Ce Cadeau est un Cadeau de Notre Mère

Share

Ce Cadeau est un Cadeau de Notre Mère

23 août 2019

C’est un message inspiré par le Saint-Esprit par l’intermédiaire de la messagère, Lucia Phan, lors de la pratique des Six Kowtows.

 

Lucia:

Ô mon Dieu, il est 12h48 le vendredi 23 août 2019 à l’église St. Michel de Miami, en Floride.

Nous sommes présents ici et en ce moment je représente Mercedes et Chuck qui sont en retard pour cette sainte messe.

Remercie Dieu de nous avoir laissé venir ici.

L’église est très petite mais très confortable.

C’est la première fois que nous assistons à la messe ici, célébrée par un évêque.

Bien que je ne sache rien de cet évêque, je l’élève à Dieu.

Que Dieu prenne soin de lui, car il est l’élu et que sa voix a beaucoup d’influence sur les bergers relevant de son ministère, ainsi que sur son troupeau.

Aujourd’hui, nous lui apportons ces Six Kowtows.

Dieu, veuillez l’éclairer pour qu’il s’intéresse à cela afin d’aider l’église ainsi que les brebis comme nous, et même celles dont le rôle dans la vie est vos prêtres, pour que tous comprennent comment prier, comment être respectueux et quelle vie de profondeur est ce dont nous avons besoin avec notre cœur élevé à Dieu lorsque nous sommes ceux qui prient.

Les pasteurs ou prêtres que Dieu a choisis pour le représenter sont les bergers et leurs mains sont consacrées dans la pureté, dans une vie dévouée.

Chaque fois qu’ils célèbrent la messe, ils reconstituent la mort par laquelle le Seigneur Jésus a donné vie à l’humanité.

C’est un amour infini et grand avec une profondeur et une largeur de foi que nous avons et qui dure depuis des générations.

Aujourd’hui, tout ce qui nous arrive est dans la volonté de Dieu.

Puissions-nous offrir et représenter respectueusement les autres avec ce don remarquable et extraordinaire de cette génération et qui existe depuis le début de l’histoire.

Pour Dieu, l’humanité doit se prosterner et adorer avec le respect dont chaque personne et chaque brebis de Dieu a besoin.

Même les pécheurs, qui deviennent des pénitents, qui deviennent des témoins et même des saints, doivent se prosterner devant leur culte devant le Dieu tout-puissant.

Dans notre condition faible et pêcheuse, comment pouvons-nous refuser de faire ce dont nous avons besoin avec un cœur repentant: venir à Dieu et prier?

Aujourd’hui, à cause de la myopie et de la faiblesse que nous avions depuis longtemps du péché, nous sommes devenus habituels, endurcis et vivons dans des jours indifférents et irrespectueux, nous avons donc du mal à nous prosterner.

Mais, Ô Dieu qui est le Tout-Puissant, t’adorer, te honorer, te prosterner, s’abandonner est la chose la plus heureuse dans la vie de tout pécheur comme nous – d’être pardonné – grâce au prix du Sang du Seigneur Jésus-Christ, ton Fils, qui nous conduit dans l’histoire à travers le salut.

Nous avons un Dieu qui nous enseigne la doctrine de l’amour, la doctrine du pardon, que nous devons savoir comment servir et comment adorer Dieu.

C’est une doctrine qui nous amène à être profondément immergés dans la Miséricorde Divine.

Cette doctrine vient du ciel, échangé contre le prix du Sang du Seigneur Jésus, son Fils, pour que la foi soit ferme et que nous comprenions clairement ce qui est présent dans le royaume divin, qui existe et qui vient au monde pour aider. Revenons en arrière, pour nous aider à regarder dans une direction, pour que nous adorions et honorions Dieu.

Comme dans l’Évangile d’aujourd’hui, un enseignant de la loi demanda à Jésus: « Maître, quel est le commandement le plus important de la loi? »

Jésus a répondu très clairement à ce qui était écrit dans l’histoire: « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit, et tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

C’est le point principal – le plus complet – et il se termine par ces deux commandements.

À partir de ces deux commandements, il y aura des règles associées à l’art et à la technique selon l’ordre de la vie du monde.

Si nous marchons dans la justice et la droiture et si nous comprenons et appliquons ces deux commandements, le monde entier n’entrera pas dans les jours douloureux et estropiés du péché, des guerres, de la souffrance, de la jalousie, de l’envie, de la haine, de l’ego et de la personnalité , de convoitise, de désir charnel et de cupidité.

Aujourd’hui, Seigneur Dieu Tout-Puissant, nous sommes très faibles – nous entendons beaucoup mais nous pratiquons à peine.

Le monde est davantage connecté aux jours de la réalité et l’humanité ne vit que de besoins et de nécessités.

Aujourd’hui, nous venons ici, pas par hasard, mais pour voir les joies de l’humanité, pour voir ce que les gens ont fait.

Ils oublient le ciel immense, le bel et bleu océan que Dieu a créé, avec l’air frais pour que l’humanité soit guérie et vive dans la gratitude – louer, glorifier, honorer Dieu.

L’humanité a oublié ce qui est nécessaire.

Aujourd’hui, Seigneur Dieu Tout-Puissant, ton amour est infini, il nous enseigne constamment, nous accorde, nous amène à aimer à travers l’enseignement du Saint-Esprit.

Ses conseils nous aident à réveiller ce monde qui réside dans des jours silencieux, des jours calmes, des jours léthargiques, des jours comateux, des jours nourris de péché, favorisant le péché.

Qu’adviendra-t-il des pécheurs, de ceux qui nourrissent le péché, de ceux qui nient Dieu, de ceux qui rejettent le Dieu qui apporte la doctrine pour délivrer l’humanité, pour donner à l’homme la vie avec la promesse éternelle?

Lorsque nous invitons le Nom du Seigneur Jésus-Christ à prier et à nous élever avec révérence, nous verrons ce qui reste et existe dans le royaume divin, mais il est présent et nous est accordé de manière surnaturelle, de manière naturelle et chemin étroit, que Dieu nous offre.

En ce moment, quels mots pouvons-nous offrir, quels mots ont un sens, quels mots retenir pour dire tout ce que nous devons dire?

Nous avons le Saint-Esprit; N’ayons pas peur parce que Dieu a un jour dit à ses disciples: Si vous êtes interrogé devant le juge, n’ayez pas peur de quoi dire, mais que vos âmes soient en paix.

Lorsque vous affrontez quelque chose, sachez que le Saint-Esprit sera en vous.

Aujourd’hui, ce que nous disons, ce que nous faisons et rendons témoignage, est par le Saint-Esprit.

Le Saint-Esprit est l’amour de Dieu le Père avec Jésus pour devenir le Dieu restant avec l’humanité.

Quiconque se soumet à Lui écoute et marche dans la vérité – cette personne parlera au Nom de Dieu concernant les actes que Dieu enseigne.

C’est la vérité – authentique, authentique, le désir que Dieu accorde à chacun de nous.

Chaque personne peut choisir ce qui lui appartient, ce que nous reconnaissons reconnaître la voix de Dieu dans notre vie quotidienne.

Seigneur notre Dieu, plus on en dit, plus de grâces sont déversées que personne ne peut nous donner à part Dieu.

Nous avons juste besoin d’avoir de l’affection et de l’amour les uns pour les autres, de supprimer notre fierté et notre arrogance, de tout abandonner dans la vie mondaine, dans la faiblesse de la chair.

Ensuite, nous vivrons heureux, vivreons notre vie au service de Dieu et l’adorerons, une vie avec une doctrine d’amour et de pardon, pour que tous les frères et sœurs s’unissent sous une même maison.

C’est ce que Dieu enseigne.

L’Évangile nous le rappelle tous les jours mais nous ne pouvons toujours pas le faire, nous ne pouvons toujours pas vivre cela.

Dieu, dans chaque prosternation que nous offrons à chaque personne, veuillez accepter nos excuses et notre gratitude, priant pour vous de nous pardonner et de nous sanctifier, pour que nous vivions quotidiennement dans votre bénédiction.

Et maintenant, nous pouvons offrir respectueusement le premier Kowtow.

a) Nous offrons respectueusement à Dieu le Père le Premier Kowtow.

O Dieu le Père, je t’adore, je te loue, je te glorifie, je te remercie, je m’excuse.

Tous les jours, je reçois et le monde reçoit Vos bénédictions, mais sans le savoir et sans le vouloir, nous continuons à vous faire deuil, à vous décevoir, à vous rendre triste.

Votre cœur est lourd à cause des péchés de notre monde et de nos péchés également.

Ô Père, la chair est si faible, luttant perpétuellement dans le péché.

Tout ce que nous disons est très bon mais si difficile à pratiquer, car nous portons encore les traces du péché, de la faiblesse, de la misère, chaque jour de la vie.

C’est seulement dans ces moments-là que nous nous rappelons et nous rappelons ce que nous recevons de Dieu, à savoir que, dans notre condition de péché et faible, nous avons encore la possibilité d’être pardonnés, et que nous avons encore la possibilité d’offrir à Dieu ce qui est dans notre cœur, avec esprit. de contrition, avec des mots repentants, avec ce que nous avons, avons et avons encore.

O Père miséricordieux, les pécheurs comme nous sont nombreux dans ce monde, mais vous n’abandonnez pas l’humanité à cause du péché, de la faiblesse et de la misère.

Vous nous donnez toujours l’occasion.

Père, pardonne-nous s’il vous plaît, pour que nous apprenions à être justes, à éliminer les faiblesses et imperfections quotidiennes sur lesquelles l’humanité trébuche, avec de mauvaises actions, avec avidité, avec égoïsme et avec les péchés que nous commettons quotidiennement.

Père, s’il te plaît pardonne. Père, vous accordez à ceux qui sont faibles, qui ont peur, ceux qui sont sans voix, ceux qui ne sont rien en ce monde.

Dans ton coeur, nous sommes des perles précieuses.

Nous sommes les perles que vous avez créées à partir de grains de sable, de boue et nous devenons aujourd’hui des personnes à votre image.

Vous créez tellement de choses: ce souffle vous appartient, l’air vous appartient également.

Tout est à vous, mais l’humanité n’a toujours pas remercié et exprimé sa gratitude.

Ô père, nous sommes ingrats depuis des générations.

Vous avez horreur du péché, vous détestez absolument le péché, mais vous avez toujours de la compassion pour ceux qui se repentent, pour ceux qui sont désolés, pour ceux qui sont conscients et qui reviennent.

Avec des excuses, avec le repentir, ils ne sont jamais ignorés par vous.

Vous les soutenez toujours et les embrasse.

Cela provient d’une immense clémence, une faiblesse que Dieu a toujours exercée depuis des générations, mais l’humanité déçoit à plusieurs reprises son cœur.

O Dieu, jusqu’à cette génération nous trébuchons encore, nous trahissons toujours, nous sommes toujours indifférents, nous ne sommes toujours pas reconnaissants envers toi, même les élus.

O Dieu, si tu marques des iniquités, qui peut se tenir dans ce monde?

Si vous marquez des iniquités, le monde ne continuera plus.

Mais O Seigneur, Dieu Tout-Puissant, le Dieu de l’amour et le Dieu de la Divine Miséricorde, les pécheurs comme nous ont l’occasion d’agir au nom des autres pécheurs.

Nous sommes également parmi les pécheurs de ce monde que Dieu a miséricordieux et nous a donné l’occasion de nous repentir, de comprendre son enseignement, de comprendre son cœur extrêmement clément, de comprendre la Divine Miséricorde qu’il accorde aux pécheurs comme nous, que nous représentons. nos frères et soeurs, les gens que nous rencontrons dans la vie, qui vivent encore dans des jours d’incompréhension, d’ignorance, d’incrédulité et qui ne sont toujours pas revenus à lui.

Nous arrivons à cet endroit, loin de nos affaires quotidiennes, avec l’air frais, avec la brise fraîche de l’océan, avec le ciel immense, les nuages ​​légers, les belles peintures naturelles que Dieu offre à l’humanité.

La vaste mer contient l’amour pour l’humanité et la source d’eau pour nettoyer le corps et l’esprit lorsque nous méditons, faisons l’expérience d’intention et de la prière.

Ô Père, je ne peux pas décrire tout ce que tu accordes et donnes.

Je sais seulement une chose: vous nous avez amenés ici dans votre programme, avec l’histoire de la fin du siècle, à l’époque où les gens vivent dans des iniquités, nourrissent le péché, encouragent le péché, dans les attraits et les passions de la vie mondaine.

Père, accepte la voix qui résonne de la terre, même si ce n’est qu’un petit grain de sable, mais tu attends toujours que ce grain de sable reçoive la lumière pour qu’elle soit utilisée dans Ton programme.

O Père, aide-nous à éliminer les faiblesses de notre pensée, des ténèbres, du péché.

Vous avez dit un jour: Je veux que le jour dure pour toujours, afin que la lumière brille sur vous et sur l’humanité tout entière.

Parce que l’humanité est pécheuse, les ténèbres semblent durer plus longtemps que la lumière, se traînant pour toujours d’une génération à l’autre.

Mais Père qui est le Créateur du ciel et de la terre et de toutes les créations, ta lumière brillera dans la nuit noire et ta lumière viendra à ceux qui écoutent et reçoivent.

C’est la lumière dont vous avez besoin dans le cœur de chaque personne, la lumière avec laquelle vous voulez que les gens brillent dans les ténèbres, avec unité, avec une réponse à votre invitation, avec la pratique dont l’humanité a besoin, de louer, d’être reconnaissante. et d’être reconnaissant.

O Père, tant de choses à dire, tant de choses à soulever, tant de choses à offrir.

S’il vous plaît, pardonnez à ceux qui sont faibles et pécheurs, et acceptez le Premier Kowtow, avec un cœur de soumission, de soumission et de révérence.

Père, s’il te plaît, pardonne-nous d’avoir l’occasion de retourner à Toi, de recevoir ta miséricorde divine, pour l’amour de la miséricorde divine qui nous sanctifie, le monde entier, tous les pécheurs, toutes les classes, tous les rôles.

Nous nous prosternons devant vous, nous vous honorons, nous vous adorons.

