Le Sacrement de l’Amour

Share

6 novembre 2019

(Ceci est un message inspiré par le Saint-Esprit à travers la messagère, Lucia Phan, lors de la pratique des Six Kowtows).

Lucia: O mon Dieu, il est 13 h 54 le mercredi 6 novembre 2019, à l’église Saint-Michel, devant le sanctuaire, le tabernacle, la croix et le tableau de Mère en tant que reine.

Aujourd’hui, nous venons ici, les mots incités comme un enseignement pour nous d’être fermes et fermes lorsque nous sommes le peuple choisi pour témoigner du don des Six Kowtows.

C’est une bonne nouvelle actuelle que Dieu offre en abondance en ces temps.

C’est une mission de prier pour les âmes et aussi une mission de recevoir la haute spiritualité que Dieu a offerte, pour que nous rencontrions beaucoup de choses divines présentes au milieu du monde.

C’est aussi une incitation pour nous à comprendre notre rôle, à comprendre à quoi nous sommes confrontés, à comprendre pour nous débarrasser de notre pensée bornée et bornée, car nous devons être prudents lorsque nous sommes disciples.

Nous n’avons toujours pas mis Dieu au-dessus de tout le reste, alors comment pouvons-nous comprendre pleinement ce que Dieu donne et accorde dans les grâces, pour que nous puissions témoigner pour Lui, pour que nous agissions avant nos frères et acceptions ces grandes grâces pour aider les âmes, à prier au nom des âmes, pour qu’elles reviennent bientôt à Dieu?

Aujourd’hui, il y a tellement de choses à apprendre par l’enseignement du Saint-Esprit.

En ce moment, nous sommes unis pour nous lever respectueusement vers Dieu le Père avec des paroles ferventes à travers Les Six Kowtows. Avec chaque kowtow nous le prions. Nous offrons respectueusement le premier Kowtow à Dieu le Père:

O Dieu le Père, je t’adore, je te remercie. Je vous loue, je vous glorifie et je vous honore.

Vous nous avez donné la vie et vous nous avez tout donné pour convenir et vous convenir.

Quand nous avons suffisamment de temps, une foi suffisante, une maturité suffisante, alors nous pouvons comprendre la parole du Saint-Esprit qui nous enseigne chaque jour.

Ensuite, nous pouvons lire et comprendre et méditer afin que nous pratiquions ce que vous accordez et donnez, parce que vous voulez donner et vous attendez notre maturité chaque jour – de la compréhension, de la confiance, de la détermination et d’une vie présente par la prière.

Chacun de nous sait prier, mais nous prions selon notre volonté personnelle, selon nos manières familières, selon nos habitudes quotidiennes, sans aucun sentiment intérieur, donc notre vie tourne avec tout ce qui est dans l’habitude.

Chaque prière et chaque fois que nous prions, nous ne sommes pas concentrés, alors comment pouvons-nous comprendre le sens de la prière, comment pouvons-nous comprendre le Dieu suprême à qui nous parlons et à qui nous élevons, le Dieu suprême en qui nous avons confiance, le Dieu suprême à qui nous élevons tous nos sentiments, nos faiblesses, nos supplications, pour que nous vivions avec des jours modifiés selon nos désirs?

O Dieu, aide-nous aujourd’hui.

Que nos frères et sœurs découvrent le trésor dans la méthode de prière avec The Six Kowtows, un trésor dans lequel l’âme et le corps se prosternent et se prosternent, pour s’élever vers Dieu avec foi, pour chercher et venir à Dieu.

Nous levons tout et même si nous ne le mentionnons pas, Dieu sait ce dont nous avons besoin, ce que nous voulons et ce qui nous appartient.

Nous venons simplement dans notre condition humaine pour remercier Dieu de nous avoir donné la vie jusqu’à ce jour.

Nous remercions Dieu de nous avoir donné les jours de notre vie, avec des moments faibles, des moments de péché, des moments d’achoppement, des moments réussis, des moments d’échec et des moments désespérés.

Mais aujourd’hui, tout est dans le passé. Aujourd’hui, nous nous agenouillons devant l’autel, devant le tabernacle.

Nous nous agenouillons devant le lieu vénéré où nous assistons à la messe, pour élever à Dieu ce que nous pouvons faire aujourd’hui, qui est le retour de l’âme et du corps, de l’esprit et du cœur, avec le Premier Kowtow que nous élevons et offrons sincèrement.

Que Dieu accepte, car nous n’avons rien de digne. O Dieu, nous n’avons qu’un corps faible, misérable et pécheur.

Chaque jour, nous trébuchons facilement, nous tombons facilement et même si nous avons entendu, même si nous avons compris, nous ne pouvons toujours pas pratiquer.

Dieu, donne-nous s’il te plaît l’occasion de nous souvenir de notre condition humaine.

Nous devons retourner à la justice, retourner à la mission que Dieu confie, revenir à ce que nous comprenons à travers l’enseignement du Saint-Esprit.

Nous devons ouvrir nos cœurs à la grâce de Dieu afin de faire ce que Dieu veut que nous fassions, dans le désir de la sainteté.

O Dieu le Père, une fois que nous comprenons ces choses, nous comprenons les âmes, en particulier les âmes qui attendent.

Ces âmes ont compris, ont vu, ont su quand elles sont entrées dans l’autre monde, mais elles n’ont plus eu l’occasion de choisir le chemin.

