Pour Exprimer la Vérité et la Justice

Share

img_5347Pour exprimer la vérité et la justice

C’est un message inspiré du Saint-Esprit par L.

5 juillet 2015

L .: O Dieu, il est 13h27 le dimanche 5 juillet 2015, à l’église Sainte-Thérèse, nous sommes devant la croix et l’autel. Aujourd’hui, j’ai eu l’occasion d’assister à la messe ici à midi. Comme chaque semaine, j’ai eu l’occasion de venir ici – surtout aujourd’hui – pour assister à la messe. Depuis le jour où l’Amérique a signé un décret autorisant les mariages homosexuels, du 26 juin au 5 juillet, il a été presque deux semaines. Il y a tant d’âmes angoissées; Tout le monde se rend compte que tout semble être un défi – avoir un décret signé pour condamner sa propre âme (1) – pourtant ceux qui sont dans cette situation, ils se réjouissent et fête dans les célébrations, surtout hier, le 4 Juillet. Avec tout ce qui est contraire à la morale, surtout en ce qui concerne ce que Dieu a donné à l’humanité, avec sa création d’un homme et d’une femme, avec cette inversion, comment les enfants de Dieu ne peuvent-ils pas se sentir tristes et anxieux au sujet de ces questions qui nous font entrer dans un temps effrayant et terrifiant?

Cela est dû au voile des ténèbres des temps civilisés, des choses prenant une direction contraire à tout ce qui appartient à la vérité et à la doctrine que Dieu nous a laissée. Avec l’arrogance et toute la liberté dans la sexualité, chaque personne commet tant de péchés inacceptables à la conscience et au sens du bien et du mal des gens ordinaires dans le monde humain, alors selon  Dieu, comment que Lui qui Voit tout regarde ces péchés? Il a laissé cette liberté pour les gens d’atteindre la dernière mesure, d’embrasser ce qu’ils choisissent, et d’accepter ses conséquences, parce que Dieu est un Dieu qui ne regarde pas avec des yeux  comme les humains, mais Dieu nous regarde avec une âme, avec un état d’esprit.  Dieu veut que nous puissions reconnaître les choses qu’il a connues, qu’il a arrangé pour aider l’humanité dans le monde terrestre. C’est Jésus, par la Croix, l’Être Suprême qui est venu pour renverser le mal et les péchés de l’humanité, afin que nous ayons de l’espoir. Que l’amour éternel est l’empreinte dans l’âme de chacun de nous et ne peut pas être enlevé, parce que la doctrine a été établie et à cause de la création de Dieu, avec les choses qu’il a planifiées et que la suprématie éternelle est quelque chose qui apporte la bonté, le bonheur et la paix à la race humaine.

Dans la première ère, nos ancêtres furent séduits par le serpent. C’était le symbole du mal et le diable existait dès le début, mais Dieu a utilisé sa manière de nous sauver. Ce n’est pas seulement  pour sauver ce qu’Il peut faire dans toute sa puissance, mais Il a donné Son Fils unique et a apporté Son Fils ici – par un plan arrangé d’une manière logique et intelligente – pour être au milieu de notre race humaine, d’être un humain. Toutes les actions qu’il accomplit, les souffrances qu’il a endurées pour marquer cette empreinte, nous ont délivrés des péchés du monde.

Toutes les mauvaises choses que nous faisons et commettons n’apporte aucun avantage à l’âme. Ce ne sont que des jours frivoles dans le monde. Dieu a un moyen de sauver l’humanité parce que nous avons encore nos âmes; nous avons encore des sentiments plus intimes; nous avons encore le cœur de distinguer entre le bien et le mal, d’aimer et de reconnaître tout ce qui apporte la paix, apporte la joie, apporte l’espoir et apporte la lumière de Jésus-Christ qui est venu apporter cette victoire à l’humanité. Nous ne finissons pas avec les points que nous avions et nous avons; la vie continue comme d’habitude avec tant de gens qui ne reconnaissent pas et ne voient toujours pas l’amour de Dieu, qui ne voient pas ce qu’Il a accompli et arrangé pour l’humanité avec le mot « amour » – dans l’espoir que l’humanité comprendra que l’amour apporte la victoire à l’humanité, y compris tout ce qui est nécessaire, quand nous reconnaissons vraiment un Dieu comme Père et nous suivons ses enseignements de tout notre cœur.