Père, s’il te plaît, pardonne par la repentance de l’âme et du corps, de l’esprit et du cœur.

Tandis que vous nous accordez une manière spéciale dans cette église, nous faisons face à la croix, à l’autel, au tabernacle, aux quatre chorales d’anges, aux statues présentes ici.

L’église porte le nom de l’archange Michel qui nous a soutenus, formés, gardés et amenés ici.

Nous adressons une multitude de remerciements au tribunal céleste pour sa miséricorde envers les pécheurs de ce monde afin qu’ils continuent de recevoir le soutien et la protection divins en ce moment.

Nous vous louons, vous glorifions et vous honorons pour toujours. Amen.

b) Nous offrons respectueusement le deuxième Kowtow à notre Seigneur Jésus-Christ.

Seigneur Jésus, notre Libérateur, notre Rédempteur, notre Sauveur, Tu nous as délivrés des ténèbres du péché et de la mort.

Vous avez apporté la lumière dans le monde.

Vous avez donné au monde un espoir qui dure depuis des générations.

L’espoir en l’amour, l’espoir à travers la mort du Seigneur Jésus, l’espoir de l’extrême agonie que Dieu a souffert – avec chaque fléau, avec chaque marque de clou, avec chaque piqûre d’épine qui a percé la tête du Suprême, un lieu nous devons adorer avec respect.

C’est à cause du péché que cette couronne d’épines a percé sa tête – un lieu de vénération pour nous – pour nous aider, en pensée, en actes, avec notre âme, mais nous ne comprenons pas notre propre valeur.

C’est à cause de ces choses que Dieu a beaucoup souffert, avec des épines piquant son cerveau, sa tête, en plus des blessures dont il était affligé et enduré.

Il portait la lourde croix.

Il s’est mis sur la croix.

Le Seigneur Jésus est devenu le Sauveur triomphant à travers l’agonie atroce qu’il a endurée.

Aujourd’hui, nous honorons et adorons cela.

Nous ne pouvons pas décrire complètement son amour pour l’humanité, le Dieu tout puissant à qui l’humanité doit s’incliner et se prosterner et offrir à jamais louange, gratitude, action de grâce.

Sa doctrine amène les gens à aimer.

Sa doctrine conduit les gens à sortir des ténèbres du péché.

Sa doctrine nous aide à nous réformer, à nous améliorer.

Sa doctrine réconforte, protège.

Sa doctrine vise directement et mène profondément dans un monde spirituel aux yeux de la foi pour que nous puissions voir la grande gloire de Dieu à travers l’amour et la miséricorde divine.

Dieu aime l’humanité incommensurablement.

Dieu s’est humilié pour devenir un homme comme nous et est resté avec nous pendant 33 ans.

Au cours de l’histoire, il est devenu le Dieu qui a donné à l’humanité un monde rempli d’espoir, que chacun de nous peut recevoir, embrasser et pratiquer.

O Seigneur Jésus, si grand, si glorieux, si nous laissons notre pensée perdre ces occasions de contemplation, notre vie restera à jamais dans les ténèbres du péché, dans le désespoir et dans la suppression contrôlée du mal qui nous a fait trébucher pour les générations.

Aujourd’hui, Seigneur, aide-nous à nous incliner et à nous prosterner, à parler, à élever notre voix. Même si nous sommes complètement dépravés, même si nous sommes méchants, nous croyons au Seigneur, notre Sauveur.

Je crois qu’il y a un seul Être suprême qui nous apprendra le chemin de la vérité. Je crois qu’il y a un seul Être suprême qui délivrera l’humanité des ténèbres.

Je crois qu’un seul Être suprême écoute toujours ceux qui le prient.

Pécheurs, n’ayez pas peur.

Ne craignez que de ne pas nous repentir.

Ne craignez que de ne pas comprendre le grand amour que Dieu a pour nous.

Ne craignez que notre trahison, notre obstination, notre myopie, avec une vie folle et aveugle, pour perdre la grande opportunité que Dieu donne à l’âme de chaque pécheur.

Dieu ne blâme pas – Dieu vient sauver les pécheurs.

C’est une occasion à saisir pour nous, une occasion pour nous de savoir ce qui nous appartient, une occasion pour nous qui venons de la poussière de monter au rang de mandarins, de devenir des princesses, de devenir des princes, de devenir ceux qui sont élevés Que Dieu devienne les frères du Seigneur Jésus et, avec Jésus, appelle Dieu le Père tout-puissant et reçoive son amour.

L’amour du Père pour Jésus devient un Dieu au milieu de nous, une protection, par amour, par l’Esprit, par un Dieu présent qui habite avec l’humanité pendant toutes les générations.

O Seigneur, quelle histoire profonde.

En effet, c’est une histoire que personne ne peut avoir et qu’aucun cerveau humain ne peut écrire, mais seulement l’Esprit de Dieu, seul l’amour de Dieu.

Il n’y a qu’un amour que le monde doit comprendre, dans lequel il doit croire, pour vivre et vivre pour toujours.

Ce que Dieu a dit, ce qui est rapporté dans l’Évangile dans cette vie – même un roi ne peut pas dire qu’il est la personne qui apporte la doctrine à l’apprendre par d’autres; seul Dieu: je suis la vie, le sauveur et le Seigneur qui vous délivre.

C’est donc la seule parole.

Seul Dieu peut être Celui qui affirme et dit ainsi.

De génération en génération, nous ne vivons que dans la myopie, le doute et le jugement.

Nous en déduisons que nous avons permis une ouverture, et finalement nous avons été assaillis par l’orgueil, par l’arrogance, par l’altercation, par ce que nous vivons avec une connaissance très limitée.

Nous empêchons tout ce qui doit être connu, doit être entendu, même s’il s’agit de choses faites de bonne foi pour trouver la vérité.

Le mensonge est omniprésent, mais il est plus intéressant pour les gens que les vérités négligées, nous perdons la grande sainteté que Dieu nous a donnée depuis des générations par le biais des messagers et des prophètes.

C’est ce qui s’est passé dans l’histoire.

Laissez-nous saisir ce que nous entendons aujourd’hui.

Seul Dieu peut nous donner une histoire riche en profondeur, rappelant celle des gens après 2000 ans, avec une génération contemporaine obstinée.

Cependant, nous avons encore des personnes qui se sont consacrées à Dieu, nous avons son église et il y a les petites personnes dont le cœur lui appartient.

Comme Dieu l’a dit un jour: je ne révèle pas aux sages et aux savants mais je révèle aux petits.

Donnons-nous l’occasion.

Ce qui se passe et ce que le Seigneur veut dire à chaque personne, chaque rôle, chaque position, c’est que nous vivions une vie avec profondeur.

Le Seigneur attend nos cœurs, avec des prières sincères, avec gratitude, avec des paroles d’action de grâce, et le besoin de repentir quotidien dans la vie.

Nous, dans notre condition humaine, n’avons rien de digne de Dieu, sauf notre cœur contrit, pour que Dieu regarde ceux qui sont humbles.

Dieu cherche à intervenir et Il nous offre le pardon pour que nous rerendions à une vie qui lui appartient, dans la vérité qu’Il désire et nous donne.

Aujourd’hui, il y a tant de choses – nous vivons encore au milieu d’une vie mortelle dans notre propre raisonnement, dans une vie quotidienne avec des besoins et des nécessités, nous oublions la valeur importante de l’âme que le Seigneur Jésus a échangé e au prix du Sang.

Aujourd’hui, que les pécheurs se repentent, que ceux qui ne savent pas encore aient l’occasion de comprendre la doctrine de l’amour, et que ceux qui sont têtus et obstinés, qui vivent dans l’orgueil, se prosternent et se soumettent au seul Seigneur, un Père doux, un merveilleux Conseiller, et aussi le L’Être Suprême qui apporte l’amour et permet aux pécheurs la possibilité de devenir Ses enfants quand ils se repentent et croient en Sa doctrine.

Aujourd’hui, il ya beaucoup de choses que nous voyons de la sagesse et appris.

Qu’est-ce que les sages et les savants demandent à Dieu ?

C’est ce que Dieu désire et Dieu enseigne à toutes les générations : Vous aimerez le Seigneur, votre Dieu, de tout votre cœur, de toute votre âme et de tout votre esprit, et vous aimerez votre prochain comme vous-même.

Il s’agit d’un enseignement unique, mais de toutes les générations combien pratiqué?

Néanmoins, Dieu continue, parce que seule cette doctrine peut nous sauver des ténèbres, avec la liaison d’un fil subtilement sophistiqué que l’humanité est rattrapée et attirée par le mal dans cette génération.

Aujourd’hui, il n’y a que certaines choses dont nous avons besoin, c’est-à-dire avoir des cœurs humbles, des âmes simples et humbles, chercher à venir au Seigneur, à prier sincèrement, à se prosterner, à adorer, à honorer.

Puissions-nous être sanctifiés, transformés, pour que notre vie soit renouvelée, pour que nous vivions de manière significative avec la foi et avec les choses auxquelles nous sommes confrontés et témoins.

Puissions-nous enlever notre moi, notre ego, la personnalité de chaque personne.

Nous disons une chose alors que nous pensons différemment – nos cœurs changent très rapidement.

Si nous ne nous prosternons pas, comment pouvons-nous changer?

Avec ce que le Seigneur nous a accordé et qui nous a donné, pendant de nombreuses années, nous ne pouvons toujours pas nous renier, nous vivons encore pour nous-mêmes.

Aujourd’hui, regardons le Seigneur Jésus-Christ, le Seigneur qui, par amour de l’humanité, a porté la Croix et est mort pour l’humanité.

Il a quitté le trône de Dieu pour devenir un être humain comme nous, et à la fin est mort sur la Croix dans l’humiliation à cause de nos péchés.

Il est le Seigneur.

Il a vécu et est mort pour nous, alors qu’est-ce qu’on est ?

Nous sommes pécheurs.

Laissons-nous nous proser et nions-nous.

Comprenons pleinement le sens d’une vie quand nous revenons au Seigneur avec repentance, par l’âme et le corps, et par une détermination à lui demander de restaurer ce que nous n’avons pas encore accompli.

Nous devons y parvenir.

Nous devons Lui demander de nous changer pour que nous méritions d’être choisis, de mériter de faire ce que Dieu nous donne, de mériter de devenir témoins, et surtout de devenir Ses disciples.

Aujourd’hui est un récit qui nous rappelle à travers l’Esprit Saint de Dieu.

Nous soulevons tout ce qui est encore immature.

C’est le moment où nous avons encore l’occasion de modifier notre vie, de réformer notre idéal et notre esprit, de mériter ce que Dieu accorde et accorde.

Si Dieu accorde, mais nous ne pratiquons pas, alors sûrement Il reprendra ce qu’Il accorde et donne.

Ne soyons pas trop tard et ne tardons pas.

Dieu nous donne toujours l’occasion, mais si nous ne saisissons pas cette opportunité, alors nous perdons ce que Dieu nous a donné affectueusement, avec la clémence qui nous est accordée quand nous en avons encore l’occasion.

O Jésus-Christ, je vous remercie.

Qu’est-ce que tu nous dis aujourd’hui ?

Qu’est-ce que tu rappelles à chaque pécheur comme nous et au monde entier ?

S’il vous plaît nous aider à être conscient et à écouter.

Puissions-nous être sanctifiés et transformés par l’enseignement de l’Esprit Saint.

Par le Second Kowtow à Jésus, pardonnez-nous.

Nous vous extolons, nous vous honorons, nous vous remercions.

Nous louons, glorifions et adorons notre Dieu.

Que chacun croie, comprenne et découvre l’enseignement du ciel qui est offert au monde pour que nous comprenions, entendions les rappels animés de Jésus à notre monde humain.

Puissions-nous nous rendre, adorer, vénérer dans le retour, digne de recevoir l’enseignement et la pratique.

c) Nous offrons respectueusement le Troisième Kowtow à l’Esprit Saint.

O Saint-Esprit, le Dieu de l’amour, le Dieu de la vie, le Dieu vivant qui nous exhorte, nous menant dans une vie de vérité.

O Seigneur qui est la lumière, brille dans nos âmes qui sont encore dans les ténèbres, toujours dans l’iniquité, toujours contrôlée par l’ego et la personnalité.

Il ya beaucoup de choses dans la vie que nous avons trébuché sur, sont trébucher sur, et continuera à tomber sur.

O Saint-Esprit, s’il vous plaît aidez-nous et nous sortir des pièges dans lesquels nous avons été piégés toute notre vie, parce que nous ne sommes pas inébranlables avec ce que nous avons connu.

Si nous ne pouvons pas surmonter notre chair faible alors comment pouvons-nous mériter de faire ce que Dieu veut que nous fassions?

Peu importe combien nous avons fait, nous échouons encore à la fin parce que nous nous accroissons à ce qui nous appartient, mais Dieu veut nous enlever ce qui nous appartient pour qu’Il travaille en nous, pour qu’Il nous enseigne, pour Lui de nous guider et d’être le maître de notre vie.

O Saint-Esprit, nous avons absolument besoin de vous.

Nous savons qu’il y a des choses fausses dans la vie : la sensualité, la cupidité, l’égoïsme, l’orgueil, la colère et tant de mauvaises habitudes qui nous ont piégés toute notre vie.

Combien de fois avons-nous reçu la grâce d’être sanctifiés et transformés, mais à la fin, nous revenons toujours à la même position que l’horloge tic-tac à douze et finalement revenir à ce nombre une fois de plus.

Dieu veut que nous soyons renouvelés chaque heure, chaque minute, chaque seconde, dans la grâce de l’Esprit Saint, car Il est la source de l’eau de la renaissance pour laver nos péchés et ceux du monde entier.

Il est aussi le feu qui brûle dans notre âme, dans notre cœur, avec tout ce qui est en grâce, en vérité, avec une vraie vie et une vérité que nous avons besoin d’avoir et que nous avons.

Dieu lui-même nous a appris à sortir des ténèbres dans la lumière, avec justice, avec justice, avec vérité, avec humilité, avec une vie profonde dans la méditation, une vie pratiquant la doctrine par les actes que nous avons besoin d’avoir.