Ils n’avaient plus la possibilité de choisir la vie dans laquelle louer, glorifier, honorer et remercier Dieu. Ils n’ont plus eu l’occasion de voir les grâces qui leur ont été accordées, qu’ils ont refusées et rejetées.

Ils ont vécu leur vie contrairement à ce qui était dans la doctrine divine alors aujourd’hui ils doivent endurer un endroit brûlant pour attendre la justice.

C’est un endroit où l’humanité doit payer ses cotisations, ce qui est purgatoire, pour qu’elle se souvienne de ses péchés.

Puis, que ce soit longtemps ou peu de temps, leur temps au purgatoire prendra fin et ils pourront retourner à Dieu, à travers Son infinie Miséricorde Divine.

Ce sont les pécheurs à qui Dieu accorde toujours sa miséricorde divine, aux vivants comme aux défunts.

Aujourd’hui, nous inclinons la tête pour adorer, louer, glorifier, honorer et nous excuser au nom des âmes, pour que nous fassions les oeuvres que Dieu accorde, pour nous souvenir des âmes, pour prier pour elles, pour demander des messes pour elles.

Soyons charitables et sacrifions, comme enseigné par Dieu, pour prier pour que Dieu ait pitié et permette aux âmes de revenir bientôt à Lui. Parmi eux, nos parents, nos bienfaiteurs et le clergé qui, bien qu’ils aient servi, ont eu certains moments de faiblesse dans leur vie.

Aujourd’hui, les âmes attendent que nous prions pour que Dieu leur permette de retourner au ciel, pour qu’elles soient délivrées du feu ardent. Les âmes aspirent.

O Dieu, Seigneur d’amour, accepte les prières sincères que nous t’adressons pour que les âmes reviennent, spécialement ce mois-ci.

Nous prions également pour les âmes orphelines (1) qui errent sans lieu de repos. Lorsqu’ils vivaient, ils ne connaissaient pas Dieu – ils ne savaient que lorsqu’ils sont morts.

Bien que trop tard, Dieu utilise toujours la miséricorde pour motiver ceux qui vivent encore à prier pour le défunt. Alors Dieu aura pitié et permettra aux âmes de retourner à Lui. Amen.

J’offre respectueusement la Deuxième Kowtow au Seigneur Jésus-Christ, la Deuxième Personne de Dieu: O Seigneur, notre Sauveur, le Rédempteur de l’humanité, le Rédempteur du monde humain.

Les vivants bénéficient du salut ainsi que les défunts, grâce à la Divine Miséricorde.

Aujourd’hui, avec le Second Kowtow, nous nous excusons pour les faiblesses et les imperfections de nos vies et de nos rôles dans la mission apostolique.

Nous n’avons pas encore tout accompli – nous ne l’avons pas encore entièrement compris.

Nous sommes encore paresseux, et nous n’avons pas été fermes dans le rôle pour lequel Dieu nous a choisis pour témoigner et pratiquer ce qui est le plus nécessaire dans notre âme et notre cœur, avec le devoir et la responsabilité de prier au nom des âmes et au nom de tous les problèmes du monde, au nom de tous les incroyants et des ignorants, au nom des vivants qui portent encore le joug des péchés, qui continuent d’ignorer ou de rejeter l’amour de Dieu, le salut éternel.

Nous étions des gens qui ont autrefois refusé de les aimer, mais Dieu ne nous a pas rejetés quand nous avons péché.

Lorsque nous sommes revenus avec des échecs et des souffrances, Dieu a tendu les bras pour nous accueillir. Il nous a choisis, Il nous a permis de vivre Son amour.

Il nous a pardonné, pour que nous devenions des témoins aujourd’hui.

Nous avons vécu des jours de souffrance extrême, pleurant, se plaignant – inquiets, anxieux, tous les aspects nous ont fait vivre négativement au milieu du monde.

Mais aujourd’hui, nous invoquons le Nom du Seigneur Jésus-Christ et son amour, avec un merveilleux cadeau qui nous aide à restaurer ce qui nous appartient et qui nous est accordé par Dieu.

Aujourd’hui, au Nom du Seigneur Jésus-Christ, que Dieu continue de nous donner le courage de témoigner pour Lui dans cette vie et de prier au nom des âmes du purgatoire.

Qu’ils vivent des jours non intentionnels ou intentionnels, ils n’en ont plus l’occasion – ils s’égarent et ils sont aussi les victimes de chaque fois.

C’étaient des pécheurs qui étaient trop tard, parce qu’ils étaient têtus, endurcis, attirés par le péché, mais tout est devenu le passé, ô Dieu.

Ô Dieu, Seigneur d’amour et de Sauveur, s’il te plaît, aie pitié des âmes – donne-leur l’opportunité par nos prières, par notre prosternation et proclamation, par nos excuses quotidiennes.

Que Dieu ait pitié et pardonne.

Puisse Dieu accepter quelque peu afin qu’ils retournent à Dieu, en particulier dans l’appel de l’Église en ce mois particulier, une fois par an, pour que nous nous souvenions des défunts, des gens méritants, des gens qui nous ont aidés, des gens qui nous ont fait des faveurs.

C’était le clergé avec une vie consacrée.

Mais sûrement dans la vie, chaque personne est encore imparfaite et faible – alors en toute justice, ils doivent se retrouver au purgatoire, pour attendre la complétude.

Nous prions pour que Dieu leur permette de revenir bientôt à Lui, en ces mois de grâce.