Nos vies sont vraiment bénies dans tous les sens de ce que Dieu a établi et nous a enseigné concernant tout ce qu’Il a fait. Cette preuve demeure sur la Croix pour toujours parce que la victoire de la Croix est d’apporter la gloire et la délivrance à l’humanité. Depuis longtemps, le monde d’aujourd’hui s’est habitué aux manières égoïstes de l’homme, de la personnalité et de l’individualisme, qui a corrompu les gens et affaibli leur vie de foi et leur confiance en Dieu. Les choses dans lesquelles les gens font confiance ne sont que la convoitise, les passions, les plaisirs, les profits financiers. Ces choses qui viennent des mauvais esprits qui, à leur manière sophistiquée, voient les points faibles de l’humanité, voient l’amour que Dieu réserve à l’humanité et cherchent toutes sortes de moyens pour le renverser et le détruire.

Nous aussi, nous étions trompés parce que nous étions trop faibles dans la chair et nous ne pouvions pas surmonter toutes les tentations – l’égoïsme et la cupidité qui sont inhérents au péché et à la mort. Nous avons eu tort et c’est à cause de cela que Dieu veut apporter sa doctrine pour chaque jour, et de laisser son Église pour nous rappeler tout ce qu’il veut nous enseigner, qui est de le connaître, de reconnaître son amour et de reconnaître l‘amour qui est avec nous, ensemble, comme les enfants qui servent, qui adorent, qui vivent selon les lois de Dieu, dans le bonheur éternel qu’Il donne et qui ne finit jamais. Mais nous avons eu tort, avec beaucoup de choses en nous, nous ne pouvions pas voir cet amour, nous ne pouvions pas voir ce qu’Il voulait que nous voyions et ont sur terre, nous laissons le monde nous contrôler, nous laissons notre ego nous contrôler. Aujourd’hui, nous avançons sur un chemin erroné, qui est l’ouverture que nous créons pour les mauvais esprits et ils ont gagné la bataille avec ce que nous avons permis – avec la liberté de la luxure; la liberté de la pensée personnelle de l’égo, dans la personnalité; la liberté avec ce que nous nous blessons profondément avec – spirituellement et physiquement.

L’Amour de Dieu ne quitte jamais le monde. L’Amour de Jésus demeure un amour éternel qui ne finit jamais par les eaux vivantes qui permet à l’humanité d’être purifiée dans l’amour et le Sang avec lesquels Il a racheté les péchés du monde (2). Tout est arrivé et se passe; les événements que nous réalisons que ce sont les jours restants de la fin du siècle – de sorte qu’entre ce que nous avons choisi au cours des siècles passés, nous avons reconnu et nous pouvions voir Dieu et ce que les circonstances présentes dans le monde nous apportent. Apporte-t-on la paix et le bonheur? Amènent-ils la guerre, la dispute, le mal au monde? C’est le résultat de toutes les décisions humaines.  Nous voyons que l’Amérique est un pays libre, un lieu béni, un lieu de liberté et  victoire que nous avons célébré ensemble hier, avec des feux d’artifice dans le ciel. Nous oublions que c’est Dieu le Père qui a béni l’Amérique et nous avons échoué à voir cette bénédiction dans la liberté et les feux d’artifice. Avec notre libre-arbitre, nous avons agi contre la moralité. Aujourd’hui nous sommes entourés par les ténèbres, par le mal et la mort. Nous nous embrassons tout ce qui est contraire à la moralité, nous sommes sous le contrôle des mauvais esprits qui nous ont fait entrer dans un monde où il est encore pire pour notre progéniture et les gens qui tombent dans cet abîme. Mais Dieu est encore un Dieu d’Amour, un Dieu qui est Amour, un Dieu qui sauve et livre toujours l’humanité.