Mais, ô Dieu, le Seigneur de l’amour, nous parlons, nous comprenons ce que nous entendons, mais quand nous rencontrons ce qui nous plaît ou quelle est notre faiblesse, alors nous trébuchons immédiatement, à cause de nos yeux vigoureux, parce que nous sommes encore avides, parce que la vie humaine est toujours l’ambition , à cause d’une vie égoïste et bien plus encore.

Nous sommes encore des êtres humains qui restent dans cette faiblesse et cette misère.

O Saint-Esprit, il y a des moments où nous nous levons, où nous abandonnons les choses du passé pour que nous vivions vrai avec les jours de la réalité.

Les jours de le connaître, de l’avoir et de vivre en Lui : nous nous sentons heureux.

Nous oublions les difficultés, oublions les soucis, et oublions les choses dans la misère et la faiblesse.

Nous marchons sur un chemin et voyons que la vie a un sens, voir les grâces abondantes sur chaque personne, et de voir que tout autour de nous est le bonheur que Dieu accorde.

Mais parce que nous sommes faibles, nous sommes attaqués, nous sommes enlevés, nous devenons misérables, pécheurs, faibles qui nourrissent le péché, favorisent le péché.

De là, nous en déduisons, nous nous retrouvons avec une pensée erronée et nous déçoivent la Miséricorde Divine de Dieu.

Mais Dieu ne nous quitte pas à cause de cette déception, Il ne fait que pleurer et montre de la miséricorde pour ceux qu’Il a créés.

Dieu verse des larmes et attend les cœurs indifférents.

C’est à cause des cœurs endurcis que l’humanité s’est séparée de ce qui est bon et le plus beau que l’Esprit Saint offre.

Les gens continuent d’être indifférents, de haïr et d’être envieux, de mesurer et de calculer, d’être mesquins et de se rendre malheureux.

À cause de la perte de compassion, du manque d’amour et du fait de ne jamais vivre dans l’amour, nous nous sommes endurcis.

Nos faits ne sont que des jours colorés d’apparences, juste des formes, mais notre cœur n’est jamais ému et n’a jamais aucun sentiment du tout.

La vie nous a fatigués et épuisés, et les emplois nous ont contrôlés dès le début, donc nous travaillons dans la fatigue, dans le calcul humain.

Il y a peu de connaissances pour être en mesure de saisir les grands mystères que Dieu offre.

L’Esprit Saint veut un cœur qui l’a, un cœur qui comprend Ses enseignements et ses pratiques ce qu’Il enseigne, un cœur qui adore respectueusement, et un cœur consacré à Lui.

En effet, il travaille en nous.

Il fait des merveilles en nous.

Il nous accorde tant de choses du ciel.

Il attend chaque personne.

Quand ils acceptent et exécutent alors ils deviennent enrichis dans leur vie, enrichis dans leurs des faits, enrichis avec des significations comme Dieu les utilise pour être les témoins de la Bonne Nouvelle.

Ce sont des histoires dans l’histoire des premiers saints apôtres qui ont reçu le feu de l’Esprit Saint.

Ce feu ne s’éteindra jamais dans l’âme de chaque personne quand elle percevra et pratiquera à travers l’enseignement de l’Esprit Saint.

Mais le feu a été éteint parce que l’humanité a repoussé l’Esprit Saint, ne l’a pas accepté et a vécu dans l’iniquité, dans l’obscurité, avec toute la convoitise et le plaisir du monde, avec l’argent, la cupidité, l’égoïsme.

En fin de compte, leur vie est des jours de tristesse, des jours d’échec, des jours de misère, des jours de maladie spirituelle et physique.

C’est quelque chose de terrible, le monde tombe dans un état désastreux.

Toutes les classes, tous les rôles, toutes les positions, toutes les fonctions, et même les rangs du clergé sont tombés sérieusement dans le monde d’aujourd’hui.

Parce que le feu de l’Esprit Saint brûle, mais nous n’acceptons pas de marcher à la lumière de Dieu, nous plaçons la réalité de la vie humaine au-dessus de l’œuvre de Dieu, de sorte que nos yeux de foi sont aveugles, notre conscience est complètement devenue une habitude.

Quand nous pénons, nous ne savons même pas que nous péchons, nous devenons endurcis et aveugles, vivant dans des jours pécheurs.

Nous n’atteignons pas ce qui est dans la grâce, dans la sainteté, dans la bonté, dans la position, le statut, l’apostolat, et la vie quotidienne de chaque personne qui appartient à Dieu.

Il y a des moments où nous devons reconnaître que même si nous avons des fonctions, nous sommes encore inférieurs aux laïcs ordinaires qui vivent une vie simple, mais leurs cœurs ont Dieu, leur vie suit la pratique des enseignements du Seigneur.

Ils sont devenus de vrais saints et nous devons suivre leur exemple.

Dans leur vie chaste, dans leur vie ordinaire, leur foi appartient à Dieu.

C’est la réponse de cette génération d’humanité.

C’est la réponse aux nombreux trébuchements que les gens ont et ont eu.

Que chacun de nous demande à recevoir l’Esprit Saint.

O Saint-Esprit, le temps est venu.

Nous avons été si fatigués, nous avons été attaqués si mal, nous ne pouvions pas échapper facilement parce que les coups de cœur encerclaient nos vies.

Aujourd’hui, nous suppléons constamment, nous écoutons l’enseignement de Mère Marie.

Comme Mère qui a vécu dans l’Esprit de Dieu tout au long de sa vie, aujourd’hui le signe que nous demandons est d’écouter l’enseignement de Mère Marie, de prier avec le retour, de se rendre, de prosterner l’âme et le corps, l’esprit et le cœur, avec tout ce qui peut être fait pour glorifier Dieu.

Ce sont des choses les plus ordinaires, les plus banales, mais les plus profondes pour exprimer notre repentir, soulever nos suppliants, et prier constamment pour être regardé par Dieu, pour être béni par Dieu.

Puissions-nous ouvrir les yeux, ouvrir nos âmes, ouvrir nos cœurs, avec les yeux de la foi qui sont nécessaires, pour que notre vie soit quotidiennement enrichie de grâces divines merveilleuses.

Dieu ne rejette jamais ceux qui le supplient.

Dieu ne rejette jamais ceux qui veulent revenir sur le chemin de la sainteté avec bonté.

Dieu ne refuse jamais ceux qui modifient leur vie.

O Saint-Esprit, allumez le feu pour brûler brillamment pour notre Église, pour chacun des pasteurs de Dieu, pour chacun de nos prêtres, et pour toutes les personnes que Dieu a choisi de le représenter pour prendre soin du troupeau qui est perdu, blessé, corrompu, qui se trompe au milieu d’un monde plein l de luxe, de pièges et d’ingéniosités qui nous ont fait devenir pécheurs, délinquants.

Nous sommes aussi devenus les victimes de chaque fois et de chaque guerre.

C’est une bataille spirituelle, la bataille d’une vie de réalité.

Aujourd’hui, face au bien et au mal, le mal est défendu et la bonté est éliminée, donc il y a d’innombrables personnes justes qui sont mortes aux mains d’ennemis méchants.

Nous ne sommes pas vaincus, mais nous ne sommes pas unis.

Nous ne sommes pas unis dans l’amour comme Dieu l’a enseigné.

Nous ne comprenons pas l’amour avec l’illumination de l’Esprit Saint, être solidaires pour recevoir la grâce de Dieu, pour avoir la force, pour nous unir.

Parce que nous sommes divisés, nous avons échoué en premier lieu.

Parce que nous n’unissons pas l’ennemi sait que la faiblesse, l’ennemi l’utilise pour attaquer et nuire à notre Église, nuire à chacun d’entre nous chrétiens, et fait sérieusement du mal dans le monde d’aujourd’hui.

O Seigneur, le Dieu de l’amour, le Dieu Tout-Puissant, s’il vous plaît sauvez-nous en ce temps.

S’il vous plaît nous sauver parce qu’il est temps.

La guerre semble nous traquer, l’humanité entre dans une période de dépravation, le monde est dans le chaos, les gens semblent mourir lentement avec la science et la technologie, avec toutes les machines sophistiquées et intelligentes.

Surtout en ce jour et l’âge de l’humanité tombe sévèrement, offenser Dieu sans le savoir et intentionnellement.

Aujourd’hui, ô Seigneur, il est temps que les gens voient la vérité et reviennent dans le temps, pour qu’ils ne soient pas trop tard et trop tard, parce que nous finirons comme les villes de Sodome et Gomorrhe.

En raison de cet entêtement, Dieu doit prendre des mesures pour sauver les justes et détruire complètement les méchants, les injustes et les injustes.

Ce qui est de ce jour n’est donc pas une coïncidence, mais une invitation à revenir, avec le repentir dont chaque personne a besoin, pour reconnaître le don que Dieu accorde par l’Esprit Saint.

C’est une occasion de reconnaître clairement, pour les gens de décider par eux-mêmes.

S’il vous plaît ne laissez pas être trop tard et trop tard.

Au fil des générations, nous pensons encore que rien ne peut arriver, que la fin du monde n’est pas encore venue, alors nous continuons à nous amuser et à nous amuser.

Nous n’embrassons pas et nous rejetons.

Nous verrons que Dieu, à travers les siècles, nous a accordé tant de temps, mais Il prendra certainement des mesures parce que les voix des innocents ont pénétré les cieux.

Les fœtus qui sont tués quotidiennement dans chaque nation, les cris des bébés, et un monde qui est débauché, renversant les lois de Dieu.

De là, les gens continuent avec l’homosexualité, avec des mauvaises choses, détruisant leurs semblables, et d’innombrables choses qui doivent être considérées.

Aujourd’hui, l’Esprit Saint veut nous sortir de ce mal.

Chaque personne a besoin de prier pour elle-même, de se prosterner, de se repentir et d’embrasser.

L’Esprit Saint nous aidera à mûrir.

Ne le laissez pas trop tard, parce que ce qui est lié à se produire se produira.

Aujourd’hui, nous offrons respectueusement à l’Esprit Saint le Troisième Kowtow.

Que tout le monde accepte ce don des Six Kowtows.

Le Troisième Kowtow est plein de significations que les livres d’histoire n’ont pas, mais dans le monde humain d’aujourd’hui, il est écrit par l’Esprit de Dieu pour rappeler à chaque personne, toutes les classes, tous les rôles, de comprendre ce qui se passe, ce que Dieu fait.

L’Esprit Saint nous aide à la fin de l’histoire, alors ouvrons notre cœur, donnons-nous l’occasion, et laissons notre âme dire les paroles qui doivent être dites, de nous excuser devant Dieu.

Ne le laissez pas être trop tardif et trop tard.

Nous le répétons encore et encore: Dieu est le miséricordieux qui aime les pécheurs, mais Il est très juste.

Le moment est venu.

Lorsque nous nous tenons devant le juge, nous ne pouvons pas agir selon la façon dont nous étions encore en vie, pour que nous nous repentions, alors quand il est trop tard et que nous comparaissons devant le juge, alors la justice viendra.

Nous devons assumer la responsabilité des choix que nous avons faits et de ce que nous avons complètement rejeté de notre vivant.

Quand nous étions encore en vie, nous avons compris, mais nous n’avons pas réussi à performer, volontairement et involontairement, alors nous en assumerons la responsabilité.

Dieu veut que nous écoutions et comprenions le sens en profondeur, à travers la prière avec le Troisième Kowtow qui est respectueusement offerte à l’Esprit Saint.

Je remercie, je loue et je glorifie Dieu.

d) Nous offrons respectueusement le Quatrième Kowtow au Corps et au Sang du Seigneur Jésus-Christ.

O Seigneur, Dieu Tout-Puissant – J’adore Dieu, je loue Dieu et je glorifie Dieu.

Il est resté avec nous et est toujours présent.

Sa promesse continue.

Il est le fidèle, tenant ses promesses.

Les saintes et saintes choses continuent pour qu’aujourd’hui le monde ait l’occasion de contempler l’Eucharistie.

L’Eucharistie est la subsistance de l’âme.

L’Eucharistie est l’Etre Suprême qui se cache par amour pour l’humanité, comprenant la faiblesse de l’humanité, comprenant qu’en son absence ce monde devient un monde qui entre dans la mort, parce que l’humanité est trop faible, trébuche, trébuche encore, et sera continuer à trébucher.

L’Eucharistie du Seigneur nous rappelle que la présence avec le salut ne s’estompera pas dans ce monde, une inscription d’amour que personne ne peut violer.

Même l’esprit maléfique qui sait qu’il doit certainement rester à l’écart et s’enfuir, dans l’exemple brillant, dans l’humilité et la modestie de l’amour de l’Etre Suprême pour l’humanité.

O Seigneur, Dieu d’amour, Ô Jésus eucharistique, ô corps et sang du Seigneur Jésus, nous venons de vous accueillir dans nos cœurs pour avoir Votre présence en nous, avec la voix calme et aimante, réconfortant chaque cœur.

Parce qu’Il sait que nous sommes faibles, Son but est de venir nous reprendre et d’accepter la doctrine du ciel, pour que nous apprenions, comprenions et décidions d’éliminer ce qui est mauvais, ce qui est mauvais, d’embrasser ce qui est bon, d’embrasser la vérité, d’accueillir le chemin de la joie et de la paix que Dieu a o nous a dit dès le début.

O Jésus eucharistique – même si le monde extérieur est animé, quand nous arrivons à Jésus eucharistique, avec ce silence, avec cette révérence, avec ce quelque chose certain, nous quittons un monde stressant et trépidant pour chercher à revenir au Seigneur qui vient silencieusement à chaque Cœur.

Il écoute, Il réconforte, Il aime, Il soutient, et cette grâce divine nous remplit de paix – la paix de l’âme – pour que nous rejounons la force.

À l’époque où nous vivions dans la douleur et la dépression, avec ce que nous cherchons dans la vie des besoins et des nécessités, nous avons été abandonnés par le monde humain, nous avons échoué, nous étions malades, effrayés, inquiets, souffrant; quand nous arrivons à Lui, personne ne revient les mains vides.

O Jésus eucharistique, l’Être Suprême merveilleux – Il nous a accordé tant de choses merveilleuses que seul Dieu a et accorde.

Personne ne peut le remplacer.

A part Lui, personne ne peut nous accorder.

