas.

Le diable est aussi spirituel.

Quand nous n’avons pas d’yeux spirituels, nous ne voyons pas, nous ne comprenons pas.

Les choses de ce monde nous attirent, mais les anges et les saints sont les êtres qui détiennent l’équilibre de la justice, en particulier l’archange Michel.

Il utilisera les moyens que Dieu lui a donnés et, à travers cette autorité, il nous aidera.

Nous ne serons pas attaqués.

Nous ne serons pas soumis à toutes les choses que les anges voient clairement, avec des yeux spirituels, afin qu’ils démantèlent les pièges dans lesquels nous sommes tombés et tombons.

Prions et demandons aux archanges de nous aider, de nous sortir des pièges du diable et de nous coincer partout; par les addictions, par les plaisirs, par les désirs, par les immoralités et par les trompeurs.

Tous appartiennent aux pièges du diable.

Mais lorsque nous prions les archanges et les anges gardiens, ils interviendront certainement pour nous aider.

Que les archanges et les anges gardiens prient pour que nous vivions dans la justice.

Grâce à leur aide, nous ne serons pas liés et ne tomberons pas dans les pièges du diable qui cherche toujours à nous piéger.

Nous remercions les saints et les anges et nous prions pour qu’ils se souviennent de nous et prions Dieu pour nous.

Particulièrement dans notre mission actuelle, continuer à apporter ce cadeau au monde entier, afin que nos frères et sœurs puissent progresser de manière constante.

Ne permettons à rien dans notre ego et notre personnalité de nous éloigner d’une vie de témoin de la fin de l’histoire, que Mère Marie nous a donnée à travers ce grand et précieux don des Six Kowtows, à apporter au monde humain.

Nous remercions les saints, car ils sont les exemples les plus brillants de notre vie de foi. Dans notre mission, nous nous appuyons également sur leur vie de foi, car, lorsqu’ils appartiennent totalement à Dieu, ils n’ont plus peur et ne se retirent pas lorsqu’ils tombent dans une situation difficile.

Même s’ils meurent ou doivent subir la torture ou la persécution, ils sont toujours heureux parce qu’ils acceptent, parce qu’ils voient que seul Dieu est au-dessus de tout.

Puissions-nous vivre une vie de foi, de vertu, de sainteté, comme ces saints.

Qu’ils se souviennent de nous de nos jours, ce qui n’est pas comme leur temps.

Avec beaucoup de choses dans la science et la technologie, nous ne voyons pas les pièges que le diable mène dans la réalité, utilisant tous les moyens pour nous nuire, par le biais de la science et de la technologie.

Donc, aujourd’hui, nous demandons aux saints de prier pour que nous soyons courageux, que nous soyons forts, que nous continuions sur la voie du témoignage et que nous soyons fidèles et persévérants pendant les jours d’exil dans le monde.

Nous prions pour vivre avec confiance.

Les saints ont fait confiance à Dieu pour ne pas avoir peur de mourir et ils n’ont jamais reculé.

S’il vous plaît, aidez-nous à apprendre de leur exemple.

Sur le chemin des débuts, les Six Kowtows ont été une surprise et une pratique très difficile.

Mais tout vient de Dieu pour que nous soyons sauvés, renouvelés avec une vie de foi et de spiritualité; alors sûrement personne ne refusera.

Donc, ce que nous demandons, c’est le soutien et l’aide, par la prière des saints, pour que nous continuions.

Aussi difficiles que soient les difficultés, nous devons surmonter les défis, apporter le cadeau des Six Kowtows au monde, que tout le monde puisse recevoir et que nos frères et sœurs acceptent également, afin que nous devenions des êtres humains unis dans le monde. la prostration et la soumission, dans les jours de repentance, pour que nous recevions la miséricorde de Dieu.

Que Dieu accepte et intervienne pour le monde entier.

S’il vous plaît, sauvez-nous et éloignez-vous des pièges de la civilisation, de l’ingéniosité, de la sophistication, d’une vie libérale qui corrompt notre foi.

Notre vie est en pleine tourmente, ce qui est la situation dans laquelle les gens se trouvent de nos jours.

Les avortements quotidiens sont des crimes.

L’humanité est entrée dans un état de rébellion contre la loi de Dieu, vivant avec convoitise, immoralité, qu’elle prône selon les circonstances.

Il existe d’innombrables crimes que d’innombrables personnes acceptent et jugent appropriés à une époque civilisée.

Ainsi, que les anges et les saints nous aident et prient pour que nous apportions le cadeau des Six Kowtows au monde.

Ce don aidera les gens à se réveiller et à se retourner, aidera les gens à se lever et à être éclairés par la grâce du Saint-Esprit, afin qu’ils puissent identifier ce qui appartient à la vie spirituelle, ce qui est noble que Dieu a offert.