Aujourd’hui, nous avons l’occasion avec cette petite église nommée pour Sainte Thérèse, avec un pasteur que nous sentons simple, avec ses imperfections et ses défauts, mais qui aujourd’hui a parlé pour défendre la vérité que Dieu a créé, pour la que Dieu a donné depuis le début à aujourd’hui. Aujourd’hui, les paroissiens se sentent très heureux et peuvent voir que le Saint-Esprit de Dieu a surtout sauvé la paroisse Sainte Thérèse en laissant leur pasteur parler pour toucher l’âme de chaque paroissien, comme nous, afin que nous sachions ce que nous devons faire comme notre devoir. Nous avons le droit de changer les lois (3) parce qu’elles ne suivent pas les lois de Dieu avec notre voix de justice, la voix de la vérité, la voix du cœur. Nous pouvons témoigner pour la vérité quand nous nous unissons, quand nous aimons, et quand nous nous guidons les uns les autres pour chercher ce que Dieu veut sincèrement, ce qui est pour chaque âme de se lever pour s’aider sur le chemin de la vérité – sur laquelle nous avons besoin les uns les autres  afin d’avoir une voix parmi l’humanité, d’avoir une voix parmi tous les peuples, d’avoir une voix parmi  les rôles et les autorités de la nation. O Dieu, aujourd’hui est un jour très spécial, marquant comme une victoire pour ce lieu, bien qu’un petit endroit – la victoire dans la vie que nous recevons dans l’âme, entre le mal et le droit. Dieu, s’il vous plaît, bénissez les pasteurs, s’il vous plaît, bénissez les fidèles comme nous afin que nous continuons à parler hardiment de la vérité et la justice que Dieu veut que nous exprimions dans notre vie.

O Dieu, aujourd’hui, j’offre à Dieu le Père le Premier Kowtow, qui est l’action de grâces, la louange, la gloire à notre Dieu. La lumière a jailli à travers les jours de souffrance des enfants qui vivent entourées par le mal et les ténèbres, que les gens acceptent dans leur faiblesse et dans l’étroitesse. Néanmoins, Dieu est encore plein d’amour; Il ne nous abandonne jamais, Il ne veut jamais voir les enfants  – dans leurs efforts – avec des âmes simples, avec des cœurs sincères – d’être étouffés dans les conditions entourées du mal, de sorte que les voix résonnent, les âmes se lèves, et l’acceptation est venu de Dieu afin que nous voyions la lumière et l’espérance dans chacun de nos cœurs. En ce moment, au nom de tous les frères et sœurs du monde entier, en particulier de la paroisse de Sainte Thérèse, le peuple qui connaissait déjà et les gens qui ne connaissent pas encore, avec respect, adoration, louange et gloire à notre Dieu éternel et unique.

Le Deuxième Kowtow que j’offre à mon Jésus bien-aimé, parce que nous l’avons – avec Lui, en Lui et Sa Présence – que nous avons la grâce du salut. Il est toujours avec nous aujourd’hui.  Cette voix retentissante et cette vivacité rappellent encore les hommes et fortifient notre vie de foi, afin que nous nous levions audacieusement à défendre la vérité, à parler hardiment pour tout ce qui appartient aux lois de Dieu, afin que les descendants comme nous aient la possibilité de continuer à témoigner des choses vues, entendues, en rappelant que Jésus n’est pas simplement une personne, un lieu que nous cherchons à atteindre, mais Jésus est dans chacun de nos cœurs quand nous reconnaissons ses enseignements et nous le connaissons. Nous ne pouvons pas rester silencieux face aux situations dans lesquelles l’humanité est en train de pénétrer dans le péché et les crimes avec terreur. O Dieu, s’il vous plaît, ayez pitié, s’il vous plaît aidez-nous et aider l’Amérique, où nous sommes résidents. Dieu, s’il vous plaît, aidez tous ces enfants du monde entier à voir la justice et à revenir, à s’élever avec une vie de foi, à se prosterner devant Dieu pour demander à Dieu d’intervenir et de nous protéger maintenant et dans les jours à venir. Je baise ma tête en adoration à notre bien-aimé Jésus, avec mille mercis et louanges, au Saint Nom de Jésus-Christ notre Seigneur.