Il est le Seigneur Suprême, le Seigneur qui s’est caché pendant plus de 2000 ans.

Il est venu au monde en tant qu’être humain et même s’il est revenu au ciel, une histoire a été clairement écrite par le salut.

C’est le Rédempteur.

En outre, les choses spirituelles existent, le surnaturel existe encore dans la sainteté à travers l’Eucharistie.

Personne ne peut l’expliquer; si Dieu ne le permet pas, personne ne peut dire un mot ou une phrase pour décrire les vérités qui existaient – véritablement, perpétuellement – depuis le début il y a plus de 2000 ans quand Dieu a institué le Saint Sacrement et quand Il a commencé la Passion, jusqu’à ce jour.

O Jésus eucharistique, aujourd’hui comment pouvons-nous parler si Vous ne le permettez pas?

Parce que nous avons vu la lumière de l’Eucharistie rayonnant, nous avons vu Votre visite – une merveille.

Dieu était dans l’Eucharistie.

Dieu se manifeste à travers l’Eucharistie.

Dieu est encore caché dans l’Eucharistie pour nourrir nos âmes, pour que notre foi puisse voir ce qui est spirituel que les yeux humains ordinaires, les yeux du monde, ne peuvent pas voir et comprendre.

Mais avec les yeux de la foi, nous voyons avec clarté et joie; avec les yeux de la foi, nous rencontrons le Seigneur Jésus à travers l’Eucharistie.

Il nous a rendu visite.

Il est allé avec nous sur le chemin, avec les souvenirs sur les jours en Galilée quand Il a appelé les apôtres.

Il voyait les pêcheurs, les pauvres, les simples et humbles, et les ouvriers.

Il est venu prêcher il y a 2 000 ans.

En effet, il y a 2000 ans, il est venu, il a marché partout en Galilée.

Aujourd’hui, il est également revenu au bord de l’océan.

Il a trouvé Ses disciples.

Il a trouvé les enfants qui écoutent Sa voix.

Il cherche les laïcs qui continuent d’écouter Son enseignement, pour qu’ils reviennent à la vérité.

En effet, c’est un amour si infini, un amour qui a de la profondeur et qui est plein de sens.

Le Seigneur Jésus continue de se manifester quotidiennement sur l’autel.

Jésus continue à tenir Sa promesse: Allez prêcher à tous les gens, allez répandre la Bonne Nouvelle.

Je suis avec toi jusqu’à la fin de l’âge.

Venez à moi, tous ceux qui sont fatigués et accablés, car mon joug est facile et mon fardeau est léger.

Venez à moi, tous ceux qui sont fatigués et accablés, et je vous donnerai le repos.

Ces paroles d’amour, ces paroles tendres, ces paroles sincères – seul le Seigneur Suprême peut accorder à l’humanité.

Ils sont donc uniques, aujourd’hui les paroles du Seigneur sont encore gardées jusqu’à ce siècle.

L’humanité vit dans l’iniquité et la trahison, indifférente, mais Dieu est toujours le Seigneur Suprême qui attend et veut que l’humanité mûrisse pour comprendre l’amour, revenant avec un cœur volontaire.

Dieu peut utiliser le pouvoir d’un Dieu pour décider, mais Il n’utilise pas le pouvoir.

Il sait que nous avons aussi des droits parce qu’Il nous accorde le droit de choisir: choisir l’amour, choisir le retour, choisir la proclamation, choisir le culte.

C’est quelque chose dont nous avons besoin et Dieu le respecte en chaque personne.

O Seigneur, il y a des choses que nous savons aujourd’hui mais que nous ne pouvons pas faire, des choses que Dieu a données à ceux qui ont un cœur dévoué – il y a eu ceux qui ont trouvé la vérité et il y a aussi ceux qui ont trouvé la doctrine.

Aujourd’hui, même s’il s’agit d’un petit nombre, un nombre très modeste, mais pour ce nombre, Dieu accorde au monde humain la possibilité de recevoir, d’adorer et d’offrir respectueusement le Quatrième Kowtow au Jésus eucharistique.

O Jésus eucharistique, nous ne savons pas comment vous remercier.

Nous n’avons rien de digne à côté de ce que vous accordez.

Nous ne savons pas quoi utiliser pour décrire l’amour que vous avez pour chaque pécheur comme nous.

Ce que nous voyons, entendons, nous devons dire, nous devons signaler, nous devons dire la vérité que Dieu a accordée à l’humanité.

Aujourd’hui, le monde est bondé – il ya des gens qui viennent rendre visite à Dieu, les gens qui viennent partager leurs épreuves, leurs défis, et leurs maladies, à la fois spirituelle et physique.

Dieu est le Seigneur miséricordieux, donc si les pécheurs abondent dans le monde, s’il y a des gens repentis, alors à cause de ces gens repentants, Dieu donnera aussi une chance au peuple impénitent.

O Dieu, le Seigneur de l’amour – il n’y a rien qui puisse exprimer et décrire la profondeur de l’amour que Dieu accorde à l’humanité.

Il est temps, nous devons mûrir.

Il est temps, nous devons revenir.

Il est temps, nous devons collaborer.

Autour de nous sont des mauvaises choses, autour de nous sont des régimes pour nous nuire, autour de nous sont des pièges intelligents et des pièges, autour de nous sont les jours où nous nourrissons le péché et favoriser le péché.

Autour de nous sont des plaisirs, autour de nous sont des crimes, et autour de nous est la misère et la faiblesse de la chair avec une perspective limitée.

En nous, il y a l’égoïsme.

En nous, il y a l’ambition et la cupidité.

En nous se trouvent les réalités basées sur la connaissance.

Ainsi, nous n’apprenons pas ce qui est nécessaire qui vient de la bonté, d’une vie vertueuse, d’une vie sainte.

Seul le Seigneur, l’Etre Suprême aimable et miséricordieux, à travers le Saint Sacrement, rappelle au monde, conquiert tranquillement le monde entier, conquiert avec amour, conquiert par le pardon – ce dont l’humanité a besoin – et conquiert avec la doctrine dont l’humanité a besoin pour apprendre et savoir.

O Jésus eucharistique, aujourd’hui nous avons l’occasion de représenter nos frères.

A cause des œuvres, nous devons venir à cet endroit, un endroit qui nous est inconnu, qui est aussi la première fois pour les frères et sœurs.

De gens faibles et craintifs, devenons forts quand nous entendons la Parole de Dieu.

De gens têtus et obstinés, embrassons et croyons, alors nous sommes devenus comme un enfant- obéissant, humble, et à l’écoute.

Apprenons à être humbles pour être heureux, apprenons à être humbles pour être enseignés, apprenons à être humbles pour avoir la paix, et apprenons à être humbles à l’honneur et à l’adoration, parce que Dieu attend cette humilité.

O Seigneur Dieu, tu connais toutes nos faiblesses.

Vous connaissez chaque pécheur et Vous comprenez que nous sommes des victimes, alors vous trouvez tous les sens pour nous ramener et être proche de Vous.

S’il vous plaît accepter l’honneur, l’action de grâce, et la gratitude avec le Quatrième Kowtow que nous vous offrons, par l’incitation de l’Esprit Saint, qui est une déclaration dans l’histoire que les pécheurs comme nous ont la possibilité de vous offrir, pour vous de nous utiliser , avoir l’occasion de vous glorifier, et d’avoir l’occasion de prier en profondeur, ce dont nous avons besoin, doit avoir, et la pratique pour nous de parler.

Ce monde a encore des voix résonnantes de la terre, avec une âme profondément fervente, soulevant notre adoration et notre adoration du Jésus eucharistique, et exprimant notre gratitude à Lui.

Dieu, s’il te plaît, continue d’être avec nous, de nous sanctifier, de nous transformer.

Puissions-nous avoir le respect pour Toi, séparé de tous les péchés de la vie pour vous recevoir dignement et aussi prendre le temps de visiter le Seigneur Suprême qui est resté avec l’humanité, qui a accordé à l’humanité des grâces, la paix, la joie, la guérison.

O l’humanité, n’oubliez pas le Seigneur Suprême qui, par amour de l’humanité, s’est enfermé dans le tabernacle.

Les tabernacles sont abandonnés, négligés dans le monde entier.

Les chapelles sont ouvertes, mais peu viennent, bien qu’il y ait des gens qui viennent en prière profonde pour prier au nom d’autres frères et sœurs.

Aujourd’hui, de ces gens, le Seigneur attend ceux qui ne sont pas encore revenus, ceux qui reviennent, et ceux qui reviendront.

Ce n’est qu’en revenant que nous pouvons être heureux.

Ce n’est qu’en revenant que nous pourrons être pacifiques.

Ce n’est qu’en revenant que nous pourrons bénéficier d’une protection constante dans la vie.

Retour, pour nous de comprendre la confiance; retour, pour nous de comprendre que notre condition fragile ne peut pas faire grand-chose; retour, pour nous de reconnaître: Venez à Moi, vous tous qui êtes accablés, je vais vous donner le repos.

Seul Dieu peut nous donner plus de force.

Seul Dieu peut nous donner plus d’amour.

Seul Dieu peut nous accorder plus de sagesse pour savoir et comprendre ce qui nous appartient.

Nous prions pour les cœurs qui souffrent, les cœurs qui font face à des situations douloureuses, les cœurs dans des situations désespérées, les cœurs blessés et malades – spirituellement et physiquement – et les cœurs qui vivent dans des jours liés par le péché.

Que ces cœurs s’ouvrent, reconnaissent la tendresse et la miséricorde de Dieu et le salut avec les grandes grâces que Dieu accorde à ceux qui viennent à Lui, qui croient en Lui, qui retournent à Lui, qui vénèrent, adorent, honorent, se prosternent, se rendent et soulèvent leur vie – bien que pécheur et faible – à Lui.

Qu’il sanctifie, qu’il guérisse.

Dieu, s’il vous plaît nous sortir de la liaison du péché avec la corde invisible qui n’est pas facile pour nous de nous libérer de votre aide.

Puissions-nous honorer, adorer, remercier, louer le Corps et le Sang du Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu, à travers le Quatrième Kowtow, avec respect.

Que chacun soit conscient de la présence du Seigneur, pour que la foi soit motivée, nous rappelant que nous devons faire preuve de respect et être dignes quand nous le recevons.

Ne trébuchons pas tous les jours – involontairement et délibérément – en offenser gravement le Jésus eucharistique.

Le monde tombe entre les mains du mal qui utilise tous les moyens, parce que nous sommes trop faibles, trop naïfs, et parce que notre vie de foi est si immature que nous ne comprenons rien.

Nous blessons sans le savoir le Seigneur, torturons le Jésus eucharistique, et vivons aussi dans des jours de l’offense grave.

Puissions-nous écouter pour nous de méditer, de comprendre clairement ce que nous devons faire pour compenser nos frères et sœurs, pour prier pour le monde, pour consoler le Jésus eucharistique en leur nom.

Nous demandons au Nom de Dieu, le Seigneur de l’amour, maintenant et pour toujours. Amen.

e) Nous offrons respectueusement le Cinquième Kowtow aux Cinq Saintes Blessures de Jésus.

O les Cinq Signes Saints du Seigneur Jésus-Christ, le Seigneur de l’Amour, je remercie le Seigneur.

Les Cinq Signes Saints ont été profondément gravés dans nos âmes, pour les défunts comme pour les vivants, et pour le monde entier dans la croyance et la foi.

O les Cinq Signes Saints de la Miséricorde Divine que le Seigneur a accordés à l’humanité depuis le début à l’amour perpétuel, pardonner, et apporter la Miséricorde Divine pour sanctifier et transformer toute l’humanité – nous honorons et remercions le Seigneur.

Aujourd’hui, nous nous tournons vers la Miséricorde Divine pour nous élever respectueusement vers le Père Tout-Puissant.

Puissions-nous vous appeler « Père » et que nous soyons vos enfants.

Bien que nous étions vos enfants depuis le début, aujourd’hui les mots que nous utilisons pour vous adresser ainsi que nos comportements semblent être routiniers selon une vie en réalité, dans les coutumes et les lois – pour les générations.

Aujourd’hui, il est temps, n’hésitons plus.

Parce qu’il n’y a qu’un seul Être Suprême qui aime et pardonne, qui nous donne d’innombrables occasions, qui nous renforce et nous encourage à surmonter l’opinion publique pour proclamer le Seigneur.

Ce sont les premières torches allumées, mais il y aura plus de torches qui continueront à être allumées partout dans le monde.

C’est quelque chose qui doit être fait: se soumettre et adorer est un signe à la fois de l’âme et du corps, de l’esprit et du cœur, appartenant au Père.

Nous nous levons vers le Père, lui demandant d’accepter la condition pécheresse du monde humain, de tous les enfants de toutes les classes.

Père, s’il vous plaît, écoutez les prières que nous soulevons.

Père, s’il vous plaît, ayez pitié, sanctifiez et transformez-nous quotidiennement en Votre grâce divine, dans l’amour et la Miséricorde Divine dans laquelle nous espérons et nous confions.

Le Deuxième Signe Saint est le Seigneur Jésus-Christ.

Il est venu racheter les péchés de l’humanité.

Il est mort sur la Croix.

Il a triomphé de la mort, et a apporté la gloire et le renouveau au monde, pour que l’humanité soit libérée du péché, des ténèbres et de la mort.

Nous remercions le Seigneur Jésus-Christ pour nous d’être rachetés, d’avoir la vie, d’exister, et d’appeler Dieu le Père comme Abba, Abba, Abba, Père bien-aimé.

N’oublions pas, parce qu’en tant que Père Il n’abandonne jamais ses enfants.

Un père ne refuse jamais.

Même si les enfants sont mauvais et pécheurs, Père est toujours un Dieu miséricordieux et tendre qui attend et donne toutes sortes d’occasions de ramener Ses enfants.

Reconnaissons cette grandeur à travers l’amour que nous voyons dans l’histoire la plus ordinaire de l’histoire actuelle de la façon dont un père humain aime et sacrifie pour son enfant, sans parler d’un Père céleste, le Père de l’humanité.

Il nous aime mille fois plus, un milliard de fois plus.

Nous ne pouvons pas décrire verbalement et il n’y a pas de mot pour exprimer l’amour et la Miséricorde Divine que Dieu nous donne, en particulier aux pécheurs et aux traîtres comme nous.