O Dieu, le Seigneur de l’amour – que Dieu ait pitié de ceux qui sont encore plongés dans le péché et leur donne l’opportunité de retourner à Dieu, de se repentir.

Surtout en ce mois, que beaucoup de gens soient conscients car tout le monde doit mourir. Aujourd’hui, certaines personnes meurent, demain peut être notre tour; chaque jour une personne.

Puissions-nous y penser, pour que nous vivions dans le sacrifice, pour être reconnaissants, pour faire de bonnes actions pour les vivants, pour les défunts.

Que les âmes bénéficient des actes que nous faisons pour elles aujourd’hui. Demain, ils nous rembourseront.

Prions donc Dieu. Nous prions à cause de la bienveillance infinie, de l’amour sans limites, du sentiment, pour que nous soyons plus conscients lorsque nous professons Dieu.

Que Dieu nous aide à vivre dans le devoir et la responsabilité de faire tout ce qu’il accorde et donne dans son enseignement – par amour, par compassion.

Il y a des pécheurs qui se repentent, tout comme nous, nous qui avons péché et nous sommes repentis, et Dieu a fait preuve de miséricorde et nous a pardonné.

Aujourd’hui, nous devenons des témoins parce que Dieu nous a permis de devenir ses instruments.

Aujourd’hui, je prie pour les âmes qui sont dans les lieux brûlants et qui pleurent (2). Que Dieu ait pitié d’eux pour qu’ils aient l’opportunité de revenir dans la grâce de la lumière.

Ce mois-ci, nous prions spécifiquement pour les âmes. Ce mois est le mois où l’Église offre des messes et prie pour les âmes. Ce mois est le mois du sacrifice pour ceux qui se souviennent des âmes, en particulier des âmes orphelines.

Que Dieu ait pitié d’eux et leur permette d’être dans un endroit qui n’est pas trop chaud, selon la sainte volonté de Dieu. l’Être suprême ressuscité par la mort, pour qu’il triomphe de la glorieuse victoire.

Grâce à cette résurrection, les vivants se repentent pour revenir; les morts ont également la possibilité d’être restaurés à la lumière du feu de la résurrection que Dieu accorde aux vivants et aux défunts – de mûrir, de grandir, de croire, d’exister et de vivre éternellement avec Lui.

Dieu, pardonne-nous, pour que nous soyons dignes de nous préparer pour le jour que Dieu accorde, pour que chacun de nous appartienne à Dieu, pour toujours et à jamais. Amen.

Nous offrons respectueusement le troisième Kowtow au Saint-Esprit.

O Saint-Esprit, qui peut nous enseigner cela?

Qui peut nous faire savoir que la haute spiritualité est nécessaire par les paroles prononcées, par les prières, par la prosternation et par la proclamation, sinon par Toi qui est l’Être suprême qui éclaire et guide; l’Être suprême qui nous inspire et nous accorde la justice, la justice et la vérité; l’Être suprême qui nous enseigne la profondeur et l’étendue de la foi; l’Être Suprême qui nous enseigne les richesses de la grâce divine et le Suprême
Etre qui nous fait vivre l’amour de la vérité?

O Saint-Esprit, quelle abondance en effet!

Aujourd’hui, chacun de nous semble ne pas être familier, manque toujours de compréhension, ne sait toujours pas, et toujours aussi surpris ou refuse ce qui ne nous est pas familier, pour que nous adorions à la manière des Six Kowtows que Mère Marie nous offre et nous enseigne.

O Dieu, si l’humanité n’ouvre pas les yeux dans l’humilité, ne reconnaît pas sa faiblesse pour retourner à Dieu, pour que Dieu restaure son âme et son corps, alors comment peut-on comprendre la profondeur de la prière à travers le don des Six Kowtows?

C’est pour ces raisons que nous est enseigné par le Saint-Esprit qui ouvre notre esprit, qui ouvre nos yeux et qui nous enseigne dans tous les aspects de la grâce de Dieu, pour que nous sachions que le monde céleste est toujours prêt pour ceux qui croient , ceux qui pratiquent, ceux qui appartiennent à Dieu, ceux qui adorent Dieu, ceux qui se prosternent et se soumettent à Dieu.

Ils n’ont pas d’autre voie que celle de compter sur Dieu.

Que Dieu nous protège, intervienne pour nous, nous sanctifie, nous change. Puissions-nous vivre sous sa protection et à sa manière.

O Saint-Esprit, tant d’années de débauche, des années d’iniquité, des années de vie de sa propre volonté, des années de réflexion nous sommes bien informés mais en fait très limités, des années d’arrogance, des années de justice personnelle, oubliant les jours de repentance, les jours de pénitence au quotidien…

Tant que nous sommes dans la chair, ne nous appuyons pas sur nous-mêmes.

Des deux personnes priant dans le temple, le collecteur d’impôts a demandé à Dieu de lui pardonner ses péchés parce que ses péchés étaient nombreux. Contrairement au collecteur d’impôts, l’autre se considérait comme une personne juste qui cotisait 10% de son salaire, qui n’a pas péché, qui vivait comme une bonne personne.

À la fin, qui était celui qui devait être pardonné?

Dieu a dit que le percepteur était pardonné et que l’autre n’était pas, à cause de sa fierté, de son arrogance, de son arrogance, se considérant comme juste mais sans penser que dans la vie quotidienne, il y a des lacunes, des faiblesses, quand nous sommes des êtres humains.