Avec le Troisième Kowtow, je remercie le Saint-Esprit, pour lui-même et aussi pour l’avoir au milieu de nous. Lui-même instruit ces paroles (4), et la sagesse éclairée pour discerner entre le bien et le mal vient aussi de Lui. Veuillez ouvrir nos âmes, ouvrir nos cœurs. Il est Amour; l‘amour apportera la victoire, l’amour sera plein d’espoir, et l’amour apportera la lumière à tous les peuples. Dieu sera certainement le vainqueur de la guerre, et nous sommes pour toujours les enfants qui adorent, qui prosternent et honorent la Trinité – un Dieu en trois personnes, trois personnes en un seul Dieu. Je crois, j’ai confiance, et je vénère notre Dieu. Amen.

J’offre le Quatrième Kowtow à Dieu  de tout notre cœur et de notre âme. Ceci n’est que le début; à l’avenir, tous les enfants doivent aussi se prosterner et adorer, pour remercier le Corps et le Sang de Dieu qui nous nourrit – de nos âmes à nos corps – afin que nous soyons déterminés et affirmés, afin que nous témoignons hardiment, la vérité que Dieu nous a laissée dans Ses enseignements. Nous ne savons pas quoi encore dire parce qu’Il nous nourrit encore et est toujours avec nous afin que nous ayons l’occasion de parler et de témoigner à la vérité: que Son amour demeure pour toujours avec nous, par Son Corps et Son Sang. S’il vous plaît, guérir le corps, guérir l’âme et guérir les enfants, surtout à un moment où le monde entier est confondu avec tous ces événements qui explosent, avec les mauvais esprits qui font rage, avec des gens naïfs comme nous et nos frères. S’il vous plaît, aidez-nous à adorer hardiment, à louer, à remercier, à glorifier Dieu à travers son propre corps et le sang, avec le quatrième Kowtow.

Avec le Cinquième Kowtow, je remercie les Cinq Saintes Plaies de Dieu. C’est à cause des Cinq Saintes Plaies que nous existons encore aujourd’hui dans le monde et nous avons l’occasion de parler avec une voix de la justice, d’être digne de choisir et de créer notre propre réalisation. L’amour de Jésus-Christ à travers les Cinq Saintes Plaies, demeure pour toujours et toujours dans nos âmes, jamais oublié et jamais fané; que nous baissions la tête pour adorer au nom de tous les gens qui ont oublié, qui oublient et qui offensent, en échange de l’amour et de la grâce du salut à travers les Cinq Saintes Plaies qui apportent la vie, la lumière et sauvent l’humanité dans le monde dans chaque période, dans chaque siècle. Nous sommes présents à cet endroit pour incliner nos têtes pour adorer avec respect les Cinq Saintes Plaies dont nous nous souvenons à jamais. Amen.


Avec le sixième Kowtow nous remercions Dieu le Père, Jésus, et le Saint-Esprit – la Trinité, et un Dieu en trois personnes. Nous offrons ce kowtow à notre bien-aimée Mère Marie et au Cœur Immaculé de Mère à qui nous baissons la tête pour demander l’intercession de Mère. Notre Mère est aussi la Mère de l’Eucharistie, Mère de l’Église, Mère de chacun d’entre nous. Mère, s’il vous plaît aidez-nous dans l’état du monde d’aujourd’hui, s’il vous plaît, aidez-nous dans cet état de péchés qui débordent et dans lequel les gens ne savent pas encore quelle direction prendre pour revenir.