Nous devons donc compter sur l’amour de Dieu le Père avec Jésus, qui est devenu l’Etre Suprême qui est présent, spirituellement, divinement.

C’est l’Esprit Saint.

L’Esprit Saint nous guidera dans Sa doctrine, nous guidera dans la connaissance et la sagesse que Dieu offre à l’humanité.

L’Esprit Saint nous aidera à recevoir le don du ciel pour nous permettre de nous retirer des jours pécheurs avec des faits misérables, avec des yeux de foi extrêmement limités.

L’Esprit Saint nous aidera avec le livre d’histoire du ciel.

Dieu nous enseigne – toutes les classes, tous les rôles, les plus ordinaires et les plus banals – à avoir un cœur qui vénère et aime Dieu par-dessus tout, de tout notre cœur et de toute notre âme et de tout notre esprit, et à aimer nos frères.

Ces deux points sont la doctrine pour laquelle Dieu le Père a permis à Jésus de mourir à cause de l’accord accordé à l’humanité par cette doctrine unique.

Si nous vivons avec cette doctrine, alors ce monde ne finira pas par la guerre, avec la douleur, et tous les meurtres entre eux prendront fin, les combats pour sa patrie.

Avec la tromperie et le mensonge, le diable a comploté, divisé les frères, nous a fait être séparés de Dieu.

Dieu nous a accordé des grâces par le salut pour nous aider et nous élever pour devenir des gens dignes de s’élever au rang de mandarins, de princesses, de princes, grâce au prix du Sang du Seigneur Jésus-Christ.

Quant à nous, nous avons juste besoin de collaborer et d’obéir.

À ce jour, en effet, nous n’avons toujours pas compris cela.

On trébuche encore et on offense toujours.

Aujourd’hui, les Cinq Signes Saints rappellent à chacun de nous en profondeur, pour nous de mettre fin à notre division, de mettre fin à notre argumentation selon notre manière humaine, car nous rejetons la foi que nous devrions avoir pour Dieu et doit avoir pour Dieu.

Le Troisième Signe Saint est l’Esprit Saint.

Nous devons remercier et être reconnaissants à l’Esprit Saint.

Il est la lumière, l’eau, le feu, les plus belles manifestations.

L’Esprit Saint est l’Être Suprême qui travaille pour nous aider à mieux comprendre le pouvoir que Dieu nous a accordé, à travers la condition des enfants contrit s’ils sont raccordés et repentis qui reviennent, à travers les moments de rencontre des prières en profondeur, par l’illumination et Orientation.

Aujourd’hui, nous parlons, offrons, nous levons, nous présentons, avec ce cœur contrit, et ce don appartient à l’Esprit Saint qui nous accorde pour nous aider à être forts et courageux.

Toutes les bonnes et saintes choses viennent de l’Esprit Saint, dans la bonne volonté que Dieu offre à chaque personne, pour que chacun de nous vive dans la position et le rôle que Dieu a accordés et accordés.

Le Troisième Signe Saint parle de la spiritualité élevée que nous recevons quand nous avons la foi.

Le Quatrième Signe Saint est le Jésus eucharistique.

Nous devons remercier et honorer le Jésus eucharistique.

Il ne part jamais une fois qu’il a promis et institué l’Eucharistie.

Il est resté, du premier jour jusqu’à 2000 ans plus tard.

Jusqu’à ce siècle moderne contemporain, Il tient la promesse de rester avec nous.

Cette promesse ne peut pas encore être accomplie, parce que le monde prendra fin comme Jésus l’a dit aux apôtres.

Aujourd’hui, nous devons savoir que ce que Dieu dit alors certainement, même une période, une virgule, ne s’estompera jamais et se produira absolument.

Dieu nous a rappelé.

Aujourd’hui, le Quatrième Signe Saint renforce la foi pour le monde humain et nous permet de voir la sainteté spirituelle que Dieu travaille à travers le Saint Sacrement, pour que nous ayons la rencontre dans cette génération par l’enseignement.

Nous devons le savoir.

Nous devons compter sur l’Esprit Saint pour en apprendre davantage sur ce trésor accordé au monde.

C’est un livre d’histoire de l’Esprit de Dieu, écrit pour notre vie et nous enseignant le retour à la fin de l’histoire.

C’est le Troisième Signe Saint et aussi le Quatrième Signe Saint.

L’Esprit Saint et le Jésus eucharistique sont toujours avec nous et nous accordent toujours ces choses.

Par le Jésus eucharistique, il y a l’Esprit Saint, parce que l’Esprit Saint nous enseigne toujours à venir à Jésus eucharistique.

Il nous enseigne par la prière.

Il nous enseigne quand nous prosternons, adorons et courons vers Lui.

Il nous enseigne la sainteté et la vérité.

La présence dans le royaume divin que nous avons encore dans ce monde est le Jésus eucharistique et c’est aussi l’Esprit Saint, présent de manière vivante, d’une manière spirituelle, avec nous.

Aujourd’hui, nous en apprenons davantage sur le Quatrième Signe Saint que nous offrons respectueusement à Dieu.

Nous recevons ces faveurs – que pouvons-nous faire en retour?

Dans quelle mesure sommes-nous déterminés à proclamer que beaucoup le savent, que les perdus reviennent et que les gens soient allumés par la flamme de l’Esprit Saint ?

Aujourd’hui, enflammons-nous par la flamme de l’Esprit Saint, parce que c’est la flamme qui nous guidera vers le Jésus eucharistique – le lieu unique où le ciel est présent à travers l’Eucharistie, un lieu où nous rencontrons directement une noble spiritualité digne de notre culte d révérence.

C’est un sacrement sublime, un sacrement que nous adorons et honorons, un sacrement que Dieu a institué pour rester avec nous.

Le Quatrième Signe Saint est extrêmement important pour le monde humain.

C’est la noble spiritualité que nous continuons à recevoir, qui continue à nous être donnée pour que nous puissions voir à travers les yeux de la foi, qui continue à nous aider à éviter les piques avec notre appel à une intervention de la noble spiritualité à travers le Jésus eucharistique.

Aujourd’hui, l’existence du ciel est le Jésus eucharistique.

Nous avons reçu l’Eucharistie dans notre cœur, nous avons reçu le ciel dans notre cœur, mais combien comprennent cette valeur immensément significative?

Nous trébuchons parce que nous méprisons, nous méprisons, nous ne cherchons pas à comprendre le sens du Quatrième Signe Saint.

Aujourd’hui, nous devons écouter, nous enseigner, nous devons comprendre ce que Dieu nous accorde et nous accorde en ce siècle.

Le Cinquième Signe Saint est Mère Marie.

C’est quelque chose que l’humanité a du mal à accepter, et a beaucoup de questions, ou a beaucoup de surprise parce que cela est expliqué en ce moment, mais Dieu a sa voie.

Dans le monde, tout finit dans son propre argument, dans son propre raisonnement, mais à Dieu, ils sont des choses qu’Il donne et donne.

Aujourd’hui, écoutons savoir que le Cinquième Signe Saint est Mère Marie, une femme au milieu de ce monde.

Dieu le Père a choisi Mère et Sa vie lui a été consacrée.

Mère a vécu sa vie avec le « Fiat ».

Elle a consacré sa vie à être la Mère de la Deuxième Personne de Dieu, la Mère de l’humanité, la Mère de chaque pécheur, chaque délinquant, chaque pécheur repentant et la Mère de l’Église.

Nous ne pouvons nier ce que Mère a fait.

Son nom, son titre – pour toujours l’humanité doit savoir et remercier.

Parce que c’est grâce à Mère, ayant Mère, que nous reconnaissons la sainte volonté de Dieu, que nous triomphons dans la bataille du monde.

Mère devient une nouvelle Eve pour changer le monde humain.

Mère accueille également le Sauveur qui, par son sein, est venu au monde pour que le monde soit changé.

Il est la lumière qui brille sur tous les hommes, sur tous les citoyens ordinaires.

Qu’apportent les Cinq Signes Saints ?

Qui est la personne qui peut expliquer clairement?

Qui est la personne qui peut nous le faire savoir?

Qui est la personne qui peut nous apprendre en profondeur pour nous de savoir ce qui n’est pas encore écrit dans l’histoire du premier âge?

Aujourd’hui, cela est écrit par les Cinq Signes Saints du Seigneur Jésus.

Il portait la Croix et portait les péchés du monde.

La Croix sur laquelle Dieu se trouve est la glorieuse victoire.

Il a triomphé de la mort pour nous élever, pour nous guider, pour nous délivrer qui sommes dans le péché et la mort.

Les Cinq Signes Saints sont extrêmement significatifs, gravés dans notre âme et notre cœur par le sceau du pardon.

La seule chose que nous devons savoir, c’est que Dieu nous pardonne; ce sceau nous appartient, mais avant de le recevoir, nous devons revenir pour que nous comprenions la doctrine de Dieu, pour éliminer les péchés que nous avons rencontrés depuis le début.

Nous devons comprendre et être conscients de ce que nous avons fait et faisons tous les jours dans la vie – nourrir le péché, favoriser le péché, avec le péché, et offenser Dieu.

Nous devons comprendre la valeur significative des Cinq Signes Saints qui continuent de nous pardonner jusqu’à notre dernier souffle.

Seule Mère Marie est la personne qui comprend pleinement le salut du Seigneur Jésus et la sainte volonté de Dieu le Père.

Mère a parfaitement vécu dans cette sainte volonté.

Mère a été enveloppée par l’Esprit Saint et Ses conseils ont toujours été avec elle, donc Mère a vécu la vie dans un monde céleste mais dans la chair avec des jours d’exil sur terre.

Maman accepte tout.

Mère comprend cette doctrine à la place de l’humanité.

Aujourd’hui, l’Esprit Saint veut que nous sachions que le Cinquième Signe Saint est Mère Marie.

Elle est l’un des cinq signes saints.

Le Seigneur Jésus est venu au monde.

Par le salut, Mère est la personne qui a voyagé avec Lui, qui a collaboré avec Lui pour nous sortir de l’obscurité du péché – un exemple resploudans dans notre vie quotidienne, un exemple pour ceux qui vivent dans l’iniquité.

Pour que nous deveniquions des gens qui abandonnent les péchés, il doit y avoir un exemple précis par la force de Dieu et de l’Esprit.

Toute sa vie, Mère Marie a vécu dans l’Esprit et la force de Dieu.

Aujourd’hui, cette douceur a triomphé sur le monde, avec la tendresse d’une mère qui cherche ses enfants, qui cherche ses enfants, qui enseigne à ses enfants.

Cette Mère nous a appris à être profondément dans la prière, que Mère nous enseigne comment se prosterner et à nous soumettre, que Mère nous a enseigné le sens des Cinq Signes Saints, qui est le livre d’histoire de la fin de l’histoire pour nous sauver dans les jours de détresse.

Puissions-nous compter sur cela pour que nous vivions, soyons sauvés et rentrent par l’intervention de Dieu.

Ce sceau a encore de la valeur quand nous nous repentons.

Avec la promesse que Dieu a faite, ce sceau nous appartenait, mais nous devons revenir pour nous de recevoir ce que Dieu accorde.

Quand ce sceau nous appartenait déjà alors, même si tard, ce retour, ce repentir, Dieu ne refuse jamais.

Il a plusieurs façons de nous aider.

Qui peut nous apprendre ça ? Seulement Mère Marie.

Elle ne veut pas que le prix du Sang du Seigneur Jésus, Son Fils, soit versé en vain.

Elle connaît Dieu que le Père aime l’humanité, et le Seigneur Jésus vient avec le but de racheter l’humanité, et l’Esprit Saint guide l’humanité.

Le ciel regarde le monde pour aider l’humanité à revenir au titre et au statut d’être des enfants de Dieu.

Mère ne reste jamais silencieuse pour que l’humanité vive dans l’abandon et l’iniquité.

L’humanité ne peut pas continuer à offenser Dieu.

L’humanité ne peut pas continuer avec des jours tièdes et insensés, et vivre une vie aveugle et indifférente, rejetant ces grâces merveilleuses et sublimes.

Ce sceau est devenu la lumière qui brille lorsque nous reconnaissons l’urgence à la fin de l’histoire.

Aujourd’hui, O Cinq Signes Saints du Seigneur Jésus-Christ, le Victor qui nous a ramenés de la mort à la vie avec Lui, cette résurrection glorieuse, cet amour nous appartient par le sceau. Mère Marie a connu et rappelé l’humanité.

Aujourd’hui, c’est l’occasion pour nous de nous lever, pour nous de surgir, pour nous de reconnaître ce qui est à nous.

Parce que des années de péché nous ont liés, parce que nous sommes des victimes, parce que nous sommes totalement vaincus et ignorants, à cause de l’ego et de la personnalité, à cause de la chair misérable et faible, à cause de notre vie superficielle de foi, parce que nous ne sommes pas déterminés à faire confiance à la Seigneur Jésus-Christ, le seul Fils engendré du Père, nous ne comprenons pas la valeur significative du salut et du Sauveur qui a tout apporté du ciel pour nous racheter.

Mère est une personne vraiment douce, vertueuse, sainte, complète et parfaite devant Dieu.

Elle est un brillant exemple pour l’humanité tout entière à suivre et à éliminer et à rester loin du mal et de revenir au Dieu de l’amour.

Mère Marie sait que c’est l’occasion que Dieu accorde à l’humanité d’avoir plus de temps, bien que le temps supplémentaire se termine également très bientôt.

C’est le moment de comprendre clairement la profondeur et la largeur de la doctrine et de l’Évangile.

L’apparition des Cinq Signes Saints est la preuve que personne ne peut changer, que personne ne peut trembler et que personne ne peut rejeter.

C’est quelque chose qui a existé à travers la conclusion des Cinq Signes Saints, de la famille céleste, de l’incommensurable et grand amour de l’Etre Suprême qui a imprimé le sceau dans l’âme de chaque pécheur, pour que chaque pécheur soit pardonné (1).

Quand les gens sont sanctifiés, quand ils changent, quand ils deviennent ceux qui se prosternent et se soumettent, quand leurs cœurs deviennent contrit et repentants, ils deviennent une déclaration spirituelle et physique – alors Dieu ne refuse jamais et ne marque jamais leurs iniquités passées.