O Dieu, Seigneur de l’amour, puissions-nous ne jamais compter sur nous-mêmes que nous sommes trop complets, trop vertueux, trop saints, car en tant que tels, nous avons été trompés par le diable et nous avons agi avec fierté, avec orgueil et avec arrogance.

Que le Saint-Esprit qui est l’Être suprême sage nous enseigne chaque jour dans le repentir, chaque jour dans la contrition, à regarder notre iniquité pour demander pardon.

Que Dieu nous réforme, nous bénisse, pour que nous vivions dans l’amendement.

Que Dieu nous sanctifie afin que nous soyons dignes d’être le peuple élu, pour devenir des témoins par une vie de prière, en repentance avec l’âme et le corps, au nom des vivants et des défunts.

Dieu, s’il te plaît, prends pitié – ouvre les yeux, ouvre le cœur, pour que chacun se rende et se soumette devant Dieu.

Que les âmes aient l’opportunité de se prosterner et d’adorer Dieu. Ce sont ceux qui aspirent et attendent les jours où ils reviennent à la lumière de l’amour, de la Divine Miséricorde de Dieu: le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Amen.

Nous offrons respectueusement la Quatrième Kowtow au Corps et au Sang du Christ:

Le Corps et le Sang du Seigneur Jésus-Christ, aujourd’hui sacrement sacré, sacrement divin, sacrement dans lequel nous assistons à la présence de la lumière céleste.

C’est un sacrement que le Seigneur Jésus a établi avant d’entrer dans la passion il y a plus de 2000 ans, un sacrement qui est resté avec l’humanité. C’est un sacrement de révérence que nous devons avoir – un grand sacrement, un sacrement solennel, un sacrement dans lequel Il n’est plus ici physiquement mais caché dans une Armée.

Cette lumière s’est propagée et sa gloire est à nous de contempler, de se prosterner et d’adorer.

Bien que toujours pas parfaits et dignes, nous n’avons plus rien à offrir, ô Dieu.

O Dieu, aujourd’hui nous sommes dans un état de péché, de faiblesse, de misère, mais Dieu nous a accordé tant de grandes merveilles, pour visiter des pécheurs comme nous, pour que nous expérimentions la divinité que la gloire a manifestée, pour exhorter la vie de foi dans le monde, et aussi de motiver les enfants choisis par Dieu à persévérer dans la mission de continuer à proclamer la Bonne Nouvelle, de continuer à jouer et à pratiquer, à continuer à témoigner de ce qui est entendu, connu et vu.

Que Dieu nous enseigne à vivre digne de ce que nous contemplons dans sa gloire.

S’il vous plaît, apprenez-nous à vivre pour reconnaître l’amour de Dieu, à rendre la pareille même un peu et à nous aider à être justes pour nous de traiter nos frères, nos sœurs et de comprendre le sens de l’amour, la doctrine de l’amour que Dieu nous a accordée.

Dieu nous apprend aussi à se pardonner les uns aux autres. Dieu nous apprend à nous pardonner les uns aux autres, car nous sommes des gens qui ont vraiment besoin les uns des autres.

Nos vies sont vraiment très égoïstes, ne regardant que dans des limites, mais quand il y a des événements inattendus, nous voyons que seul l’amour peut le faire durer, seul l’amour peut nous aider à surmonter toutes les pensées et les calculs qui sont toujours présents dans une vie humaine.

O Dieu, Seigneur de l’amour, le sacrement qui nous est accordé est par l’amour de Dieu, par son don, par la dissimulation pour toujours protéger et aimer, donnée aux âmes pécheuses comme nous.

Aujourd’hui qu’est-ce qui vient?

Le moment est venu. Dieu veut que nous voyions cette gloire.

Le temps est venu pour Dieu de nous montrer que le Seigneur ne reste pas éternellement dans la petite armée.

Nous Le recevons indignement ou avons encore beaucoup d’imperfections – toujours pas de compréhension, toujours pas de connaissance – mais c’est un grand sacrement, solennel et élevé, à donner dans l’invitation au monde entier aujourd’hui.

Lorsque la lumière arrive, l’obscurité est détruite.

Si quelqu’un reste dans les ténèbres, alors levons-nous pour sortir des ténèbres et retourner à Dieu par un cœur contrit et repentant, par la prosternation et l’abandon.

Nous le faisons également au nom des âmes du purgatoire.

Un sacrement qu’ils connaissent maintenant.

Jésus est toujours le sacrement qu’ils avaient l’habitude de recevoir indignement, de rejeter, et de toute leur vie, ils n’ont jamais passé de temps à visiter le sacrement dans lequel Dieu s’est caché, pour rester avec eux.

C’est la plus grande chose, car Dieu veut que l’humanité mûrisse dans cette génération. Il a attendu plus de 2 000 ans.

Cependant, nous ne sommes pas encore matures pour comprendre clairement ce qui nous appartient, avec le sacrement de l’amour, le sacrement qui reste – pour intervenir, protéger, soutenir, nous nourrir, nourrir l’âme et aider le corps mature dans la raison.

Aujourd’hui, ô Dieu, aide-nous à affirmer la foi, car ce n’est qu’avec la foi que nous voyons cette merveille – que nous vivons des jours heureux et paisibles, que nous pouvons témoigner avec audace, que nous voyons la richesse que Dieu nous accorde et nous accorde dans la présente la sainteté divine dans laquelle Dieu s’est manifesté.

Puissions-nous être ensemble dans l’unité, remplaçant toutes les classes, tous les rôles, toutes les positions, toutes les fonctions – se prosterner et adorer, remercier Dieu, louer, glorifier, élever et offrir au nom des âmes.