Notre Mère est la personne qui est venue au bon moment, Elle est la Personne qui enseigne, la Personne qui nous rapproche de Dieu. Mère est le pont ainsi que le berceau pour nous endormir avec les jours paisibles sur terre; quant aux souffrances, nous nous appuyons sur notre Mère.  Elle est aussi le pont qui nous conduit plus près de Dieu et directement vers le royaume céleste. Puissions-nous dire à notre Mère ces mots: O notre bien-aimée Mère Marie, nous avons besoin de vous chaque jour – chaque minute de notre vie.  Nous ne pouvons pas être sans vous dans cette vie parce que vous êtes la personne parfaite devant Dieu.  Elle connaît les faiblesses de la chair. Nous ne pouvons pas résister aux esprits mauvais dans le monde, et plus particulièrement de nos jours; ils cherchent à détruire notre monde, cherchant à tuer nos âmes et nos corps. Maman, s’il vous plaît sauvez-nous. Seule notre Mère est la personne parfaite qui peut effrayer le mal en raison de la grâce et de la puissance que Dieu a donné à notre Mère. Maman, s’il vous plaît, aidez-nous, s’il vous plaît, sauvez-nous afin que nous puissions continuer à écouter les enseignements de notre Mère, s’il vous plaît, intercédez pour le monde d’aujourd’hui – afin que nous entrons dans le monde de Dieu, complètement pacifique, heureux, plein d’amour, afin que l’homme aime, adore et vénère un Dieu inimaginable. En ce moment, c’est ce que je demande, en prosternation avec le Sixième Kowtow, au Saint Nom de Jésus-Christ notre Seigneur. Amen. Amen. Amen.

Ô Dieu, je remercie la grâce de Dieu. Ce matin nous avons eu l’occasion de soulever nos prières à Dieu.  Peut-être à ce moment-là, personne ne peut encore comprendre, mais ce sont les paroles du Saint-Esprit qui nous aident. Il y avait des jours pleins d’espoir dans le monde. Nous demandons à tous, spécialement à saint Joseph et aux saints et anges célestes que nous sommes capables de témoigner et de voir leurs apparences ainsi que toutes les manifestations divines qui sont apparues dans cette paroisse. Pour nos saints patrons, nos anges gardiens, en particulier Sainte Thérèse, continuons à prier pour la paroisse Sainte Thérèse et les paroissiens de cet endroit – en fidélité, en action de grâces, en louange – pour exprimer la vérité et la justice. Je termine ce message à exactement 1:49 p.m. le dimanche 5 juillet 2015, à l’église de Sainte Thérèse, dans le sanctuaire et devant la Croix de Dieu. Amen. Amen. Amen.

  1.     Les relations entre personnes du même sexe sont qualifiées de péché mortel (voir Saint Paul), mais comme tout péché mortel: «Pour qu’un péché soit mortel, trois conditions doivent être réunies:« Le péché mortel est un péché dont l’objet est une matière grave et qui est aussi commis avec pleine connaissance et consentement délibéré »(Catéchisme de l’Église catholique, 1857). Dans le même temps, les relations homosexuelles sont une violation flagrante de la loi naturelle, il est donc clair que beaucoup, beaucoup, beaucoup de ces gens se damne par ces actions si elles ne se repentent pas d’eux avant la mort.
  2.     «L’eau vivante» dans le contexte de cette phrase ne se réfère pas au Saint-Esprit mais à l’eau qui coulait du côté de Jésus sur la Croix; L’Église a vu cette eau comme symbolique des Sacrements du Baptême et de la Confession, qui nous purifient de nos péchés.
  3.     C’est-à-dire, les lois artificielles: pour le bien; pour le meilleur
  4.     Le Saint-Esprit inspire L. avec ces mots.


Nouvelles révélations à travers l’Eucharistie

www.nrtte.org/

Veuillez partager ce message et ce site web avec ceux que vous connaissez par e-mail, médias sociaux, impression du message et du bouche à oreille.