Il nous donne une nouvelle vie à travers les Cinq Signes Saints.

C’est quelque chose d’immense et merveilleux que les gens ont besoin de prêter attention à.

C’est aussi quelque chose de perplexe avec la perspective de ceux qui ont des fonctions, en ce qui concerne l’aspect d’un livre d’histoire qui est écrit en ce temps, accompagné d’un del, par le repentir, par une détermination à honorer Dieu, par une vie dans laquelle nous proclamons Dieu au milieu de thi s monde.

Il est temps , nous devons proclamer Dieu. Il est temps – nous devons revenir.

N’avons pas peur de quoi que ce soit, n’ayez pas peur de l’opinion publique, et n’avons pas peur de ce qui est dans l’ordre des règles du monde.

Venons directement à Dieu, suppléons Dieu, proclamons Dieu.

Avec la foi, ce monde ne nous ébranlera pas.

Dans un monde surpeuplé, que nos cœurs lui appartiennent toujours.

Honorons-le, qu’Il continue à nous protéger.

C’est un privilège du ciel pour ceux qui comprennent le sens du don des Six Kowtows.

En même temps, c’est le Cinquième Kowtow. Les Cinq Signes Saints ont une immense profondeur, comme un livre d’histoire complet.

Chaque personne, chaque pécheur, chaque enfant, faisant confiance à Dieu, ne s’éloignera jamais de ce que l’on a, de l’amour que Dieu a accordé depuis le début.

Ainsi, pécheurs, regardez le Seigneur Jésus-Christ et la Croix qu’il portait il y a 2000 ans.

Il nous attend, de la Croix sur laquelle Il se trouve – nu, dans la douleur – parce qu’Il nous a tout donné pour que nous ayons la vie.

Examinons l’importance de la profondeur dans la méditation des Cinq Signes Saints, pour que nous comprenions ce que nous avons et ne la perdons pas.

Ce qui est dans ce monde est médiocre et temporaire.

Les choses et les fonctions temporelles disparaîtront, mais ce qui dure éternellement, c’est notre âme.

Celui qui a des oreilles doit entendre, celui qui a des yeux doit voir, et un cœur à sentir et à être désireux de chercher ce qui est rappelé à chaque pécheur, chaque classe, chaque rôle, et le monde entier.

J’adore, je loue, je glorifie et j’honore Dieu.

Que ces choses viennent au monde, pour que beaucoup accueillent, écoutent, découvrent le livre divin qui est écrit par l’Esprit de Dieu pour l’humanité à la fin de l’histoire.

Nous sommes des gens qui pratiquent, signalons et amènent à tous les endroits que Dieu veut que nous apparions.

Ces rappels – par l’action, par l’action – sont pour Dieu d’aider les frères et sœurs du monde entier à revenir et à reconnaître l’amour de la Miséricorde Divine, le retour par un cœur respectueux et par un cœur repentant.

Ne le laissez pas être trop tardif et trop tard.

Au nom du Seigneur Jésus-Christ à travers les Cinq Signes Saints, j’adore Dieu, j’honore Dieu, je remercie Dieu, je loue Dieu et je m’excuse auprès de Dieu.

Que beaucoup le sachent et écoutent.

Que les pécheurs se repentent.

Que les âmes du purgatoire aient la possibilité d’être sauvées, grâce aux Cinq Signes Saints de la Miséricorde Divine.

Que ceux qui ne le savent pas encore le sachent.

Que ceux qui ne croient pas encore, croient.

Que ceux qui ne sont pas encore revenus reviennent.

Dieu, s’il vous plaît guérir leurs âmes pour eux de reconnaître la valeur significative et le retour.

Ne le laissez pas être ni trop tardif ni trop tard.

Cela se répète encore et encore, avec l’amour et la profonde Miséricorde Divine de la Sainte Trinité – le Père, le Fils et l’Esprit Saint.

Aussi à travers une Mère aimante qui continue à guider ses enfants vers Dieu, à vénérer le Jésus eucharistique qui est présent, à adorer, à honorer, à remercier et à s’excuser, avec les Cinq Saintes Blessures que nous soulevons respectueusement.

Plein de significations, le livre continuera d’être ouvert, avec la profondeur de l’Esprit Saint, et Son Esprit nous enseignera quand nous trouverons la vérité, reconnaissons la vérité, et accomplirons dans la vérité. Amen.

f) Le Sixième Kowtow: Nous remercions et louons de tout cœur Dieu le Père pour nous avoir donné Mère Marie.

O Dieu le Père, le Dieu Tout-Puissant toujours vivant – O Dieu le Père, le Dieu de la Miséricorde, le Dieu de l’amour, le Dieu plein de puissance, le Dieu plein de puissance, et le Dieu qui aime l’humanité – Il connaît toutes les œuvres qu’Il a créées, Il connaît la faiblesse du péché qui provoque l’humanité à ea sily trébucher.

Il sait que pour chaque généra tion

Il attend la détermination et la volonté de chaque personne, et il respecte le chef-d’œuvre qu’il a créé.

Dieu est très tendre et miséricordieux et aime l’humanité sans limite – avec cela à l’esprit, Il accorde aux pécheurs comme nous l’occasion.

Nous savons que nous sommes des gens qui ne sont ni appris ni comprendre beaucoup, et même si nous savons que nous ne pouvons pas faire, sans un exemple vraiment authentique et légitime, un exemple brillant – complet et parfait.

Dans les jours d’exil sur terre, pour toujours avec une lumière, choisi pour devenir la personne la plus respltueuse, c’est-à-dire la Reine des cieux, la Mère de l’humanité, la Mère de la Deuxième Personne de Dieu, la Mère du Salut, et aussi la Mère à qui nous soulevons respectueusement le Je cœur de mmaculate.

Dieu a donné à Mère un lieu de grande gloire.

Mère est une personne qui soumet silencieusement et obéit complètement à la sainte volonté de Dieu.

Dieu veut que cette personne devienne la Mère du Sauveur, la Mère de chaque pécheur, la Mère de chaque prisonnier, la Mère de chaque saint, la Mère de chaque pénitent, de chaque témoignage, de chaque patient, de chaque âme ; la Mère de toute humanité, la Mère de l’Eglise, la Mère de chaque prêtre, la Mère du Rédempteur, la Mère de la Parole Incarnée, la Mère de chaque pécheur et chaque repenti comme nous aujourd’hui.

Tout cela ne vient pas naturellement, mais Dieu que le Père a choisi pour l’Esprit Saint de nous guider et de nous aider avec ce que nous avons besoin de savoir et ce que nous devons savoir.

C’est notre vénération alors que nous offrons respectueusement le Sixième Kowtow au Cœur Immaculé de Mère Marie, la Mère de la Miséricorde Divine, la Mère du Cœur compatissant, la Mère de l’Eucharistie.

Ce qui est clairement vu, entendu et témoin, avec des yeux humains ordinaires et communs, devient aujourd’hui un don remarquable pour allumer la vie de la foi, qui est aussi un miracle extraordinaire et merveilleux que nous ne pouvons recevoir que dans ce monde.

Comme écrit dans l’Evangile depuis 2000 ans, il est temps: les vieillards vont rêver des rêves, voir des miracles qui se sont produits, et aussi voir les anges monter et descendre.

Les jeunes voient aussi la spiritualité élevée avec ce qui se réalise dans le monde humain d’aujourd’hui.

Ils reconnaissent la lumière de l’Eucharistie, reconnaissent les choses qui préviennent le retour de Dieu au monde.

Ce sont des choses qui renouvellent l’humanité lorsque nous recevons l’enseignement, le soutien et la protection d’une Mère calme et douce, guidant et aidant les enfants qui manquent de foi comme nous, les enfants qui se sont trompés et font des erreurs, les enfants qui sont indifférents, manque de responsabilité et de devoir.

Aujourd’hui, Mère est la personne à qui Dieu veut que nous venions, que nous voyions, que nous entendions et que nous apprenions de la douceur, de l’humilité, de la confiance complète que Mère a pratiquée toute sa vie.

Aujourd’hui, nous sommes heureux d’avoir Mère.

Nous sommes heureux parce que nous avons Mère comme mère, une mère de pécheurs comme nous.

Mère ne nous rejette pas, qui sont pécheurs.

Mère veut que nous sachions que lorsque nous pédrons, nous perdrons la grâce de Dieu, nous nous éloignerons de Dieu, parce que le péché est le voile qui nous empêche de recevoir la lumière et nous fait perdre ce que Jésus a accordé.

Ce sceau nous a appartenu, mais nous ne comprenons pas cette valeur, alors nous perdons la grande et éternelle opportunité pour l’âme.

Mère utilise l’amour, Mère cherche toutes sortes de façons, Mère n’utilise pas le pouvoir d’une reine des cieux.

Mère ne regarde pas notre condition, passée et présente.

Maman n’aime que, parce que nous sommes trop faibles.

Mère n’aime que, parce que nous n’avons pas compris et pas reconnu.

Maman n’a pitié que de notre â me.

Mère aime simplement nous guider et nous aider dans tous les sens, pour nous ramener à Dieu, de la manière la plus simple, la plus douce, nous rappelant à chaque étape, pour nous de rencontrer Dieu.

Puisque nous sommes pécheurs – indignes, désobéissants, rebelles et mauvais – comment pouvons-nous recevoir et rencontrer Dieu?

Nous comptons sur Mère, sur son intercession, sur son exemple, sur Sa dévotion zélée.

Mère cherche à protéger ses enfants, à être sanctifiés de ses prières, à être touchés, parce que Mère a sacrifié sa position de Reine des cieux pour rester avec le Jésus eucharistique, pour représenter le monde humain tout entier, pour le servir et l’adorer, pour parler mots fervents.

Jésus quotidien est abandonné et offensé par le traitement de l’humanité ingrate envers Lui.

Mais Mère Marie nous a tous rattrapés en priant Dieu, afin que, dès les prières de Mère, Dieu pardonne à l’humanité ; Dieu accordera au monde plus de temps, plus de jours ; pardonnez aux pécheurs comme nous.

Par ses prières, aujourd’hui nous avons le don des Six Kowtows, qui est un don avec un sens, un don dont tout le monde peut bénéficier, un don que chaque personne, chaque classe, chaque rôle, chaque position peut utiliser pour venir tranquillement parler à Dieu, et de ces pratiques silencieuses , nous nous rencontrons et sommes enseignés dans l’Esprit Saint.

En effet, c’est un don merveilleux que Mère a personnellement pratiqué toute sa vie sur terre.

Ce don est le don de Mère, un don spirituel.

Lorsque nous pratiquons tous les jours, c’est une rencontre que l’Esprit Saint n’ignorera pas et ne renoncera jamais lorsque nous suivrons les méthodes de prière par l’enseignement de Mère Marie.

Le monde est paresseux dans la prière et ne sait pas prier.

Le monde ne vit que dans des jours réalistes, lit, oublie, et ne pratique pas, donc nous ne pouvons rien récolter, nous ne pouvons rien éprouver, et nous ne pouvons pas nous conquérir quand tout a été entouré par le péché.

Notre Mère Marie- une vie entière sur terre, plus de 70 ans ou près de 70 ans – Mère n’a jamais eu aucune tache de péché, parce qu’elle a vécu dans la grâce de Dieu, dans l’Esprit de Dieu, dans l’amour de Dieu.

Mère a vécu dans la plénitude et la perfection avec la doctrine de Dieu.

Aujourd’hui Mère ne nous apprend pas à nous opposer à ce qui est dans la guerre et la souffrance, Elle ne nous apprend pas à avoir une arme pour se retourner contre l’ennemi.

Elle ne condamne jamais personne et n’a jamais rien dit entre les bonnes et les mauvaises personnes.

Maman veut juste qu’on se repente.

Mère enseigne à l’humanité à se repentir.

Mère est apparue aux trois cousins Lucia, Jacinta et Francisco il y a plus de cent ans, il y a plus d’un siècle, pour dire les mots les plus ordinaires, les plus simples et les plus humbles dont nous avons besoin.

Aujourd’hui, en effet, il ya beaucoup de gens qui font cela, la pratique de cela, et de vivre dans ce.

Mère cherche toujours à rencontrer ce nombre de personnes, bien que petites, pour ramener plus de ses enfants.

Mère cherche toujours des moyens d’aider ses enfants à mûrir.

Mère cherche encore des moyens pour nous de recevoir le don que chacun de nous en cette fin de l’histoire doit pratiquer, doit être préparé, doit faire face aux tribulations que nous rencontrerons.

De plus, le jour du jugement arrive.

Tout ce qui nous arrive n’est pas une coïncidence, mais c’est quelque chose qui a un sens.

Maman sait ce qui va se passer.

Si nous continuons à vivre une vie de débauche, une vie dans le déni total, une vie sans respect et révérence, une vie d’abandon, en s’appuyant sur une civilisation progressiste, nous nous perdons et nous n’avons plus la foi.

Nous vivons des jours de délinquance, mais nous ne savons pas, que ce soit involontairement ou délibérément.

Nous devons connaître les enseignements de Mère.

Nous entendons parler des faits que la Mère fait, qui sont des exemples brillants que Dieu veut que nous apprenions.

Dieu veut que nous venons à Lui par Mère.

Dieu veut que nous ayons une vie de pratique, que nous entamons en communion avec le ciel, et que nous prenquions une étape à la fois pour entrer dans le royaume que Dieu offre.

Nous l’appelons « Père », mais comprenons-nous ce qu’est Sa sainte volonté ?

Le Seigneur Jésus nous a enseigné : « Notre Père, qui est l’art dans le ciel, a été ton nom ; ton royaume vient; ta volonté sera faite sur la terre comme elle est dans le ciel.

Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien; et pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont empiétés ; et ne nous conduire pas dans la tentation, mais nous délivrer du mal.

C’est une prière que Jésus a enseignée, parce qu’Il a compris ce qui est dans le monde humain dont nous avons besoin mais que nous ne savons pas demander, ne sais pas comment dire, alors Jésus nous a enseigné la prière du Seigneur, y compris et résumant toutes choses.