Dieu, je t’en prie, regarde les âmes, pour qu’elles aient l’opportunité à travers nos œuvres, à travers les œuvres que Dieu appelle pour nous de les remplacer, qu’elles reçoivent également.

Lorsque la lumière vient, nous appartiendrons à la lumière lorsque nous serons conscients et conscients, lorsque nous serons acceptés par Dieu.

Et si nous sommes dans l’obscurité, alors lève-toi. Ne le laissez pas trop tard et trop tard.

Nous élevons d’innombrables remerciements à Jésus eucharistique, pour l’honorer, le louer et le glorifier.

Veuillez accepter nos prières pour que les âmes reviennent bientôt à Dieu dans le ciel. Amen.

Le cinquième Kowtow.

Les cinq signes saints du Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu – les cinq signes saints ont imprimé le sceau de l’amour pour racheter les pécheurs dans le monde, pour racheter les âmes au purgatoire.

La Miséricorde Divine est infinie, accordée aux pécheurs repentants, ce qui témoigne de la puissance de Dieu et aussi une démonstration d’une doctrine historique dans l’amour sans fin, pour donner à l’humanité la justice, la justice et la vérité.

C’est aussi la preuve du Seigneur Jésus, le Rédempteur, qui donne vie à toute l’humanité, à ceux qui croient, à ceux qui reviennent, à ceux qui reçoivent le sceau du pardon.

Aujourd’hui, le chemin que l’humanité veut emprunter est un chemin large et confortable, le chemin de son choix selon ses préférences et ses goûts, qui est un chemin qui nous mènera à la mort.

Le chemin étroit que nous devons emprunter est le chemin de croix par lequel le Seigneur Jésus a choisi de nous conduire dans sa doctrine.

C’est le chemin de la croix qui a l’amour, la compassion, la vie, la promesse et un monde céleste qui nous attend encore.

Aujourd’hui, le chemin étroit est le chemin qui nous permet de mettre de côté les leurres du monde pendant des années dans la vie et de revenir à Dieu par la vérité, par le cœur.

Redécouvrons le chemin de croix mais plein de sens, car ce chemin de croix est le Sauveur.

Il a choisi et Il a porté pour nous dans la vie.

Il a porté le fardeau des péchés du monde, donc le chemin de croix que nous prenons est le chemin pour rencontrer Dieu.

C’est le chemin qui à la fin nous verrons Dieu et nous viendrons à Lui.

Le chemin de la croix, c’est quand nous nous tournons vers Lui, parce que l’Être Suprême a parcouru ce chemin et l’Être Suprême a choisi ce chemin pour nous conduire: un chemin étroit.

Le chemin étroit est le chemin vers le ciel. Le chemin étroit est le chemin promis pour conduire au Seigneur Jésus-Christ. Le chemin étroit a Mère Marie dans notre vie pour nous guider et nous rappeler afin que notre vie ne soit pas perdue, pour nous de ne pas trébucher et de ne pas vivre dans les péchés du passé.

Si quelqu’un a un esprit connaissant, il comprendra clairement cela.

Aujourd’hui pour qui prions-nous?

Nous prions pour les âmes, nous prions pour les pécheurs rassasiés et vivons les jours où ils sont entichés de la mort de l’âme.

Aujourd’hui, nous comprenons clairement parce que nous vivions également des jours similaires.

Aujourd’hui, n’ayons pas peur de la croix, la croix que Dieu a promise, la croix qu’il a portée.

Il a ressuscité et triomphé de la mort grâce à la gloire qui nous conduit au ciel.

Ainsi, la croix se rapporte au Seigneur Jésus.

La croix nous aide à croire, la croix nous aide à venir à la Miséricorde Divine, la croix nous permet d’avoir Mère Marie dans la vie pour nous conduire dans une vie de pratique, la croix nous permet d’avoir le Saint-Esprit pour nous aider à comprendre le bien et le mal et à affirmer clairement.

C’est la croix pour nous aider sur le chemin du royaume céleste, que nous avons dans la détermination et l’affirmation avec le Cinquième Kowtow.

Nous proclamons, nous offrons respectueusement, nous adorons – s’excuser au nom des âmes, s’excuser au nom des pécheurs qui ne sont toujours pas revenus et au nom de toutes les classes, tous les rôles qui n’ont pas encore été crus et reçus.

Dieu, veuillez accepter les cinq signes sacrés du Seigneur Jésus-Christ comme la preuve pour nous guider à travers un nouveau monde dans la vie – pour nous aider avec des jours significatifs d’exil sur terre, et pour aider les âmes à traverser la croix qui est élevée, pour être aussi élevé avec Lui et vivre avec Lui pour toujours et à jamais, quand nous sommes pardonnés et rendus entiers avec Dieu dans la doctrine de l’amour et de la Divine Miséricorde. Amen.

Nous offrons respectueusement le Sixième Kowtow.

O Dieu le Père, nous te remercions pour l’amour qui nous est donné.

Nous Te remercions pour Ton amour qui nous a aidés, parce que nous sommes des gens misérables qui portent la condition du péché et sont très limités dans notre point de vue borné.

Nous avons des yeux mais ne voyons pas, nous avons des oreilles mais n’entendons pas, nos cœurs ne battent pas et la vie nous a entraînés dans le péché et la satisfaction selon la vie du monde.