Ils reconnaîtront le salut du Seigneur Jésus pour qu’ils aient la vie dans ce monde aussi bien que dans le prochain.

Qu’ils décident bientôt, pour ne pas être trop en retard et trop tard, pour revenir bientôt à la Divine Miséricorde de Dieu.

Nous offrons d’innombrables remerciements et nous unissons aux anges et aux saints pour offrir à Dieu des louanges, des exaltations, des honneurs et des actions de grâces.

Nous offrons la prosternation et la soumission à Dieu, au nom du monde, de toutes les classes, de tous les rôles.

Nous sommes les pionniers et bientôt, il y aura beaucoup de gens qui continueront à retourner dans notre Dieu.

Que Dieu touche leurs cœurs, qu’ils se repentent, qu’ils modifient leur vie, qu’ils reviennent bientôt dans la soumission et la prosternation, qu’ils soient sauvés, quand le genre humain a encore du temps, quand le genre humain a encore des années de grâces et de bénédictions.

Ne le laissez pas être trop tard.

Que tous ceux qui ont des oreilles entendent alors; qui a des yeux alors voir; qui a un coeur alors sentir.

Préparons-nous maintenant.

Ne soyons ni trop en retard, ni trop en retard, lorsque nous n’avons plus la chance de choisir nous-mêmes et lorsque le cœur ne bat plus.

Aujourd’hui, c’est ce que nous offrons respectueusement à Dieu avec Les Six Kowtows, avec amour et avec cœur, pour la célébration du Sacré Cœur, le Cœur de l’amour que Dieu donne à l’humanité, le Cœur que Dieu lui-même a donné à chaque pécheur devenez pénitent et devenez témoin.

Le coeur de notre mère Marie a aidé le monde de l’humanité et, en particulier chaque premier vendredi du mois, nous venons ici pour offrir respectueusement à Dieu, après que tout le monde a quitté l’église.

Nous nous élevons et nous offrons, au nom du monde, de l’Église, de toutes les classes, de tous les rôles, avec des paroles sincères à Dieu, avec des voix qui résonnent de cette terre au ciel, par le don des Six Kowtows que mère enseigne nous.

Puissions-nous continuer courageusement sur le chemin du témoignage, que beaucoup entendent et que beaucoup retournent vers Dieu, avec prosternation et soumission.

Dans le Saint Nom du Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu, puissions-nous nous unir à la cour céleste, aux neuf chœurs des anges, à tous les anges et aux anciens du ciel, pour nous prosterner et adorer le Seigneur Dieu lorsque nous proclamons: Saint! Saint! Seigneur Saint!

Le Seigneur est le Dieu des armées. Du ciel à la terre, dans le monde, tout le monde se prosterne et adore le seul Dieu – le Père et le Fils et le Saint-Esprit – maintenant et pour toujours. Amen.

Lucia, Maria N., Maria T., Anna, Ignatio, présentes et non présentes – en leur nom, nous élevons respectueusement le premier vendredi du mois, jour du Sacré-Cœur. et le premier vendredi de l’année 2019.

Nous soulevons tous les essais et les défis. Nous élevons au cœur miséricordieux que Jésus a donné à l’humanité. Nous élevons toutes nos œuvres, les progrès de l’année dernière, dans la vie de témoin pour répandre la Bonne Nouvelle des Six Kowtows.

Nous élevons respectueusement vers Dieu.

Aie pitié de nous et accepte que nous continuions dans la mission de témoignage, que nous proclamions et continuions à faire œuvre de pionnier dans le don des Six Kowtows que Mère Marie offre à chaque pécheur, à chaque témoin, à toutes les victimes et au monde entier, pour que nous retournions à Dieu.

Nous concluons à 3 heures le samedi 5 janvier 2019, à l’église Sainte-Thérèse, en union avec la cour céleste. S’il vous plaît intercéder auprès de Dieu pour nous.

Aujourd’hui est également le jour pour vénérer le cœur de la mère. Ce sont aussi les premiers jours de la nouvelle année. Mère, s’il te plaît, bénis-nous à travers les Six Kowtows.

Nous élevons respectueusement notre Dieu, le Tout-Puissant – le Père et le Fils et le Saint-Esprit.

En son nom, continuez à venir au monde. Au Nom du Seigneur Jésus-Christ, le Sauveur, que chacun entende, connaisse et croit en lui pour que chacun retourne à notre Seigneur.

Nous demandons que le signe de la Croix nous guérisse de tout mal: au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

 

(1) Deux jours avant la diffusion de ce message, il y avait la fête du Saint Nom de Jésus.

 

Nouvelles Révélations à Travers l’Eucharistie

www.nrtte.org

S’il vous plaît partagez ce message et le site web avec tous ceux que vous connaissez par e-mail, en les imprimant et par le bouche à oreille.

Abonnez-vous à notre newsletter