Avec un cœur profond dans la prière, avec Mère Marie, nous offrons l’Ave Maria.

Dieu a choisi Mère.

Mère nous représente pour louer et glorifier, pour élever les remerciements et la gratitude, pour honorer Dieu, et pour recevoir des grâces.

C’est le Seigneur Jésus dans le salut.

Toutes ces choses sont merveilleuses, à partir du premier livre à durer pendant des générations.

Aujourd’hui, à la fin de l’histoire, nous offrons respectueusement Les Six Kowtows avec quel sens?

Nous offrons The Six Kowtows pour quoi faire?

Aujourd’hui, nous ne savons que demander, parler et lire, mais nous n’avons pas encore pratiqué avec l’âme et le corps.

Dieu nous a créés.

Dieu nous a créés pour le servir par l’action, Dieu nous a créés avec un cœur pour croire en Lui, Dieu nous a appris à avoir raison de pratiquer ce qui est juste et de rejeter ce qui est mal, pour nous de différencier, de choisir.

A qui offrons-nous toute cette bonté ?

Qui est la personne digne de recevoir et qui est la personne qui donne?

Qu’est-ce qu’une condition pécheresse mérite? Rien de digne d’être accepté.

Une seule chose, qui est la prière de Mère.

Elle ramène les pécheurs à Dieu.

Elle guide les enfants qui ne savent toujours pas, à savoir.

Elle est la personne qui guérit les cœurs blessés.

Mère ne refuse jamais les païens quand ils entendent et prient.

De l’amour que Mère a reçu de Dieu et de la pratique dans toute sa vie, Mère donne cet amour au monde entier.

Son intérêt particulier est que chacune de ses œuvres glorifie Dieu, chacune de ses œuvres loue Dieu, chacune de ses œuvres est unie au Seigneur Jésus-Christ pour glorifier la Miséricorde Divine de Dieu.

Pour tout ce qui dans le grand mystère dans lequel nous manquons de conscience et de compréhension, Mère est la personne qui nous enseigne, le plus simplement.

Ce sont les moments les plus importants pour le monde; pour chaque personne, chaque famille, chaque groupe, chaque communauté, chaque rôle, chaque fonction et toute l’humanité, y compris notre Église.

Unissons-nous pour prier.

Unissons-nous avec un cœur repentant.

Unissons-nous pour trouver le sceau qui nous appartient.

Ne la perdons pas parce que nous sommes superficiels et que nous ne comprenons pas et ne savons pas.

Nous avons été volés, parce que le diable a vu les faiblesses et les choses de la chair que nous tombons facilement sur.

C’est aussi rappeler la faiblesse de nos premiers parents.

Aujourd’hui, nous tombons aussi dans cette situation, mais nous avons Mère Marie.

Mère Marie remplace ce premier échec, cette première trahison, et Jésus, en tant que Conquérant, remplace la personne que le Père aime, notre ancêtre.

Les œuvres que Jésus nous apporte une histoire pour sauver notre vie.

Les œuvres Mère nous aide dans la vertu et la sainteté, pour que nous franchissons la porte du ciel, parce que Dieu veut que nous allais au ciel, que nous soyons avec Lui.

Nous serons tous pardonnés par le salut du Seigneur Jésus (2), nous serons tous dirigés par l’Esprit Saint, nous serons tous nourris par le Corps et le Sang du Seigneur, pour toujours jusqu’à la fin de l’âge.

Le Seigneur veut que nous comprenions la doctrine des Cinq Signes Saints que nous recevons directement et indirectement aujourd’hui, pour que nous comprenions et entendions à travers l’Esprit Saint qui nous enseigne.

Alors, qu’est-ce que cela dit de nous quand nous agissons ensemble aujourd’hui pour recevoir et remercier Dieu? –

Que seul le corps et l’âme s’unissent en une seule foi, dans le respect et l’adoration, dans la prostration et la soumission, avec un cœur fervent, avec repentir, reconnaissant notre faiblesse de demander sincèrement à Dieu de pardonner.

C’est aussi la réponse à la Miséricorde Divine dont l’humanité a besoin dans cette génération, pour représenter ceux qui ne savent pas encore et ne croient pas, représentent ceux qui sont offensants et ceux qui ont blessé, pleuré et déçu le Cœur de Mère.

Mais Mère est toujours une mère à la recherche des enfants, de ces petits enfants pour remplacer leurs sœurs et leurs frères, remplacer la voix du monde, et remplacer ce qui se passe, pour donner aux gens plus d’occasions de se repentir.

Tout ce que l’humanité ne peut pas faire, par la grâce de Dieu sera possible.

Mais si nous comptons sur Sa grâce, alors nous devons pratiquer, nous devons prier, nous devons nous enser selon la manière enseignée par Mère Marie pour que nous recevions l’Esprit Saint et supplions l’intercession par son enseignement – alors nous serons en mesure de recevoir l’intervention du Dieu de l ove et la Miséricorde Divine.

Aujourd’hui, chaque desfaits du monde a encore son propre emploi du temps, son propre ordre, et encore moins Dieu.

Nous devons donc suivre un calendrier, de manière ordonnée, dans l’amour, dans l’art, dans la technologie, et d’une manière spirituelle avec le mystère, avec le surnaturel qui est présent au milieu du monde à travers Mère Marie.

Faisons un pas à la fois pour que nous comprenions plus, expérimentons plus, sachions ce que ce monde reçoit actuellement.

C’est peut-être une chose difficile à accepter, mais bien qu’il puisse être difficile pour le monde d’accepter, le monde doit accepter, parce que c’est seulement de cette façon que nous pouvons restaurer ce que nous avons perdu.

Ce n’est qu’avec ce repentir que Dieu pourra nous regarder et intervenir pour nous, et ce n’est que par repentir que Sa colère sera apaisée.

Le monde offense Dieu.

Nous comcrimons et avons offensé Dieu avec un siècle de débauche, un monde en abandon, un monde qui permet le contrôle de la science et de la technologie, un monde progressiste où tant de gens sont dépravés, toutes les classes, tous les rôles.

Aujourd’hui, tout a ses propres raisons.

Epargnons-nous De Mère, un être doux, humble et gentil, une personne tranquille qui fait beaucoup de choses, une personne tranquille qui est un être exemplaire et aussi une perfection avec la sainte volonté de Dieu.

Aujourd’hui, mère enseigne, mère conseille.

Mère nous aide à faire un pas à la fois, pour que nous devenions aujourd’hui des narrateurs, des gens courageux qui surmontent la peur du monde autour pour témoigner de l’Etre Suprême aimant, prier silencieusement pour le monde entier, aller partout, à chaque État, à chaque église , aux endroits où rencontrer des gens.

Peu importe combien dans le monde sont dépravés et commettent le péché, nos cœurs ne sont jamais affectés, nos cœurs ne laissent pas ce qui est autour de nous menacer ou nous dominer.

Nous portons la responsabilité de proclamer la Bonne Nouvelle, la responsabilité de vivre dans la vérité, de témoigner de la vérité ; la responsabilité d’apporter ce don spécial de Mère à l’humanité, et nous devons être déterminés à partager ce don avec nos frères.

Ce don doit être partagé avec tout le monde dans le monde. L’humanité doit accepter ce don, doit pratiquer, doit être résolue, et doit professer, pour que nous devenions des enfants dignes.

Dieu ouvre la porte du ciel pour briller dans l’âme de chaque personne.

Pour que Dieu accepte quand nous nous repentons et revenons, soumettons-nous et prosternons à Dieu, acceptons de choisir comme Dieu de l’héritage de notre famille, le Seigneur Suprême qui nous conduit hors de l’iniquité que nous tombons sur dans ce monde.

Dieu a permis à Moïse de conduire les Israélites hors d’Egypte, une époque où les gens vivaient en esclavage.

Aujourd’hui, nous vivons aussi dans la servitude du péché.

Mère Marie est celle qui nous conduit, avec le don des Six Kowtows, hors d’un monde qui est contrôlé par le mal, par l’iniquité, par la science et la technologie, par l’orgueil et l’arrogance ; un monde qui s’appuie sur la connaissance.

Les gens sont contrôlés par des gens arrogants qui offensent Dieu, avec des arguments qui suivent rationnellement les méthodes humaines mais manquent d’affection, manquent de compassion humaine, manquent d’amour de Dieu, et manquent de charité et de sacrifice.

Aujourd’hui, l’humanité ne regarde que les lois et abandonne et rejette l’amour que Dieu a pour l’humanité, l’amour avec lequel Dieu cherche l’humanité, l’amour que Dieu donne à l’humanité, et l’amour dont Dieu accorde la Miséricorde Divine à l’humanité.

C’est une grave infraction.

Etoitons Mère pour que nous nous réquilions maintenant.

Ne le laissez pas être trop tardif et trop tard, à cause de la colère de Dieu.

Il est temps – l’humanité doit passer par la purification en préparation pour le jour de la tribulation à venir.

Aujourd’hui, écoutons.

Maman est une personne douce.

Elle ne veut pas que nous ayez peur, elle ne veut pas que nous soyons troublés, mais elle doit parler.

Si nous n’écoutons pas, si nous ne nous soumettons pas à revenir, si nous ne proclamons pas que dieu supplie l’intervention de Dieu, nos semblables s’entretueront, nos semblables iront pleinement à la guerre.

Nos semblables sont contrôlés par le mauvais esprit, dans le crime – sans affection et amour, nous mourrons lentement avec les fléaux d’homme qui se propagent partout.

Qui peut comprendre ça ?

Qui le sait à part Mère Marie ? Une mère qui aime son enfant.

Comment une mère humaine aime-t-elle ses enfants et fait-elle des sacrifices pour ses enfants ?

Alors une Mère céleste fait mille fois plus.

Une Mère qui a vécu agréable à Dieu, une Mère qui connaissait la volonté de Dieu, une Mère qui a conduit les pécheurs comme nous de retour, une Mère qui soutient les pécheurs comme nous, une Mère qui a restauré les pécheurs quand ils se repentent pour devenir les enfants de Dieu, pour être utilisé comme instruments , de devenir disciples de Mère et de Jésus.

Aujourd’hui, c’est une grande grâce – nous recevons et offrons respectueusement le don des Six Kowtows pour nous de rencontrer le ciel.

Nous recevons les enseignements de l’Esprit Saint.

Nous recevons des choses de profondeur, d’ampleur et de hauteur, écrites par l’Esprit de Dieu, et par Son Esprit, pour que nous comprenions ce qui est péché, ce qui est un moment critique, ce qui est le retour, et comment nous rattraper avec un cœur repentant.

Dans la proclamation, dans la prostration, et dans la soumission, même silencieusement, c’est l’histoire qui est écrite.

Cela sera déclaré partout dans le monde.

Chaque classe, chaque rôle doit prier.

Nous prions de rencontrer Dieu, d’être capables de communiquer avec Dieu, de nous regarder et de rencontrer le monde spirituel.

Pour avoir la foi, nous devons prier.

Pour affirmer que nous avons besoin de prier.

Aujourd’hui, ce que nous avons et nous avons eu – nous savons que nous sommes des gens ordinaires.

Comment est-il possible pour nous de faire des choses extraordinaires?

Les gens qui ne sont pas appris, qui ne comprennent pas, qui ne lisent pas ou n’écrivent pas – comment est-il possible de saisir la fluidité dans le récit si ce n’est de Dieu?

Rappelons-nous : quand nous vivons avec Dieu et que nous croyons en Dieu, alors nous sommes vraiment enrichis ; inexplicable, mais à Dieu tout est possible avec les yeux de la foi.

Aujourd’hui, ne laissons pas le monde nous contrôler par des règles et des pratiques humaines; à cause des arguments et des raisonnements sur les lois, nous avons perdu ce que Dieu donne.

O Dieu Tout-Puissant, parce que l’humanité ne voit pas, avait tort et a fait mal, aujourd’hui le monde se met dans la situation des scribes et des pharisiens, pire que les jours d’autrefois, il y avait donc des gens blessés et faussement accusés.

Ceux qui sont saints ramènent les enfants de Dieu, mais ils ne voient pas ou ne savent pas. Ils ont des yeux mais ne voient pas, ils ont des oreilles mais n’écoutent pas.

Ils sont comme aveugles; leurs bouches ne peuvent pas parler, et leurs oreilles n’entendent que tout ce qui est dans le raisonnement et l’argumentation.

Parmi ceux-ci, il y a des faits personnels, de l’égoïsme, de la jalousie, de la misère et de la faiblesse, des lois et du raisonnement.

Ils perdent la perspective large que Dieu donne au monde, à travers les nations, par les prêtres, et par ceux qui reçoivent la Miséricorde Divine de Dieu.

Aujourd’hui, Dieu a le cœur brisé.

Jusqu’à ce siècle, l’humanité n’en est encore qu’à ses balbutiements, toujours à courte vue.

Mère Marie a encore plus le cœur brisé, parce que les enfants d’aujourd’hui n’ont pas encore ouvert les yeux, n’ont pas encore ouvert leur cœur, vivent encore dans l’égoïsme, vivent encore dans les droits personnels, vivent encore dans le pouvoir de contrôle, vivent encore dans l’ego et la personnalité, encore vivre une vie de ministère, mais seulement pour soi-même, avec la peur de la perte pour soi-même.

Ceux qui vivent dans le ministère mais n’ont pas le courage de témoigner, n’ont pas le courage de dire quoi que ce soit de la vérité, et n’ont pas le courage d’accepter la vérité.

Aujourd’hui, nous voyons que quoi qu’il arrive, Dieu a toujours une longueur d’avance.

Dieu nous accorde toujours.

Tout ce qui appartient à Dieu: personne ne peut empêcher.

Comme l’a dit saint Paul : Personne ne peut empêcher mon amour, notre amour pour Dieu, et personne ne peut empêcher l’amour de Dieu pour moi et pour toute l’humanité.

Aujourd’hui, nous avons encore Mère, nous avons encore l’Esprit Saint, nous avons encore la famille céleste, nous avons encore le soutien du ciel, donc nous ne pouvons pas tomber dans aucune circonstance.

Que chacun se lève, parce que seul Dieu nous donnera la vie, que Dieu nous libérera du péché, que Dieu nous aimera profondément et tendrement, et que Dieu seul a le droit de pardonner.