Aujourd’hui, Mère Marie est la personne qui a obéi silencieusement à son Dieu toute sa vie, et elle est l’exemple le plus brillant dans la vie de service, dans la vie de plaire à Dieu par sa doctrine et ses lois.

Mère est la personne choisie pour devenir la Mère de la Deuxième Personne de Dieu, la Mère du Sauveur, la Mère de l’Eucharistie, la Mère du Verbe incarné, la Mère de toute l’humanité, la Mère de l’Église, la Mère de le clergé, la Mère des consacrés, la Mère de chaque pécheur, chaque saint, chaque victime, chaque pénitent, chaque patient, chaque apôtre partout dans le monde, chaque témoin et la Mère de chaque âme
pour qui nous prions aujourd’hui.

Merci à Mère de nous avoir permis de voir l’abondance que Mère nous a donnée à travers les générations.

Aujourd’hui, elle est toujours une Mère silencieuse dans la quiétude, la contemplation, dans une vie douce.

Mère est la personne qui continue de méditer – pour nous guider dans ce dont nous avons le plus besoin, dans ce qui est le plus urgent et dans ce que nous n’avons toujours pas trouvé le chemin du retour dans le monde humain aujourd’hui.

Bien que d’innombrables richesses aient été accordées par la grâce, nous vivons toujours des jours d’aveuglement, des jours de péché, des jours de limitation, des jours de dépravation.

C’est la débauche qui nous conduira à des événements extrêmement terrifiants et effrayants, car nous les demandons, nous les accueillons.

Nous pratiquons ce qui est dans la vie qui nous satisfait – dans le péché, avec le péché – donc si nous sommes pécheurs aujourd’hui, comment pouvons-nous nous présenter devant Dieu, comment pouvons-nous aller au ciel pour toujours?

À cause du péché, nous avons vu les âmes gémir et grincer des dents dans un endroit où elles n’ont plus la possibilité, et pour ceux qui ont encore la possibilité de revenir, combien de temps doivent-ils payer pour ce qu’ils ont fait?

Ils pleurent et se tordent de douleur avec regret et jours d’attente.

Ce sont des choses qui existent.

Alors que nous sommes encore dans la chair, différencions clairement.

Ne commettons pas l’erreur d’en être conscients, mais finalement de tomber dans la même situation que beaucoup d’autres, ce qui est dommage pour nous.

Aujourd’hui, Mère veut que nous comprenions pendant que nous sommes encore dans la chair, pour que nous choisissions maintenant.

Ne choisissons pas nos préférences mais choisissons le sacrifice, choisissons la charité, choisissons une vie qui est enseignée dans la justice, dans la justice.

Choisissons le chemin étroit pour nous de marcher avec Dieu et Mère Marie, pour que Mère
protégez-nous et guidez-nous, pour que nous vivions les jours de justice dont nous avons besoin dans la vie.

Ne soyons pas stupides. Ne vivons pas dans l’aveuglement. Ne vivons pas trop égoïstement ou ne vivons pas complètement indifférents, pour que nous trébuchions et vivions dans la dépravation, car nous devons payer le prix lorsque nous ne nous levons pas.

C’est l’invitation de Mère, Son enseignement, Son rappel et Sa recherche, pour nous ramener à Dieu.

Que chacun de nous en soit conscient afin que nous comprenions la Mère dont nous ne pouvons pas nous passer aujourd’hui dans notre vie.

Prions Mère et élevons-nous vers Mère.

Mère, je t’élève, avec louange, avec action de grâces, avec gratitude et avec un cœur prêt à écouter. Mère, aide-nous à revenir.

Il est temps. Nous ne pouvons pas continuer à être têtus, à nous endurcir.

Il est temps. Nous ne pouvons pas continuer à suivre une vie qui nous mène à des jours négatifs, douloureux, perplexes, effrayants, dans l’iniquité.

Mère, sauve-nous, aide-nous, car c’est toi qui nous conduis au trésor qui demeure au milieu du monde.

Tel est le Jésus eucharistique.

Vous nous avez conduits à Lui si bien qu’aujourd’hui ce trésor a été ouvert et accordé à chaque pécheur comme nous.

Venons-en pour recevoir, pour que nous soyons réformés avec un trésor qui doit être stocké ici même dans ce monde.

Nous devons vivre une vie d’amélioration maintenant dans cette vie.

Nous devons faire un choix immédiat, pour que notre vie ne s’égare pas, pour que nous ne nous égarions pas et ne nous retrouvions pas trop loin de la doctrine qui nous est donnée qui nous conduit dans le lieu éternel, lorsque nous croyons au Seigneur Jésus-Christ comme Dieu, comme la doctrine de l’amour et de la compassion que l’humanité doit pratiquer.

Mère, s’il te plaît, aide-nous à vivre une vie droite, une vie droite, une vie dans la vérité pour qu’à travers notre vie, nos prières soient entendues par Dieu.

Prions pour les âmes.

Ils sont dans un état de regret. Ils gémissent, attendent, et ils perdurent également, car il n’y a plus de voie à choisir.

Lorsqu’au temps de l’exil sur terre, ils n’écoutaient pas ou refusaient, et ils vivaient selon la volonté personnelle de la chair faible.

Chaque acte a besoin d’un appel, alors aujourd’hui nous remercions Mère de nous avoir aidés, de nous aider nous-mêmes et d’aider les âmes, d’aider ceux qui n’ont plus l’opportunité et le chemin à choisir.

Même s’ils le voulaient et le désiraient, il était trop tard.