Aujourd’hui, revenons et écoutons les paroles de Mère, pour que nous recevions ce qui nous appartient, le sceau du pardon.

Nous ne perdons pas ce que nous avons à travers des années de dépravation, mais revenons à Dieu, soumettons-nous à Dieu, prosternons à Dieu.

Parlons à Dieu et plaidons sincèrement, à la fois l’âme et le corps.

Certes, nous serons sauvés et le monde sera sauvé, parce que Dieu agira – alors la lumière inondera et brûlera loin les ténèbres qui se propagent avec le mal qui nous couvre.

Nous avons donc juste besoin de nous lever pour savoir ce que nous avons qui appartient à Dieu.

Seul Il nous donne la paix et la joie.

Lui seul nous donne une vie paisible et prospère.

Seulement Il nous donne des jours abondants et heureux.

Seul Dieu nous offre que personne d’autre ne peut nous donner.

Si nous comprenons et sommes conscients de cela, nos vies ne seront pas liées par la gloire et la fortune, par la cupidité et la luxure, par des plaisirs humbles avec des jours limités dans la chair, mais nous recevrons toujours des bénédictions.

Aussi haut que le ciel est et aussi vaste que la mer est, l’amour de Dieu est mille fois plus que ce que nous voyons.

Nous comptons sur elle pour que nous soyons purifiés dans Sa Miséricorde Divine, pour que nous soyons sanctifiés dans Sa Miséricorde Divine, pour que nous soyons conduits par une Mère bien-aimée pour revenir sur le chemin de la justice, dans le repentir.

Nous remercions abondamment Mère pour le Sixième Kowtow et c’est l’Esprit Saint qui nous aide à offrir respectueusement à Mère.

O Mère Marie, Mère de la Miséricorde Divine, Mère du Cœur compatissant, nous vous honorons et vous remercions, et nous nous excusons pour les imperfections.

Nous avons notre devoir, mais nous n’avons pas encore rempli notre responsabilité de diffuser ce don au monde.

En même temps, Mère nous conduit à saint Joseph, un saint que le Père a choisi de devenir le père adoptif de Jésus alors que Jésus était sur terre.

Saint Joseph a passé toute sa vie obéissant à Dieu.

Saint Joseph était un homme pur, un homme chaste.

Saint Joseph, avec une vie d’intégrité, de justice, était parfait dans la sainte volonté de Dieu et la loi de Dieu.

Aujourd’hui, saint Joseph intercède pour nous avec Dieu.

Puisse-t-il intercéder auprès de Dieu pour notre Église, pour ceux qui vivent une vie de consécration et de promesse à Dieu, de vivre dans l’intégrité et la justice, en particulier de vivre dans la chasteté, dans la pureté, et de vivre loin des choses qui font tomber les gens dans la luxure.

Que saint Joseph les aide et aide notre Église, afin que notre Église puisse être sauvegardée et protégée par l’intercession de saint Joseph, à apprendre de l’exemple brillant de la vie de saint Joseph, qui était parfait dans la sainte volonté de Dieu.

Et maintenant, je demande aussi aux trois archanges qui sont les archanges que Dieu a choisis de protéger le royaume céleste, de protéger l’Église, de protéger tous ceux qui font appel au Nom de Dieu.

Quand nous prions pour demander l’aide des archanges, ils ne refuseront jamais, mais il doit y avoir des prières, des paroles ferventes venant de gens dans la détermination volontaire.

Quand nous prions avec des paroles ferventes, le ciel ne refusera jamais ce que nous demandons dans la justice et la vérité, suppliant l’aide des archanges, en particulier l’Archange Michel.

Aujourd’hui, nous venons visiter son église.

Il nous a tant appris.

Aujourd’hui, nous le remercions, parce que nous sommes sauvés et protégés sur les chemins que nous prenons, en s’appuyant sur lui – avec lui dans les jours de témoigner.

Aujourd’hui Archange Michel, s’il vous plaît intercéder à Dieu pour nous, aidez-nous, protégez-nous, parce que vous voyez les snares du diable.

Le diable doit craindre la vue de l’Archange Michel, parce qu’il détient toujours l’échelle de la justice et de la justice que Dieu lui accorde.

L’Archange Michel est choisi par Dieu pour protéger le ciel, alors nous prions pour qu’il nous protège aussi dans les jours d’exil sur terre.

Nous voulons nous élever au ciel, nous voulons vivre la vie à laquelle Dieu nous appelle à travers Sa doctrine, mais nous vivons encore dans des jours de faiblesse et des jours de trébuchement.

Nous ne voyons pas les pièges dans lequel nous tombons tous les jours.

Saint Michel s’il vous plaît détruire ces pièges, pour nous de vivre plus juste, vivre dans la vérité, vivre digne de ce qui est entendu, connu, à travers l’enseignement de l’Esprit Saint.

S’il vous plaît, aidez-nous, directement et indirectement, dans la vie de témoin.

Nous vous demandons d’intercéder. Les anges gardiens sont ceux qui prient toujours pour nous, nous protègent, mais nous les avons oubliés.

Aujourd’hui, grâce au don des Six Kowtows, nous nous souvenons que nous avons encore l’aide des anges, en particulier les anges gardiens. Nous avons aussi l’aide de la cour céleste lorsque nous prions.

Cette relation est très proche de la prière quotidienne que nous soulevons à travers le don que mère enseigne – Les Six Kowtows.

Dans le même temps, nous prions aussi pour l’intercession des saints qui ont sacrifié toute leur vie.

Ils ont compris la vie de l’exil sur terre, ils ont compris la parole de Dieu, ils ont vécu par la parole de Dieu, ils ont vécu avec la foi, ils ont surmonté tous les pièges et les pièges qui les entourent, avec des choses qui contrôlent dans la vie, avec des besoins et des nécessités.

Ce n’était pas une tâche facile.

Leur foi a duré, leur foi était fermement enracinée dans la vérité.

Ils étaient déterminés et n’avaient pas peur de mourir pour glorifier Dieu et vivre avec la foi par l’action.

En ce moment, nous prions aussi pour que les saints nous enseignent, pour nous aider à apprendre de leurs exemples, pour que nous continuions sur le chemin que Dieu nous accorde dans Sa grâce, pour que nous fassions ce que Dieu veut que nous fassions.

Puissions-nous ne pas avoir peur et ne pas prendre du recul, ne pas avoir peur, et ne pas devenir une habitude, mais toujours vivre avec la foi par le travail, vivre avec la peur de Dieu, vivre pour reconnaître ce que nous avons aujourd’hui, pour nous sauver et sauver nos frères dans ce monde.

Que les saints nous aident et prient pour nous.

Qu’ils nous aident chaque jour à apprendre de leurs exemples : dans la vertu et la sainteté, dans l’humilité, dans la confiance, avec la connaissance spirituelle, dans la foi, dans le sacrifice, dans la charité, dans la patience, et dans la doctrine enseignée par l’Esprit Saint, dans les sept sources de grâce. accompagné de ce que Dieu nous enseigne à l’aimer, à Le servir, à aimer les frères, à pardonner, à être patients, à être charitables et à sacrifier.

Nous prions pour cela, mais nous ne l’avons pas encore fait.

Sans la grâce de Dieu, nous ne pouvons pas le faire, mais nous nous appuyons sur les exemples des saints, qui sont des exemples brillants.

Les saints étaient des gens ordinaires comme nous, mais ils ont conquis.

Les saints ont été en mesure de le faire – s’il vous plaît nous aider à le faire aussi.

Peu importe le contrôle que le monde a, qu’il s’agisse de tension ou de liberté, nous sommes déterminés à suivre les exemples des saints, à vivre une vie acceptée par Dieu, à pardonner par Dieu, digne de s’élever respectueusement jusqu’à la Miséricorde Divine, digne d’être soutenu par le dieu céleste ld, digne de l’aide des archanges, des anges, des anges gardiens – pour nous aider à sortir des pièges d’un monde dans le péché, que parfois, que ce soit involontairement ou délibérément, nous ne savons pas.

Aujourd’hui, le don vraiment grand des Six Kowtows aide toutes les classes et tous les rôles à comprendre ce qui est le nôtre, qui est un grand héritage pour chaque pécheur, chaque pénitent, chaque témoin, chaque ministère, pour toute l’humanité, et pour ceux qui sont choisis pour devenir des bergers.

Dieu les bénit.

Dieu leur offre une rencontre privée, afin que leur vie soit toujours protégée, avec le soutien du ciel à travers les archanges, les anges et les saints.

Les intercessions et les exemples des saints nous aideront à vivre pour la foi, à mourir pour la foi et à vivre pour glorifier Dieu par la foi.

Tout ce que nous faisons de la foi est devenu juste.

Comme notre ancêtre Abraham croyait en Dieu, il est devenu juste – alors, nous, ses descendants, devons apprendre de lui.

Nous prions pour que nous nous améliorions, devenant plus dignes chaque jour et chaque fois que nous offrons respectueusement les Six Kowtows.

Maintenant, je lève d’innombrables remerciements à Dieu, à Jésus, à l’Esprit Saint, au Corps et au Sang du Christ, aux Cinq Signes Saints du Seigneur, au Cœur Immaculé de Mère Marie, à saint Joseph, aux trois archanges, quatre chœurs d’anges , les six anges, la cour céleste, les neuf chœurs d’anges et les saints.

S’il vous plaît intercéder à Dieu pour nous.

C’est l’occasion pour nous de demander le soutien du ciel car le monde ne peut plus résister.

Sans l’illumination, sans l’intervention de Dieu, et sans le soutien du ciel, nous ne pouvons pas facilement sortir des pièges et des pièges d’un âge civilisé, d’un âge radical dans lequel l’humanité meurt, immergée dans l’iniquité, et perd ce qui est dans la spiritualité que Dieu offre à l’âme, qui est le salut de l’âme.

Aujourd’hui, nous offrons respectueusement tout ce que nous faisons à Dieu Tout-Puissant, dans l’église Saint-Michel.

Nous nous agenouillons devant l’autel, devant le tabernacle, devant la Croix, la Croix que Dieu portait il y a 2000 ans, la Croix qui a apporté gloire et salut à l’humanité.

Les quatre chœurs d’anges sont à côté de la Croix pour se prosterner, adorer et servir Dieu au nom du monde humain tout entier qui a la foi mais qui ne peut toujours pas encore saisir pleinement la grande gloire de Dieu.

Par amour, Il reste avec le monde humain dans l’Eucharistie et dans le tabernacle pour nous protéger, pour nous guider, pour nous aider avec une foi qui inclut le travail et la vie de témoin.

A travers les archanges Michael, Gabriel, Raphael, et les autres archanges et autres anges, en particulier les anges gardiens, s’il vous plaît nous aider sur ce chemin de témoigner de sorte que jusqu’à notre dernier souffle, nous avons encore prosterner et adorer.

Cette voix est répercutée pour allumer la vie de la foi.

Que les gens reviennent se rendre, se prosterner, se repentir, avec une profondeur dans la prière que Mère Marie enseigne pour que nous nous offrons respectueusement à Dieu.

Avec révérence, avec adoration, notre adoration est nécessaire pour glorifier Dieu, remercier Dieu, et honorer Dieu, notre Seigneur: le Père, le Fils et l’Esprit Saint, maintenant et pour toujours et pour toujours.

L’humanité doit croire, doit connaître le Dieu que nous adorons, honorons, prosternons et soumettons.

Dieu, s’il vous plaît, écoutez-nous et accordez aux frères et sœurs du monde entier la possibilité de croire, de connaître et de recevoir ce don.

Au Saint Nom de Jésus-Christ notre Seigneur. Amen. Amen. Amen.

Lucia, Paul Vu Hoa, Bruce, Paul Thanh, Mercedes, Ignacio, et Anne, lors de ce voyage à Miami, en Floride – nous offrons respectueusement Les Six Kowtows à l’église Saint-Michel.

Nous soulevons une multitude de remerciements à Dieu.

Dieu, s’il vous plaît continuer à nous donner l’occasion de recevoir la formation de l’Archange Michel, pour nous aider à apprendre à devenir des soldats, comment devenir des guerriers, comment vivre pour la foi et le témoignage de la foi, de glorifier Dieu et d’honorer Dieu, avec le don que chaque personne a besoin d’apprendre, a besoin de pratiquer, et a besoin de profondeur pour être en mesure de gagner la bataille entre le bien et le mal en ce temps intelligent et sophistiqué.

Mais à Dieu, si nous avons l’amour avec la spiritualité dans la foi, alors nous voyons le grand mystère que fait Dieu surnaturel, le merveilleux miracle et le mystère.

Dieu s’est manifesté pour protéger ceux qui sont justes, ceux qui professent, ceux qui appartiennent à Lui et Il favorise, ces pécheurs qui se repentent avec un cœur fervent dans la soumission, dans la prostration.

Puissions-nous être sauvés, purifiés, sanctifiés et transformés par Sa Miséricorde Divine, pour que nous devenions renouvelés, réformés, dans la miséricorde et l’amour que Dieu accorde à l’humanité.

Au Nom Saint du Seigneur Jésus-Christ notre Dieu. Amen. Amen. Amen.

La conversion personnelle est néanmoins nécessaire pour qu’une conversion soit sauvegardée.
Ce sont peut-être précisément ceux qui lisent ou entendent ce message qui sont abordés ici. Dans tous les cas, cela ne signifie pas que tous seront sauvés éventuellement.

La messager, Lucia Phan, est une immigrante américaine du Vietnam. Elle mène une vie de prière intense qui se concentre sur l’assist à la messe et l’adoration de Notre Seigneur dans le très saint sacrement. Elle reçoit les messages par le moyen de locutions intérieures et est capable de capturer des images miraculeuses de l’Eucharistie sur la caméra de son téléphone portable. Quand Jésus lui donne des messages, c’est en tant que Père dans la famille, en tant que Maître/Maître (pour en savoir plus sur cela s’il vous plaît voir la page d’accueil de www.nrtte.org).

Nouvelles révélations à travers l’Eucharistie

www.nrtte.org

S’il vous plaît partager ce message et le site web avec tous ceux que vous connaissez par e-mail, l’impression du message, et le bouche à oreille.