Aujourd’hui, Mère est la seule personne qui nous aide. Seule Mère nous donne l’opportunité alors vivons avec ce que nous avons.

Vivons pour accepter tous les défis et les épreuves et espérons toujours avoir Mère, être avec Mère, élever tout ce que nous échouons à faire.

Nous prions pour que nous expérimentions à cause de notre amour pour Dieu, à cause du sacrifice pour les âmes, à cause de l’enseignement de Mère, pour que Mère nous sauve et sauve les âmes.

Aujourd’hui, nous devons tous payer un prix en justice, prier pour les défunts, pour les défunts au purgatoire, y compris nos proches et bienfaiteurs, pour qu’ils reviennent bientôt à Dieu dans le ciel.

O Mère Marie, nous n’avons rien de digne à dire à Mère et à présenter à Mère.

Nous savons seulement que le Saint-Esprit nous enseigne le sixième Kowtow, à offrir à Mère avec respect, avec respect.

Mère, veuillez accepter et pardonner. Mère, continuez à nous enseigner, aidez-nous à vivre une vie de pratique pendant que vous nous enseignez – à prier et à honorer chaque personne.

Nous continuons avec les jours de repentance par le don des Six Kowtows que Vous offrez, pour que le monde ait l’opportunité et aussi pour que chacun soit réformé, restauré et amélioré, dans l’amour de la Miséricorde Divine.

Puissions-nous répondre par l’enseignement de Mère.

Mère, aide-nous à faire ce que nous pouvons faire aujourd’hui.

En ce qui concerne les autres choses, Mère, continue de nous utiliser comme instruments, pour que nous devenions des témoins et que nous aidions beaucoup de gens à revenir.

Qu’ils aient un cœur repentant, comprennent ce que c’est que de se repentir, comment se repentir, comment se rendre et se prosterner, invoquer Son Nom et demander Son intervention.

Nous remercions beaucoup Mère, et surtout cet après-midi, qui est aussi les premiers jours de novembre.

Je demande à Mère d’avoir pitié et de sauver les âmes. Je demande à Mère d’avoir pitié des âmes de nos proches.

Nous les confions dans la main aimante de Mère, car Mère vient toujours au purgatoire pour sauver les âmes, pour ramener les âmes à Dieu.

Mère rappelle toujours au monde de prier le Rosaire, de prier pour le monde, de prier les pécheurs pour qu’ils se repentent, de prier pour que les gens retournent à Dieu et de prier spécialement pour les âmes.

Sacrifiez par de bonnes actions, dans la charité, pour prier pour les âmes.

Mère rappelle toujours parce que Dieu veut aussi que nous pensions au défunt, car ils n’ont plus la possibilité de faire quoi que ce soit.

Ils ont besoin de nos contributions et prières par de bonnes actions et pour nous de comprendre le sens des messes, pour nous de remplacer

les prier, pour demander des messes pour eux.

Ce sont les choses les plus essentielles dont nous devons nous souvenir.

Nous remercions Mère pour tout ce que Mère accorde et surtout pour le don des Six Kowtows – pour nous aider à connaître notre devoir et notre responsabilité avec ce que nous devons faire, dire et élever vers Dieu.

Nous remercions Mère de nous avoir conduits à Saint Joseph.

Nous remercions son intercession pour l’Église, pour toutes les familles du monde, pour chacun de nous dans la vie de retourner à la justice et à la justice.

Puissions-nous devenir responsables dans la vie de famille et dans la société.

Aidez-nous quotidiennement à apprendre à être obéissant, à vivre une vie appartenant à Dieu, à travers des saints exemplaires.

Nous demandons l’intercession de Saint Joseph, que notre Eglise mène aussi une vie dans la promesse de chasteté, soit parfaite dans la pureté, pour continuer à proclamer la Bonne Nouvelle que Dieu a laissée au monde.

Nous prions pour que les membres de l’Église soient des gens exemplaires, et nous nous réjouissons d’avoir notre Église, d’avoir les personnes appelées par Dieu pour le remplacer pour être les bergers pour produire la parole et son amour pour nous le rappeler dans la vie.

Nous demandons également à Mère de nous conduire vers les trois archanges.

Aujourd’hui, nous arrivons à l’église qui porte le nom de Saint Michel.

Archange Michel, vous êtes la personne qui détient l’échelle de la justice et Dieu vous a donné une grande position dans le ciel.

Vous dirigez toute l’armée dans le ciel.

Vous éliminez le diable par l’échelle de justice que vous tenez.

L’échelle de la justice entre vos mains, donc le diable doit fuir, il doit vous craindre et il doit se retrouver complètement sous vos pieds.

En ce moment, notre monde est dans le chaos, tombant dans les pièges et les pièges sophistiqués et intelligents d’une époque enveloppée dans la civilisation.

Notre monde tombe gravement. Saint Michel, aidez-nous, sauvez-nous, livrez-nous et protégez-nous.

Nous voulons vraiment retourner à Dieu, nous voulons vraiment monter au ciel.

Nous voulons rester à l’écart de tous les pièges intelligents et effrayants qui nous piègent aujourd’hui.

Nous prions pour que les archanges éradiquent tous les pièges et les pièges dans l’intelligence de cette époque où l’humanité est passionnée, en nous éloignant de Dieu et en perdant la foi comme nous le voyons actuellement.

S’il vous plaît, sauvez-nous dans une situation des jours les plus troublés, de la tension entre le mal et le bien, et dans la bataille au milieu de ce monde.

Nous voulons vraiment revenir, nous aspirons et nous prions pour que beaucoup de gens sachent, croient.

Nous demandons aux trois archanges – avec toute la cour céleste, tous les anges gardiens – de prier pour nous, de nous aider à éliminer les pièges et les pièges, de nous aider à avoir le courage de retourner à la vérité, de retourner à l’amour, de revenir avec un cœur repentant, revenez avec adoration et revenez à la doctrine que nous devons pratiquer. Que les archanges nous aident.

Ce sont des prières ferventes que nous élevons au nom du monde et surtout ce mois-ci, pour prier pour les âmes des défunts.

Que les archanges prient aussi pour que nous soyons courageux – pour connaître notre devoir ce mois-ci, sacrifier, par la prière, en faisant de bonnes actions, en faisant des sacrifices par pénitence.

Puissions-nous nous sacrifier en demandant des messes pour les âmes du purgatoire et contribuer spirituellement ce que nous pouvons.

Nous demandons aux archanges de nous aider à comprendre la valeur importante quand nous avons encore l’opportunité de choisir, l’opportunité d’agir et l’opportunité d’accomplir.

Ainsi, nous accumulons ce qui est le mieux, nous stockons les trésors dont nous avons besoin pour qu’un jour nous les offrions à Dieu, et retournons à Dieu pour les bonnes actions que nous avons faites dans ce monde.

Nous prions donc les saints, car ils ont eux-mêmes vécu l’histoire, ils avaient un cœur déterminé, ils ont vécu de nombreux voyages difficiles et ils ont persévéré fidèlement.

Ils ont vécu une vie de foi, inébranlable en toute situation. Même face à la mort, ils confessaient joyeusement leur foi.

C’est une chose difficile à réaliser dans ce monde. C’est quelque chose que dans ce monde humain en liberté, dans une vie civilisée, les gens ne pensent jamais.

Les gens ne sont pas déterminés, ils ne savent pas et ils ne pratiquent pas non plus.

Ô Dieu, puissions-nous tirer des leçons des exemples des saints en ce moment en éliminant le mal, les choses négatives, les choses qui nous font vivre toujours dans la tromperie et l’iniquité.

Éliminons l’injustice, la désobéissance, les passions, les désirs et les sensualité dans le corps humain, pour que nous devenions des gens dignes qui méritent ce que Dieu a accordé et accordé, nous aidant à la fin à sacrifier, pour éliminer complètement l’injustice, vivre dans la justice, dans justice, et dans la doctrine, pour être sauvé et être libéré dans cette génération de tension.

Nous savons seulement ce qui est de ce jour.

Que les saints et les anges nous aident à être assez courageux, nous aident à être assez audacieux, nous aident à apprendre de leurs exemples – à témoigner pour Dieu au milieu de ce monde, pour que chacun sache et retourne à Dieu. Parce que seul Dieu apporte le bonheur, la paix et la sérénité à chaque personne, chaque famille, chaque classe, chaque groupe.

En tous lieux, dans tous les pays, toutes les nations, puissions-nous nous rendre, nous soumettre à Dieu, lui demander d’être le maître du monde.

Dieu, s’il vous plaît, aidez-nous à nous amender pleinement et à être rétablis – pour mériter les bénédictions accordées, l’aide de la cour céleste et le soutien de la famille céleste qui nous est accordée et donnée, pour les vivants, ainsi que pour les défunts. revenez bientôt à Dieu dans le ciel.

Nous concluons Les Six Kowtows que Dieu nous a accordés en particulier, pour offrir cette journée spéciale.

Cet après-midi, nous irons au cimetière.

En tout, nous demandons la direction du Saint-Esprit. En tout, nous demandons la protection des trois archanges. En tout, nous demandons l’aide des anges, des saints, pour que nous soyons audacieux et courageux pour témoigner, et pour que nous soyons courageux pour aider les âmes à quitter bientôt le purgatoire et à retourner à Dieu dans le ciel. Amen.

Lucia, Mercedes, Maria M., Theresa, Maria N., Maria T., Paul T. concluent Les Six Kowtows cet après-midi, devant l’autel, devant la Croix, devant le tabernacle, devant la photo de Mère comme Reine.

Nous prions d’une manière spéciale pour les âmes, et aussi pour nous dans notre mission – de ne jamais arrêter.

Il ne nous reste qu’un mois par an pour faire ce que nous devons faire dans l’invitation – faire pénitence, sacrifier pour aider les âmes, pour que les âmes soient sauvées et retournent à Dieu par la Miséricorde Divine.

Nous élevons respectueusement en leur nom. Nous remercions Dieu, louons Dieu et glorifions Dieu. Amen. Amen. Amen.

La messagère, Lucia Phan, est une immigrante américaine du Vietnam. Elle mène une vie de prière intense qui se concentre sur la messe et l’adoration de notre Seigneur dans le Très Saint Sacrement. Elle reçoit les messages par voie de locutions et est capable de capturer des images miraculeuses de l’Eucharistie sur l’appareil photo de son téléphone portable. Lorsque Jésus lui donne des messages, c’est en tant que Père de famille, en tant que Maître / Enseignant (pour plus d’informations, veuillez consulter la page d’accueil de www.nrtte.org).

1. Des âmes sans personne pour prier pour elles
2. Les feux du purgatoire

nrtte.org
nrttej.org

Veuillez partager ce message et les sites Web avec tous ceux que vous connaissez par e-mail, en imprimant le message et le bouche à oreille.